Partagez|

Que la vérité soit | Rose feat Tom

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rose Parrot
I'm a traveller
Nombre de message : 163
Age : 31
Date de naissance : 16/10/1987
Date d'inscription : 05/02/2018
Emploi/loisirs : Juge
Célébrité choisie : Bethany Joy Lenz
Multicomptes : aucun
Mar 18 Sep - 18:24
Que la vérité soit | Rose Feat Tom

Cette lettre est parvenue il y a de cela trois jours. Je repensais à chaque mots écrit par cette personne anonyme qui remet en cause tous les repères construits depuis mon adolescence. Pour autant je ne savais pas si je devais croire à une mauvaise blague. Ma consience me rappelait à l’odre, elle m’indiquant de ne pas croire mais mon cœur lui savait qu’il y avait quelque chose qui ne tournait pas rond, comme s’il y avait une part d’ombre dans mon passé. J’avais l’impression qu’une page de mon histoire avait été déchirée sans me le dire et que mon inconscient avait volontairement choisi de cacher pour ne pas souffrir.

Ce bout de papier indiquait mot pour mot que j’avais eu un enfant à l’âge de 16 ans mais que ma mère avait choisis de me le cacher, cet enfant serait bien vivant. Pourquoi aurait-elle fait ça ? Nous étions proches et elle me soutenait dans chacun de mes choix. Ce qui est sur dans cette histoire c’est que j’ai bien été enceinte à l’âge de 16 ans mais j’ai fait une fausse couche à 6 mois de grossesse…enfin c’est ce dont je crois puisque dorénavant je n’en ai plus aucune certitude. Il fallait que j’en sache plus que j’ai la certitude que ce n’était peut-être qu’une mauvaise blague ou dans la cas contraire découvrir la vérité sur ma vie. Ce matin là je décidai donc de prendre les devants.

Il y a un peu moins de 10 ans je rencontrai Tom, c’était à l’époque un gars super qui devait passer par une année de droit pour pouvoir intégrer le FBI. A l’époque je rêvais d’être avocate, j’avais pris un chemin différent mais je savais que je pouvais toujours compter sur lui. Nos cent coups à la fac m’avait permise de m’en résister à la pression de la fac de droit et de réussir cette année passée ensemble. J’avais conservé son numéro, avoir des sources privées dans le FBI ça n’a pas de prix, que ce soit dans le domaine professionnel ou privé. Je lui envoyais un sms indiquant « Hé Salut Tom ! Ca te dit de boire un verre ce soir en ville pour prendre des nouvelles? »

Très rapidement je reçu un message retour de Tom « Salut Rose ! Avec plaisir ! RDV à « L’enfant » à 17h ? Evidemment j’acceptais aussitôt, je ne pouvais que m’arranger pour voir Tom cela devenait vital.
16h30 s’allumait sur mon portable pour me rappeler le RDV avec Tom. Je n’allais pour rien au monde rater ce rendez-vous. Je m’habillais rapidement avec un jean, un chemisier fleuri et des escarpins de 7 cms de talons pour être à l’aise. Je n’avais pas vu Tom depuis un moment je me devais de rester simple tout en préservant une certaine image de moi.
Le restaurant où nous avions rendez-vous était tout proche de la place que j’avais trouvé pour me garer. J’attendais patiemment devant quand j’apperçus sa silhouette avancer vers moi.

Codage par Libella sur Graphiorum
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tom Glisson
Modo → I'll never fail this city
Nombre de message : 337
Age : 28
Date de naissance : 08/05/1990
Date d'inscription : 22/01/2018
Emploi/loisirs : Agent du F.B.I.
Habitation : Washington D.C.
Célébrité choisie : Stephen Amell
Multicomptes : Ryan Haggerty
Jeu 20 Sep - 19:51
Rose Parrot
Tom Glisson
Que la vérité soit
Aujourd’hui est une journée pas comme les autres. Est-ce mon anniversaire ? Non. Ai-je eu une promotion ? Pas à ma connaissance. Est-ce le jour de paie ? J’aimerais bien. Non non, rien de tout ça. En fait, aujourd’hui est une journée pas comme les autres parce que, situation plus qu’inhabituelle au F.B.I.…  je n’ai rien à faire. Cela peut paraître bête, mais c’est pourtant le cas. Je me suis tellement avancé cette semaine qu’aujourd’hui jeudi, je n’ai absolument rien à faire. Aucune tâche en retard, pas de nouveau dossier sur le bureau, pas de matière à m’avancer non plus. Bref, je lis une revue de presse sur le net, le menton appuyé dans ma main gauche, la main droite tapotant la souris. L’article que je lis est tellement intéressant que je commence à piquer du nez… *Ding, Ding* C’est à ce moment que mon téléphone se décide à sonner. Une affaire, ENFIN !

Je m’empresse de l’attraper. Peut-être un indic ! Je l’ouvre et je dois d’abord admettre une demi-déception lorsque je comprends aussitôt que ce n’est pas finalement du boulot. Mais cette déception est vite envolée quand je vois qu’il vient de Rose Parrot, une ancienne amie rencontrée à la fac de droit. Nous nous étions revus à quelques occasions pour s’échanger quelques services professionnels. Quand elle avait besoin de renseignements sur une personne qu’elle devait juger, je lui fournissais les informations dont elle avait besoin. Si de mon côté j’avais besoin qu’une affaire soit jugée plus rapidement ou au contraire besoin d’un délai pour étayer un dossier, je lui demandai cette faveur. Apparemment, ce soir, c’est elle qui a besoin de moi. J’accepte son invitation en lui donnant un lieu et un horaire de rendez-vous. A 17 heures, je suis normalement encore au bureau à cette heure et ce pendant un bon moment, mais aujourd’hui, cela ne servirait à rien de rester plus longtemps.

J’arrive sur les lieux du rendez-vous à 17h10 (les embouteillages, toussa toussa), ce qui pour moi constitue un petit exploit. 10 minutes de retard, ça pourrait presque passer pour de l’avance. Rose est très élégante, comme à son habitude. Pour ma part, je n’ai pas pu rentrer me changer, devant garder mon costume-cravate. En général, j’aime porter une tenue plus confortable en dehors du travail. Je l’embrasse sur les joues avant de prendre de ses nouvelles, tout en allant prendre place à une table. Nous commandons tous deux une bière. Un rosé framboise pour elle, un verre de vin blanc pour moi. J’entame la conversation sur un sujet amical. Avant de passer au sujet sérieuse, je tiens à tenir le rôle du bon ami : « Bon alors, raconte-moi ce qu’il se passe dans ta vie en ce moment. Le boulot, ça va ? » Je n’évoque pas le sujet sentimental. Cela ne me regarde pas et s’il elle veut m’en parler, elle abordera le sujet. Cependant, je constate qu'elle se mordille frénétiquement les lèvres, signe qu'elle a un certainement un sujet beaucoup plus sérieux à aborder, qui est sûrement l'objet de cette rencontre.

Codage par Libella sur Graphiorum
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rose Parrot
I'm a traveller
Nombre de message : 163
Age : 31
Date de naissance : 16/10/1987
Date d'inscription : 05/02/2018
Emploi/loisirs : Juge
Célébrité choisie : Bethany Joy Lenz
Multicomptes : aucun
Ven 21 Sep - 21:34
Que la vérité soit | Rose Feat Tom


Tom est devenu un très bel homme, ce costume cravate met en valeur ses courbes musclées et harmonieuses et j'avoue que si nous ne nous connaissions pas depuis longtemps j'aurai bien craquer sur lui le temps d'un soir et d'une soirée dans mon lit. L'amour n'a jamais été mon fort, je n'aime pas m'accrocher à quelqu'un et je n'aime pas quand quelqu'un s'accroche à moi. Mais par contre j'aime passer du bon temps cela me permet d'oublier les histoires de boulot toutes aussi tordues les unes que les autres. Nous nous installons  à une table tranquille dans un coin qui me permettra de discuter avec lui en toute discrétion. Nous commandons chacun un verre qui arrivèrent assez vite, il faut dire qu'à 17h un jeudi soir il n'y avait pas grand monde dans les bars. Dans la ville, à 17h les habitants sont loin d'avoir finit leur journée. Je déguste mon verra pendant que Tom me demande comment je vais et si le boulot tourne rond. Le goût fruité du vin apporte une fraîcheur et me remet les idées en places. Mais je suis stressée, j'ai peur de la réaction de Tom, peur qu'il ne souhaite pas m'aider.  

"Tu sais ce que sait le boulot, les affaires montrent que la race humaines ne s'améliorent pas ! Les affaires sont toutes aussi affreuses. Alors quand un jeune homme se fait arrêter pour exhibitionnisme en pleine ville et bien j'avoue que ça soulage, et que ça détend. " Je reprend une gorgée dans mon délicieu vin alors que face à moi les rues de la ville commencent doucement à se remplir par les travailleurs qui ont finis leur boulot et rentre retrouver leur famille ou leurs amies. "Et toi alors ! Le boulot ça marche toujours ? "

Le rendez vous se passe bien jusqu'au moment où je décide de me lancer et lui dire la vérité, rien ne sert d'attendre autant rentrer dans le vif du sujet. A partir de là tout changera et Tom n'aura peut-être bientôt plus la même image de moi d'une femme forte, indépendante et insensible. "Tom, écoute ! " je mordille mes lèvres comme pour filtrer les mots qui sortent de ma bouche. "J'ai reçu une étrange lettre il y a quelques jours, elle n'étaient pas signée, je ne sais pas de qui elle vient." Le serveur me coupe pour nous demander si tout ce passe bien. Evidemment par politesse nous lui répondons en chœur que tout se passe bien.

Le file de la conversation coupé je n'arrive pas à reprendre mes esprits. Mes doigts se glissent autour du verre à pied qui comporte mon vin, je le bois cul sec pour aller mieux et me donner du courage. Je léve le doigt vers le serveur pour lui redemander le même verre que je viens de finir. Tom n'a pas finit son verre je ne lui en recommande pas pour le moment Le serveur revient aussi rapidement que pour le premier verre. Je reprend une gorgée, le verre est bien plus frai que le premier et cela me permet de retrouver le file de la conversation sans trop de problème :  "Cette lettre me dit que j'ai un enfant quelque part qui m'attend je n'en ai aucun souvenir et j'ai besoin de connaitre la vérité! "
 

Codage par Libella sur Graphiorum
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tom Glisson
Modo → I'll never fail this city
Nombre de message : 337
Age : 28
Date de naissance : 08/05/1990
Date d'inscription : 22/01/2018
Emploi/loisirs : Agent du F.B.I.
Habitation : Washington D.C.
Célébrité choisie : Stephen Amell
Multicomptes : Ryan Haggerty
Mer 10 Oct - 21:06
Rose Parrot
Tom Glisson
Que la vérité soit
Rose, c’est un grand vin. Un de ces crus d’exception. Elle se bonifie avec le temps. Elle dégage une grande assurance, celle de la femme qui exerce un métier de pouvoir, qui a confiance en elle et qui est bien dans sa tête et dans ses baskets. Cela lui procure un côté très sexy qui ne me laisse pas de marbre. Si je devais me confesser, je serais bien obligé d’avouer que j’ai déjà pensé à tenter ma chance avec elle. Mais à l’époque, j’étais bien trop occupé par ma carrière pour penser à entamer une relation. Et elle aussi sûrement. Ce n’est jamais facile d’allier vie professionnelle et sentimentale dans notre milieu. Nous occupons des postes très carriéristes. C’est pour cette raison que notre relation est restée au stade strictement professionnel. Enfin non. Nous sommes un peu plus que cela. Je n’aime pas beaucoup le dire, car cela relève une fois de plus mon côté « pas de vie sociale », mais elle est ce qui se rapproche le plus d’une amie pour moi.

Mais ce soir, elle n’est pas là pour discuter de la météo. Je ne peux qu’acquiescer en sirotant mon Daïquiri lorsqu’elle me parle de l’espèce humaine qui part en cacahuètes. Ce n’est que trop vrai. J’en ai l’exemple tous les jours au bureau. Je vois mon amie, je décide finalement de la considérer comme tel, se mordiller la lèvre inférieure une fois de plus. Je suis sur le point de lui demander ce qui la ronge tant lorsqu’elle décide de se lancer d’elle-même. Plus elle avance dans son récit, plus je comprends la raison de son trouble. Son histoire est incroyable. Une lettre anonyme révélant qu’elle a eu un enfant et qu’il est en vie, quelque part ? Comment est-ce possible ? Si elle avait été un jour enceinte, elle le saurait forcément. Comment peut-on oublier une grossesse, même non consentie ?

J’essaie de me calmer sur l’alcool pour me concentrer sur le sujet principal, qui mérite toute mon attention. Ne sachant pas quoi lui dire en tant qu’ami, j’essaie d’aborder le problème d’un point de vue professionnel. « Tout d’abord, es-tu sûre que cette lettre t’es adressée ? » Apparemment, il n’y a pas de doute. Son nom, prénom et adresse figuraient sur la lettre. Explorons d’autres pistes. « Excuse-moi, mais j’ai du mal à comprendre. J’ai fait un peu de psychologie à la fac, avec toi d’ailleurs - sacré Monsieur Strauss, soit dit en passant – mais je ne m’y connais pas assez pour me situer. Comment peut-on mettre un enfant au monde et ne pas s’en rappeler ? A part un choc psychologique, je ne vois pas ce qui pourrait faire oublier quelque chose de ce genre. Tu en as parlé avec ta famille ? Tes parents doivent forcément savoir si tu as été enceinte ou non ».

Okay. Pour le moment, je ne suis pas d’une grande aide, mais j’ai besoin de comprendre. Je suis un « super-flic », si on peut dire, et j’ai besoin de tous les éléments pour mener une enquête. Puis je me rends compte que je suis sacrément nul, comme ami. Je suis consternant de nullité. Et je me demande pourquoi je n’ai pas d’ami… Aussitôt son problème exposé, j’ai réagi comme le flic de base qui ne pense qu’au boulot. Un bon ami aurait cherché à être compréhensif, réconfortant. Je manque de tact parfois. Souvent. Trop souvent. J’essaie de rectifier le tir du mieux que je peux. « Écoute, je vais t’aider. Nous devons, et surtout tu dois connaître la vérité sur cette histoire. Tu as besoin d’avancer dans ta vie, et je t’accompagnerai. Tu es d’accord ? »

Codage par Libella sur Graphiorum
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rose Parrot
I'm a traveller
Nombre de message : 163
Age : 31
Date de naissance : 16/10/1987
Date d'inscription : 05/02/2018
Emploi/loisirs : Juge
Célébrité choisie : Bethany Joy Lenz
Multicomptes : aucun
Dim 21 Oct - 15:06
Que la vérité soit | Rose Feat Tom


Ce dont j'avais peur n'a mis longtemps à arriver : il me prend pour une folle. En même temps je le comprend, je suis là à reprendre contact avec lui des années après pour lui dire qu'apparement j'ai un enfant dont je n'en ai aucune souvenir et que j'apprend par lettre anonyme. Alors évidemment il ne met pas longtemps à me poser toutes les questions de la terre. Je reprend ma respiration pour lui répondre et j'avoue ne pas être sereine. S'il n'accepte pas de m'aider je ne sais pas si je pourrais revoir mon enfant car depuis quelques jours je le sais je le sens il y a bien quelqu'un qui m'attend.

"Mon esprti avait du mettre de côter une information revenu assez rapidement, j'ai fait une fausse couche il y a quelque années quand j'étais bien plus jeune, c'est ma maman qui m'a annoncé cela. J'étais déjà à 7 mois de grossesse et depuis j'ai réfléchis, à aucun moment je n'ai vu le bébé ce qui n'est pas normale à cette étape de la grossesse. Du coup, cette lettre anonyme qui j'en suis certaine m'est bien adressé pourrait annoncer la vérité.

Après ces mots, mon amis que je n'avais pu vu depuis des années change de discours et m'annonce qu'il m'aidera quoiqu'il se passe. Ces mots résonnent dans ma tête quand une délivrance, comme si j'allais pouvoir enfin reprendre ma vie en main, connaitre la vérité et sur mon passé. Mais cela pourrait aussi montrer que ma vie n'est que mensonge et que mes parents m'ont caché beaucoup de chose. Les larmes coulent de tristesse et de joie.

Je suis désolée de pleurer, toi tu es là pour m'aider et moi je m'effondre comme ça, tu n'as surement pas besoin de ça.
Je me reprend en buvant mon verre de rosé. Je suis ravie que cette histoire puisse avancée et que je puisse enfin recommencer à vivre. Je sors de mon sac la lettre précédemment nommée et la place devant lui afin qu'il puisse en prendre connaissance et ajoute [b] "Afin de pouvoir avancer je pense qu'il faudrait trouver d'où vient cette lettre, aurais-tu une solution pour connaitre l'identité de cette personne ? De mon côté je vais essayer à nouveau d'interroger ma mère, seulement la dernière fois elle n'a rien voulu entendre ! Sans son temoignage peut-être n'arriverons nous jamais à trouver la vérité.



Codage par Libella sur Graphiorum
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
❝ Contenu sponsorisé ❞
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Déscription, vérité et spécialités du Moulin rose
» Oscar et la dame Rose
» Perte des points en dextérité après Up
» La fête de la rose à Chaalis
» Rose gage d'amour éternelle et des lys gage de tendresse [Viktor]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: