Partagez|

"JOUER LA COMÉDIE NON MERCI "#OCTELLI

❝ Invité ❞
Invité
Jeu 15 Fév - 17:06


Et pour tout le reste notamment le règlement d'une année de théatre, il y a Eurocard Mastercard.
Ainsi font font font les petites marionnettes, ainsi font font font, trois petits tours et puis s'en vont. △
O' & Elliott
Il y a maintenant près de deux mois qu'une de mes copines me saoule pour que je fasse du théâtre. Comme si j'avais un quelconque talent d'actrice, comme si je n'avais que cela à faire.
Je sais que ça part d'un bon sentiment, vu mes gros problèmes de communication à l'orale.Tant je peux me retrouver dans mon élément face à une foule quand je danse ou que la musique m'entoure. Tant être entouré d'une multitude de personnes alors que je peine à parler à cause de mon bégaiement;m'effraie au plus haut point.
C'est un véritable cauchemar pour moi, une torture qu'il m'est difficile de vous faire comprendre.
Mais elle a payée toute l'année de cours d'avance et je sais à quel point cela a été compliqué financièrement. Alors, je dois souffrir pour elle qui se prive ainsi de beaucoup. Je dois rendre son investissement rentable.
Me voilà donc 50 jours plus tard dans cette grande salle de théâtre prise au piège parmi une vingtaine de personnes. Cela fait deux semaines que je ne suis pas venue, par peur, mais personne n'a dû s'en rendre compte. En effet, je fais toujours tout pour être le mimétisme de Casper. Comme d'habitude, je me fonds dans la masse, me contentant toujours de bouger lors des exercices où il faut occuper l'espace: seule chose que je gère au final. Mais vient alors le temps de la lecture à haute voix de répliques. Surtout quand le prof s'exclama d'un coup " Octavia est-ce que tu peux lire les répliques de la jeune Eugénie s'il te plait? nous n'avons pas encore eu le plaisir d'entendre ta jolie voix. " Merde, mais comment connait-il mon prénom? moi qui croyais avoir réussi à n'être connu de personne. Stressée oh possible j'enroule une mèche de cheveux entre mes doigts, faisant mine de ne pas avoir entendu. Hélas, tout le monde se tourne pour me regarder, ce qui me fait reculer, par réflexe. Moi qui pensai être bien planqué derrière cette grande gigue.
"C'est...par-ce..que...que..qu'elle...est...pas..pas...be-lle!" Dis-je en une longue minute, angoissant de plus en plus. Une minute qui parru une éternité. Je venais de dévoiler mon fardeau aux yeux de tous. J'en eu les larmes aux yeux de peur.  
    
©BESIDETHECROCODILE
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ☽ Oiseau de nuit
Nombre de message : 206
Age : 26
Date de naissance : 18/08/1991
Date d'inscription : 28/01/2018
Emploi/loisirs : Médecin aux yeux de son père, comédien et amuseur de galerie aux yeux du monde
Célébrité choisie : Pierre Niney
Multicomptes : Francis, Laura, Enola, Barney, Alex.
Gifs : Rêve comme si tu vivais éternellement, vis comme si tu allais mourir aujourd'hui



Proteste,



Aime,



Panique,



Mais surtout...


Jeu 15 Fév - 22:16


Et pour tout le reste notamment le règlement d'une année de théatre, il y a Eurocard Mastercard.
Ainsi font font font les petites marionnettes, ainsi font font font, trois petits tours et puis s'en vont. △
O' & Elliott
Le théâtre, c'était toute ma vie. J'étais tombé dedans des mon plus jeune âge et très vite, il m'était devenu inconcevable de vivre sans tout cela. Que ce fut la scène, ou le plaisir de lire ces histoires, apprendre de tous ces personnages, de leur répartie, mais également de la plume et du génie des auteurs... Je ne pouvais plus faire sans tout cela. Le théâtre, c'était devenu mon oxygène.

C'était sans doute pour ça que, chaque jour de la semaine, je me rendais au théâtre de quartier, afin d'assister aux cours. Je voulais en faire mon métier, autant m'en donner les moyens. Comme à mon habitude, je m'étais réveillé en retard,lavé, préparé en vitesse, et avais avalé un café avant de courir à ma voiture.

Une fois dans mon élément, dans cette ronde de gens qui étaient ici pour la même raison que moi, j'ai soudain sourit. Bien évidemment, il y avait une raison, à ce sourire. Une jeune femme, nouvelle dans le groupe. Jamais je n'avais vu une telle délicatesse dans les traits de qui que ce fut. Des traits fins, des façons gracieuses... Et pourtant. Pourtant jamais je n'avais entendu sa voix. Peut être par timidité ou par pudeur. Peut être parce qu'elle cherchait ses marques dans le groupe. Mais moi, je rêvais d'entendre la douce mélodie qui sortirait de sa bouche. Enfin... C'était ainsi que je me l'imaginais. Et lorsque je l'ai entendue balbutier que sa voix n'était pas belle, c'était comme si elle m'avait jeté un sort. Une malédiction en quelque sorte. Comme si soudain, le manque de Charlie, la souffrance que j'avais la, le trou béant dans mon cœur, commençait doucement à se refermer. Même si je savais que sa disparition avait laissé au fond de moi une trace indélébile...

Je n'ai rien dit, lorsque la jeune femme a balbutié ces quelques mots. Mais son bégaiement, qui pour certains aurait ou paraître ridicule, me touchait. Et pour ne pas la laisser seule, je lui ai chuchoté

- Tu me suis ?


Et lui adressant un clin d'œil, j'ai décidé de tout reprendre à zéro. Peut être qu'avec quelqu'un pour lui donner la réplique, elle serait plus à l'aise après tout. Et... Moi, ça me permettait de continuer mon apprentissage des répliques, de parfaire ma gestuelle. Tout devait être parfait.    
[size=43]©️[/size]BESIDETHECROCODILE
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

_________________

La vie n'est qu'une escale et ton corps n'est qu'un emprunt


Tu te plains, mais pense à la mort parce qu'elle est encore pire, grosse galère, on escaladait les grilles des immeubles afin de s'caler dans les cages d'escalier pour dormir...On était ensemble pour la mettre à l'envers dans tous les endroits pour ves-qui la sécurité, faut du sang froid, je sais le vide que ça laisse en toi; sans ma plus fidèle amie, je serais sûrement sans toit

(code northern lights.)
❝ Invité ❞
Invité
Jeu 15 Fév - 22:54


Et pour tout le reste notamment le règlement d'une année de théatre, il y a Eurocard Mastercard.
Ainsi font font font les petites marionnettes, ainsi font font font, trois petits tours et puis s'en vont. △
O' & Elliott
Mais diablerie, pourquoi fallait il qu'il m'interroge moi hein??? je suis censé être aussi blême qu'un fantôme non? on essaye bien de me faire bronzer hein, mais le soleil semble fuir ma peau. Je suis peut être trop propre pour lui j'en sais rien. Ou alors il a peur de moi. Alors que je commençais à suer comme un phoque, me dandinant pour trouver une échappatoire, on me susurra quelques mots à mon oreille. Prise par surprise, j'en eu quelques frissons. C'est alors qu'il se positionna en face de moi, commençant à lire quelques phrases de Philibert, l'ami d'Eugénie dans cette pièce de monsieur Gilles De la frite. J'eu du mal à soutenir son regard qui semblait assez oppressant. Oui j'avais déjà aperçu ce garçon plusieurs fois, il semblait assez doué. Une chose est sûre, le théâtre lui collait plus à la peau que moi. Punaise et c'est qu'il s'exprime super bien en plus de cela, super je vais le ridiculiser par la même occasion m'en faire un ennemi. Cela dit moi qui fait tout pour ne pas avoir d'attaches, c'est bien parti encore une fois.

"Phi---Phi----Phi---li---bert co---coooo---comment oooo----oooose---tu re----re----re---venir, toi oui toi !"Lisais je très difficilement en regardant par moment mes pieds. Je tremblais presque face à tout ces yeux qui me regardait. Puis après avoir contenu un spasme, finis ma réplique: "...qui---qui te di----di---sais êt--rrrrrrrrrrre mon-mon am-iiiiiiiii et qui---qui a meur---meur---tri le---le co---co---eur de---de ma ssssss-sssss-oeur! "    (( Traduction: Philibert comment ose tu revenir, toi oui toi qui disais être mon ami et qui a meurtri le cœur de ma sœur? ))  

C'était très difficile pour moi, une larme coula le long de ma joue, ce qui semblais toucher le professeur. Mais je préférais éviter de regarder qui que ce soit sous peine d'hurler et de partir en courant. Cela ne serait pas la première fois qu'une telle chose m'arrive.  
©BESIDETHECROCODILE
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ☽ Oiseau de nuit
Nombre de message : 206
Age : 26
Date de naissance : 18/08/1991
Date d'inscription : 28/01/2018
Emploi/loisirs : Médecin aux yeux de son père, comédien et amuseur de galerie aux yeux du monde
Célébrité choisie : Pierre Niney
Multicomptes : Francis, Laura, Enola, Barney, Alex.
Gifs : Rêve comme si tu vivais éternellement, vis comme si tu allais mourir aujourd'hui



Proteste,



Aime,



Panique,



Mais surtout...


Dim 18 Fév - 19:18


Et pour tout le reste notamment le règlement d'une année de théatre, il y a Eurocard Mastercard.
Ainsi font font font les petites marionnettes, ainsi font font font, trois petits tours et puis s'en vont. △
O' & Elliott
Beaucoup d'entre nous auraient pu se demander pourquoi je faisais cela. Pourquoi d'un coup, j'avais décidé d'aider cette jeune femme. Et figurez vous que je ne le savais pas réellement, moi non plus. Il m'aurait donc été difficile, presque impossible, de répondre à cette question. Joker.

Pourtant j'étais là, devant elle, à l'écouter. Et comme la majorité des autres, j'aurais pu être là, à tenter de réprimer quelques rires malvenus. Mais à la place de cela, je la regardais s'accrocher. Il fallait avoir du courage, pour tenter, coute que coute, de sortir son texte, alors même que notre mâchoire serrée ne voulait rien entendre. Bégayer, ça n'avait rien de drôle. Je pouvais aisément l'imaginer; il m'arrivait bien souvent de bafouiller, dire un mot pour un autre et sortir des débilités plus grosses que moi, dès lors que j'étais impressionné ou mal à l'aise. Certes, le théâtre m'avait énormément aidé avec tout cela. Mais face à la gente féminine, je restais toujours aussi manche, bien loin du séducteur que je devenais, dans mes rêves, lorsque je parvenais à m'endormir... Cela m'avait d'ailleurs coûté plus d'une fois, les promesses d'une nuit sans lendemain; la demoiselle ne voyant en général en moi qu'un enfant perdu, bien trop attachant à ses yeux, bien trop fragile et qu'il fallait protéger. Rien en soi qui puisse susciter une envie de conclure, me laissant finir ma nuit seul, comme bien souvent...

Perdu dans mes pensées, j'ai pourtant continué de jouer mon texte, quelques instants, troublé par le regard perdu d'Octavia. Je tenais tant bien que mal, je sentais que ma malédiction du lapsus pouvait arriver à tout moment. Mais pourtant, j'ai continué, comme si de rien n'était. Après tout, je ne risquais rien de plus que de me ridiculiser. Des rires passagers des autres, un haussement d'épaules de ma part, et puis on repartirait, comme si de rien n'était. Ca ne pouvait pas être catastrophique, ça arrivait même aux meilleurs après tout.

- Eugénie je t'en conjure, écoute moi, je n'ai pas eu l'anchois ! Euh ! choix. LE CHOIX !!!

Eh merde. Ce qui devait arriver arriva. CE TRUC que je sentais venir. Ma langue avait fourché. Je me sentais stupide, mais étrangement, pas autant que j'aurais pu l'imaginer. Et riant de bon coeur avec les autres, un peu gêné par ma maladresse, j'ai baissé les yeux timidement, avant de proposer:

- Monsieur Wilkins ? j'crois que vous serez d'accord avec moi pour dire qu'une pause s'impose. Vous en dites quoi ?


Je mourrais d'envie d'un café. Et surtout, j'espérais qu'il accepterait cette proposition, qui était en réalité la promesse d'un échappatoire pour Octavia, à qui j'ai lancé un clin d'oeil bienveillant.
    
[size=43]©️[/size]BESIDETHECROCODILE
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

_________________

La vie n'est qu'une escale et ton corps n'est qu'un emprunt


Tu te plains, mais pense à la mort parce qu'elle est encore pire, grosse galère, on escaladait les grilles des immeubles afin de s'caler dans les cages d'escalier pour dormir...On était ensemble pour la mettre à l'envers dans tous les endroits pour ves-qui la sécurité, faut du sang froid, je sais le vide que ça laisse en toi; sans ma plus fidèle amie, je serais sûrement sans toit

(code northern lights.)
❝ Contenu sponsorisé ❞
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» accord pour jouer en open de do
» jouer du blues acoustique
» Conseils pour jouer Chopin
» Quel réso pas cher pour jouer du Eric Sardinas "éléctri
» Moi je voulais jouer de la trompette ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: