Partagez|

Nowhere to go | Savie ♥

avatar

Barney Stinson

Admin φ Nothing suits me like a suitAdmin φ Nothing suits me like a suit
Nombre de message : 136
Age : 35
Date de naissance : 13/08/1982
Date d'inscription : 07/02/2018 Emploi/loisirs : Directeur du casino
Habitation : Un grand loft digne d'un show room Ikea, South Albuquerque
Célébrité choisie : Neil Patrick Harris
Multicomptes : Alex, Francis, Elliott, Enola, Laura.
Gifs :
Les amoureux qui s'bécottent sur les bancs publics
Bancs publics, bancs publics


En s'fouttant pas mal du regard oblique
Des passants honnêtes


Les amoureux qui s'bécott'nt sur les bancs publics
Bancs publics, bancs publics


En s'disant des "Je t'aime" pathétiques
Ont des p'tites gueules bien sympathiques
Mar 17 Avr - 1:32
Cela faisait bien longtemps que je connaissais Savie. Ce qui était en vérité un exploit, d'ailleurs. En général, les seuls liens je tissais avec des femmes… c'était pour les attacher à un lit, ou bien les hypnotiser, les faisant venir doucement mais sûrement, insidieusement, dans ma toile, tel une araignée. Et elles étaient les pucerons que j'allais finir par me taper. Non, pas en les bouffant, à l'inverse de ces barbares d'insectes. Je n'étais pas devenu cannibale. Pour dire cela d'une façon imagée… j'aimais beaucoup les jeux de société. Notamment la bataille navale, ou, mon préféré, le monop' au lit, un jeu dont j'étais l'inventeur, et dans lequel, je devais bien dire que j'excellais particulièrement : monopoliser les filles dans leur lit, en les attachant, ou en leur racontant que j'étais un espion camerounais en mission de reconnaissance top secrète, en passant par le fameux « j'étais un homme tronc, jusqu'hier… miraculeusement, mes membres ont repoussé ce matin ! Quel plaisir, d'avoir à nouveau des pieds, des jambes… sans parler de mon sexe ! Veux tu me faire perdre à nouveau ma virginité ? » Une fois, j'avais même réussi à faire croire à une nana que j'avais un jumeau maléfique, et que c'était avec lui, qu'elle avait couché. Pour lui prouver ma bonne foi.. je me l'étais tapée une seconde fois… dans le rôle du mec sympa. Prochaine fois… j'dirais que nous sommes quadruplés, dans la famille. Juste par acquis de conscience !

Mais avec Savie… c'était différent. J'avais failli à ma mission ce soir là. Je ne sais pas vraiment ce qui a foiré. J'avais les Yps, ce soir là. Rien à faire. Le genre de soirée où, si une nana me recommandais de m'ouvrir à quelqu'un, je reprenais, d'un ton pervers « ou… tu pourrais peut être t'ouvrir à moi, hm ? » et le pire dans tout ça, c'est que j'étais fier de moi, pourtant conscient de la catastrophe qu'était cette soirée. J'avais perdu mon mojo. Savannah était l'une de mes victimes, cette nuit là. Mais contrairement aux autres, elle ne m'a pas claqué. On a discuté, et fait surprenant, je ne l'ai plus vue comme un bout de viande, mais comme une véritable amie. Alors à mon retour à New York, j'ai gardé contact avec elle, prenant grand soin de cacher cette relation à Ted et Marshall. Même Robin, ne savait rien de tout ça. Dès que j'ai su que j'allais devoir venir à ABQ, j'avais prévenu mon amie, j'avais hâte de la revoir. Et ce jour était enfin arrivé. Vêtu de mon costume trois pièces bleu marine, j'ai poussé la porte du bar où l'on s'était donné rendez-vous, et sagement assis sur la banquette molletonnée où je m'étais installé, j'ai commandé un verre de scotch, regardant les inconnues qui s'hasardaient à passer devant moi…
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité
Mar 17 Avr - 15:59


Nowhere to go

En sachant que Barney allait arriver à Albuquerque, j'avais laissé ma Michaela tant aimée auprès de son papa. Après tout, je n'allais pas emmener un enfant dans un bar, quand même ! J'aime faire quelques folies mais ça, ça frôle plutôt de l'inconscience. En plus de ça, je sais qu'elle sera contente de passer un petit moment en tête à tête avec Matthew et ça me laissera l'occasion de profiter un peu de mon ami que je n'ai pas vu depuis bien trop longtemps à mon goût. Et oui, un ami ! Je me rappellerais toujours de notre rencontre, j'ai cru qu'il allait débarquer avec une technique de drague à deux balles comme "Eh, Mademoiselle ! Mon pénis est mort, je peux l'enterrer dans ton cul ?" et je sais d'ailleurs à présent qu'il en serait totalement capable mais au final, ce soir là... Nous avons pas mal discuté ce soir là et ça s'est arrêté là. C'était une agréable surprise, je ne peux pas le nier et je ne m'attendais absolument pas à ça. Ce n'est pourtant pas plus mal.

Pour aller le rejoindre au bar, j'avais choisi une très jolie robe noire qui moulait les formes que j'aime mettre en valeur mais surtout parce que l'adore. J'accompagne le tout d'une belle paire d'escarpins qui s'associent très bien avec ma tenue. Je gardais les cheveux lisses, c'est ainsi que je le préfère. Je me rend ensuite au bar, le cherchant du regard avant de finalement l'apercevoir, installé sur une banquette. Je m'installe à côté de lui, lui embrassant doucement la joue avant de lui sourire.

Bonsoir toi ! J'espère ne pas t'avoir trop fais attendre ?

Je me commande ensuite un cocktail que j'adore prendre lorsque l'occasion de venir dans ce bar se présente, ce qui est devenu bien moins communs depuis que j'ai une fille à chérir et à aimer, mais surtout qui demande de l'attention et c'est bien normal. Après, ça en vaut le coup... Si, je vous jure ! Je pose ensuite pleinement mon attention sur Barney.

Alors, j'ai manqué quoi ? Raconte moi tout.

J'ai toujours été curieuse de savoir ce qu'il avait à raconter. Le connaissant, il raconte toujours des histoires complètement hors du commun mais ça me fait rire, j'adore ça d'ailleurs. Avec lui, je suis incapable de m'ennuyer. On a toujours un truc à se dire que ça soit ce qu'on a pu faire, une blague à l'humour assez moyen ou autre.


(c) Miss Pie

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: