Partagez|

It has been a while... (Joel)

❝ Invité ❞
Invité
Sam 3 Fév - 17:02


It has been a while
Joel ξ Angela

Comme si j'avais réellement besoin de ça ! J'ai eu un sacré soucis avec ma voiture ce matin-même alors que je devais me rendre au boulot. L'immense joie que j'éprouve en ce moment .... C'est de l'ironie, évidemment. C'est grâce aux dépanneurs que la voiture a pu être emmenée jusqu'au garage. Moi ? Et bien... J'ai pris le taxi. J'ai absolument besoin de ma voiture pour mes déplacements réguliers donc bon, pas le choix que de la faire réparer ! On m'oriente finalement vers le nouveau mécanicien qui serait apparemment très doué. En réalité, je me fiche un peu de ce qu'il fiche avec ma voiture tant que je la récupère au plus vite, même si je dois payer un peu plus cher. J'en ai tout simplement besoin, ni plus ni moins.

Le mécanicien s'occupait de ma voiture, le temps me semble déjà interminable. Je suis une addicte à mon boulot, j'aurais largement préféré être là-bas qu'ici... Rester chez moi aurait été pas mal non plus, surtout que les enfants sont partis à l'école en bus. Tout aurait été mieux que de traîner ici pour être sincère. C'est pas du tout mon élément, ici ! J'y connais absolument rien et je ne veux même pas chercher à comprendre. Je le vois finalement se relever. Je m'approche de lui mais pas trop non plus, gardant toujours une certaine distance avec les gens que je ne connais pas. Enfin, ceux que je connais aussi d'ailleurs. Puis, j'ai pas non plus envie de finir toute sale. Je lui souris poliment, ne le reconnaissant pas. Pour moi, il s'agit tout simplement de l'homme qui répare ma voiture et ça s'arrête là. Vous avez trouvé le problème de ma voiture? Lui demandais-je assez calmement.

❝ Invité ❞
Invité
Dim 4 Fév - 2:14


It has been a while
Joel ξ Angela

Un boulot. Putain ouais. Ça fait changement, c'est vrai. Ça fait changement de la prison, de ta cellule. Tu te sens soudainement bien à travers ces engins, à travers la mécanique, cette saleté. Tu te perds un peu, tu en oublis tous ces gens autour de toi. Tu ne saurais remercier assez le patron qui t'a donné cette chance. Les moteurs, les bagnoles, les bécanes, tu t'y connais plutôt bien. Tu avais les mains dedans tu devais avoir dix ans. Tu n'en as peut-être pas fait ton métier, mais c'était un passe temps. Maintenant, tu es payé pour faire ce passe temps. Tu gardes la tête basses dans les rues, tu ne captes aucun regard, mais dès que tu pointes ton entré au garage, tu deviens quelqu'un d'autre. Tu as la tête haute, tes tremblements cessent, ton agressivité se calme, tu ne vois que la mécanique. Rien ne pourrais venir te perturber dans ce sanctuaire de graisse et d'huile.

Justement, tu es perché sur une voiture que tu ne connais pas. C'est la première fois que tu la vois. Il faut avoué que c'est ta troisième journée et déjà ton patron te dit comme le meilleur. Tu as des diagnostique rapide et des solutions qui plait aux clients. En trois jours tu as amené plus de clients que certains mécanos ont su gardé en trois ans. Tu pousses un soupire avant de te redresser. Un revers de main mal placé et te voilà la gueule couverte. Ce ne sera pas quelque chose de facile à régler, mais tu y arriveras facilement si tu as ce qu'il te faut. Tu agrippes un linge souillé sur l'établi juste à côté. Tu tournes les talons et voit cette femme debout un peu plus loin. Tu observe par dessus ton épaule vers la voiture avant de t'avancer vers elle. Tu laves tes mains avec le linge arrachant la graisse et l'huile à la peau de tes bras. Tu remontes tes manches avant d'essuyer ton visage. « Votre batterie a rendue l'âme. C'est quelque peu étrange pour une voiture aussi ressente. » Tu hausses les épaules en souriant faiblement.

❝ Invité ❞
Invité
Dim 4 Fév - 2:36


It has been a while
Joel ξ Angela

Mon boulot est assez éloigné des voitures où j'en passe. Entre être mécanicien et rédactrice en chef dans une maison d'édition... C'est pas du tout la même chose ! J'y connais rien en voiture, absolument rien. Autant je sais pratiquer mon boulot, alors autant que ça parle de moteurs de voiture et j'en passe... Il ne faut pas me poser de question quoi ! Je sais juste que ma voiture est quand même assez récente, et je n'ai pas envie de faire déjà chauffer la carte de banque pour en racheter une nouvelle si peu de temps après ! Surtout que je dois tout de même me rendre au travail d'une manière ou d'une autre. Une journée où je n'y vais pas, c'est pas encore la mort mais plus ? Non, hors de question. En plus, ça ferait trop plaisir à mes collègues. Une vraie garce ? Oui, je l'admet. Après tout, on ne me changera pas de si tôt !

Alors que je m'approche de lui, je comprends qu'il ne me voit pas directement. Je patiente calmement, ce n'est pas en le pressant que ça règlera mon problème de voiture. Je souris poliment alors qu'il s'approche ensuite de moi. Je pose en premier lieu mon regard sur son visage. J'ai l'impression de voir un fantôme. Je le détaille du regard, apercevant un tatouage qui ressemble, de là où je suis, à celui de mon ami d'adolescence... Celui avec qui j'adorais faire les 400 coups. Je le regarde droit dans les yeux, un peu perdue. Et... Je... Vous pouvez y faire quelque chose, du coup ? Il faut que j'en ai le coeur nette. Que je confirme ou infirme mon hypothèse. J'attrape délicatement son bras d'un geste étonnamment doux de ma part, d'ailleurs. C'est toujours avec cette même douceur que je passe mon pouce dessus, souriant bêtement. Je me recule ensuite, ne voulant pas non plus passer pour une psychopathe. Je suis désolée, ça peut sembler vraiment louche mais... Je repense encore au jour où je l'ai accompagné. Quelques jours avant de partir suite au décès de mes parents. Ça a été le drame de ma vie. J'ai perdu les deux personnes les plus chères à mon coeur dans un accident mais c'est pas suffisant. Non, j'ai également dû quitter la ville le jour même pour aller vivre chez ma tante et son mari. J'ai quitté mes amis, mais celui qui m'a le plus marqué, c'est Joel. Tu penses toujours à moi, en le regardant ? Lui demandais-je calmement. J'aurais dû essayer de le contacter, mais je n'ai jamais pu. Je n'ai pourtant pas arrêté de penser à lui. C'est une manière plus délicate de lui annoncer la nouvelle, plutôt qu'un "Coucou, c'est moi !"
❝ Invité ❞
Invité
Dim 4 Fév - 3:01


It has been a while
Joel ξ Angela

Tu ne pensais à rien, tu ne penses à rien dès que tu as les mains dans un moteur. Pour une fois que tu te sens bien entre quatre murs. Tu pourrais y passer plus de vingt-quatre heures consécutives. Tu ne t'en passerais pas, oh ça non. Tu observes la voiture en te posant cette question : Est-ce que tu en aurais pour longtemps. Au dire du patron, la demoiselle à qui appartient ce véhicule semblait être une vraie garce. Tu n'en fais pas de cas, tu n'en ferais sûrement pas. Il faut avouer, que tu ne garde jamais ta langue bien longtemps dans ta poche. Tu as ce calme olympien quand tu bosses et ce n'est pas une femme qui changera ça.  En levant les yeux, tu croises le regard ce cette femme et un sourcil se arque. Tu la regardes de haut en bas, sans un regard déplacé. Il y a une voix dans ta tête qui dit que tu l'as déjà croisé quelque part. Un morceau de tissus agité sur ta peau et tu le fourres dans ta poche arrière en glissant tes mains l'une contre l'autre. Tu fais un pas de plus avant de jeter un regard à nouveau par dessus ton épaule. « Je suis certain que oui, l'histoire c'est que je ne sais pas combien de temps ça me prendra. » Elle fait un pas vers toi et tu figes. Depuis près de cinq ans, tu as du mal avec la proximité et puis la voilà qui empoigne ton bras. Tu fronces les sourcils, ta mâchoire se serre et tes muscles se tendent. Un pouce tout doucement glissé contre ton tatouage, bifurquant un peu contre ta cicatrice et puis elle s'écarte. Tu es soudainement confu, toutes tensions se relâche et tu l'observes perplexe. Tu ne comprends pas ce qui se passe. Tu la dévisage soudainement et fait un pas vers l'arrière. Pourquoi est-ce que tu as l'impression de la connaitre, tu n'aimes pas cette sensation. Puis ces mots. Tu penses toujours à moi, en le regardant ? Ton coeur manque un battement et un pas de plus vers l'arrière et tu te heurtes à l'établit. Ton coeur te fait mal et tes yeux deviennent rond. « An... Angie? » Une main nerveuse et tremblante se glisse dans tes cheveux. Elle est partie depuis si longtemps. Tu poses ton regard sur elle sans arriver à dire quoi que ce soit. Tu reviens vers elle, hésitant, incertain, insécure. Tu gardes une distance entre vous et tu l'observe. Plus tu la regardes, plus tu réalises que c'est vraiment elle. T'as ce semblant de sourire qui s'installe au coin de tes lèvres avant de les quitter. « Je croyais plus te revoir... Ça fait trente ans... » Tu en as même oublié sa question, perturbé par sa présence. Tu ne dégages plus cette force que tu avais toujours eut, tu trembles à nouveau sans arriver à le cacher.
❝ Invité ❞
Invité
Lun 5 Fév - 15:28


It has been a while
Joel ξ Angela

Je dirais que je pourrais bosser de nombreuses heures sans me rendre compte du temps qui passe, mais je ne pourrais pas y passer vingt-quatre heures consécutives non plus. Mes enfants sont ma priorité et je veux passer du temps avec eux dès que j'en ai l'occasion. C'est normal aussi, ce sont mes enfants et on entretient de belles relations même si ce n'est pas toujours tout beau tout rose. Je me montre à l'écoute pour eux, ouverte d'esprit et j'en passe. Totalement l'opposé de ce qu'on raconte à mon sujet, c'est à dire que je suis froide et rigide. Je préfère qu'ils me voient comme une garce, qu'ils ne voient pas ce côté bien enfoui de moi. Vous savez, cette partie un peu sensible ? Celle-là, oui. J'essaie d'agir normalement mais vu la situation, il ne faut pas non plus me demander un miracle. Oui, je suis impatiente à l'idée de récupérer ma voiture mais j'aime le travail bien fait. Je ne vais pas non plus lui mettre la pression pour revenir dans deux jours. Oh... D'accord, je comprends. Qu'est ce que j'allais ajouter de plus de toute manière. En voyant ce tatouage, mon coeur fait un bond dans ma poitrine. Je n'ose pas en croire mes yeux, je dois halluciner ou je sais pas. Pourtant, quand je passe doucement mes doigts dessus, je me rends bien compte qu'il est bel et bien là. Non, je ne rêve pas. Combien de chance y aurait-il que quelqu'un d'autre ait le même tatouage que lui en sachant que j'avais déjà des doutes en voyant son visage ? Proche de zéro, on est d'accord. Et puis, quand j'entend mon prénom sortir de sa bouche... Plus aucun doute à avoir. Joel... Trente ans.... Trente longues années se sont écoulées depuis la dernière fois qu'on s'est vus. C'est long, je n'ai jamais pu l'oublier pour autant. Je baisse la tête, je me sens coupable. Je n'ai cependant pas eu le choix que de m'en aller. Je le sais, oui...  Crois moi, je suis pas partie de bon coeur... Je n'ose pas m'approcher de lui, je ne sais pas comment il va réagir. Comment voit-il les choses ? Son amie a joué la morte du jour au lendemain ? Il n'a probablement jamais su pour le décès de mes parents, ni le fait que j'ai été vivre chez ma tante contre mon gré... Comment lui expliquer tout ça, en prime ? Je n'en sais rien. Pour la première fois depuis longtemps, je ne sais plus quoi faire. Moi qui aime savoir quoi dire et faire à chaque minute de ma vie, là... Je suis perdue.


❝ Invité ❞
Invité
Dim 25 Fév - 15:55


It has been a while
Joel ξ Angela

Depuis que tu avais ce boulot, tu te sentais plus calme, moins nerveux. Tu te disais que qu'enfin tu pouvais perdre la tête dans quelque chose. C'était loin d'être le FBI et tu sais quoi... Ça te plait plus que le FBI. Tu as toujours aimé les voitures et il faut avouer que se garage à tout pour te plaire. Le patron se fiche complètement que tu sortes de taule, que tu as été accusé de meurtre. Il se fiche complètement de qui tu étais avant. Pour lui, tout ce qui importe c'est que tu travailles bien et que tu lui rapportes de l'argent. Tu n'es là que depuis peu et il te considère déjà comme étant le meilleur de son garage. C'est sûrement pour ça qu'il t'a envoyé cette cliente. Il sait que tu n'as rien de mieux à faire que travailler et elle semble plutôt pressé la mademoiselle. Tu n'as pas capté tout de suite. Tu n'as pas capté qui elle était, il faut avoué que tu étais dans ta bulle, rien ne pouvait vraiment te déranger.

Il te faut un regard vers elle pour comprendre. Il y a beau avoir eut trente ans qui vous a séparé. Ton coeur s'est serré un moment. Ta gorge se noue. Après autant de temps, tu la vois en tant que femme. Tu glisses une main dans tes cheveux en poussant un lourd soupire. Puis vient ton nom prononcé de ses lèvres. Tu as un frisson qui te parcours le dos. Quel dieu serait assez fou pour la mettre sur ta route après autant d'année. Surtout, là maintenant ou tu n'as plus personne. Tu baisses les yeux, tu sens tes muscles se tendre, ta mâchoire se contracte. Tu doutes à te demander si c'est quelque chose de bien ou non. Tu n'as aucune idée de ce qu'elle est devenu. Tu avoueras qu'elle te manque. Instinctivement, ton pouce s'impose sur ton tatouage et s'enfonce contre la cicatrice qui le traverse. Tu te recules pour t'appuyer contre la voiture. Tu baisses les yeux vers tes mains nerveuses et tremblantes. « Je ne t'en veux pas tu sais. Tu m'as manqué. » Tu ne la regardes pas, tu ne fais qu'hausser les épaules. Tu l'aurais bien prise dans tes bras, mais tu sais qu'un contact physique n'est pas une bonne idée.
❝ Invité ❞
Invité
Sam 17 Mar - 17:58


It has been a while
Joel ξ Angela

Ah, le boulot... Probablement une des choses qui m'a toujours aidé à tenir le coup. J'aime ce que je fais, je n'aurais jamais espéré avoir un tel boulot même si j'en ai toujours eu la capacité. J'étais plutôt du genre à me sous-estimer en permanence quand j'étais jeune, enfin... Probablement comme toutes les adolescentes je dirais. Je n'aime pas manquer un seul jour, peu importe la raison mais bon... Pour ça, faut quand même que je parviennes à savoir d'où vient le soucis de ma voiture afin de la faire réparer. Elle m'a couté un pont et je préfèrerais devoir éviter de la faire remplacer si rapidement. Surtout que si je ne peux pas la récupérer maintenant, faudra bien que j'y aille en taxi... Moi, femme indépendante, je devrais dépendre de quelqu'un d'autre pour aller bosser ? Non, non. Je préfère éviter ça.

La dernière fois qu'on s'est vu, j'étais jeune et lui aussi. J'aurais tellement souhaité pouvoir lui dire au revoir, lui dire ce que je penses et ce que j'ai sur le coeur mais je n'ai pas pu. J'ai du partir du jour au lendemain, juste comme ça. Ça a été un réel déchirement pour moi. Je n'aurais jamais cru le revoir après autant de temps passés loin de l'autre, sans même savoir ce qu'il était devenu. On avait perdu tout contact, juste comme ça... Je suis incapable de le quitter du regard. Il semble tellement différent, je me demande ce qu'il a pu vivre en mon absence... Probablement des étapes auxquelles j'aurais voulu être là... Mais j'aurais voulu pouvoir te dire au revoir, au moins... Je souffle un coup avant de finalement lui admettre. Tu m'as manqué aussi, énormément si tu veux tout savoir... À l'époque, j'aurais pas loupé cette occasion pour lui sauter dans les bras sans même m'y faire inviter mais je suis bien plus pudique maintenant. Personne ne sait qui j'ai pu être ou même le passé que j'ai vécu mais Joel ? C'est différent, il a fait partie de ce passé...


❝ Contenu sponsorisé ❞
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» SA SE POU JOEL
» VOICI UNE TRES BONNE OPPORTUNITE POUR MARC , MALICE ET JOEL COMME INVESTISSEURS
» Dedie a Joel/Voodoo music study makes Vatican Library
» A l'attention de mon ami joel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: