Partagez|

Les seuls beaux yeux sont ceux qui vous regardent avec tendresse (@JENNA)

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Weird people in the street
Nombre de message : 58
Age : 56
Date de naissance : 18/05/1962
Date d'inscription : 01/10/2018
Emploi/loisirs : chirurgien
Habitation : petit appartement à adams morgan
Célébrité choisie : tony goldwyn © shiya
Multicomptes : Aucun
Gifs : « Aimer, ce n'est pas se regarder l'un l'autre, c'est regarder ensemble dans la même direction. » (JENNA)

Jeu 11 Oct - 12:18


Les seuls beaux yeux sont ceux qui vous regardent avec tendresse.

 
jenna scott  ϟ  andrew hunter .

Cela faisait une semaine que j’avais retrouver Jenna, on avait passer une soirée mémorable tous les deux et je m’en souviendrais à vie. Je ne compte plus jamais la laisser tomber, c’est la femme que j’aime et je compte bien lui montrer que je veux faire partie de sa vie et bien plus encore. Je voulais tout faire pour qu’on se remettent ensemble mais je ne voulais pas que ça soit juste avec des paroles, non, je voulais sortir le grand jeu pour elle. Même si tous les matins et tous les soirs je lui déposais un bouquet de fleurs devant chez elle, des petits repas, des petits mots mais aussi des pétales de roses et des bougies devant chez elle. Je ne voulais pas non plus trop la forcer, elle avait besoin de temps et je le sais bien mais je voulais avant tout qu’on se remette ensemble. Je voulais lui prouver que je voulais réellement finir ma vie à ses côtés sans plus jamais la laisser tomber quoi qu’il arrive maintenant. C’était la femme de ma vie, j’avais fait le con c’est sur, mais elle m’avait laisser une seconde chance et je compte bien la saisir comme il se doit. Je ne voulais être plus être celui qui lui a briser le coeur, je voulais être celui qui lui a reconstruit petit à petit en étant toujours à ses côtés et en ne l’abandonnant plus jamais. Je serais toujours là pour elle et pour la petite et je voulais vraiment qu’elle le sache. C’était ma priorité il faut dire, cela passait avant tout même si je n’avais pas d’autre choix que de travailler. D’ailleurs cette semaine j’avais opérer un grand chef d’entreprise, il était entre la vie et la mort suite à une agression sur sa personne, un règlement de compte qui s’est finalement bien terminé car il est en vie à l’heure actuelle. Tellement reconnaissant que je lui ai sauver la vie, quand je suis entrée dans sa chambre pour vérifier qu’il se remettait bien, il me dit que je pouvais lui demander ce que je voulais car il se sentait redevable.

C’est là que j’ai imaginé une belle preuve d’amour, emprunter son jet privé et son pilote bien entendu pour une soirée pour emmener la femme que j’aime à l’autre bout du monde pour lui dévoiler ma flamme. Je voulais faire les choses bien et quoi de mieux qu’une destination surprise, magnifique pour une déclaration d’amour en bonne et du forme. Je voulais lui sortir le grand jeu. En effet, je voulais l’emmener en Californie dans le parc National du Yosemite. Mais je sais qu’en étant enceinte, elle ne pourrait surement pas prendre l’avion, on sait jamais car c’est pas conseiller sans avis médical. Je voulais tout organisé à l’avance, j’avais réservé tout ce qu’il fallait sur place comme notamment une décapotable pour circuler. Mais avant tout il fallait que je demande à son médecin si le voyage était possible. Je suis partis voir mon collègue, gynécologue qui avait comme patiente Jenna, pour lui demander si tout ce que j’avais prévu était possible. Il n’en voyait pas d’inconvénient et me fit un papier pour servir d’autorisation en cas de problème même si tout se passera bien. Il ne me restait donc plus qu’à me préparer pour me faire beau pour elle le jour J. J’avais prévu cette soirée samedi soir, cela me permettait de pouvoir me renseigner sur les lieux magnifique à voir sur place pour surtout trouver lequel sera le mieux pour lui faire ma déclaration et lui faire comprendre que je l’aime plus que tout. Ce ne sera pas une déclaration comme les autres, j’avais prévus plein de chose et je voulais vraiment que ça soit un moment magique rien que tous les deux.

Le jour J arrive enfin, vêtu d’un magnifique costume blanc avec une chemise grise, je toqua chez Jenna en souriant tendrement, j’étais heureux comme tout, j’espère surtout qu’elle voudra bien passer cette soirée avec moi. On était en  tout début d’après midi, pour qu’on arrive en soirée à notre destination. Nous avons une petite heure devant nous avant notre vol. Je souris en la voyant ouvrir la porte et l’embrassa tendrement « Coucou Jenna ! Tu m’as manquée ! J’ai une surprise pour toi ! » Je lui souris en lui prenant la main « Une petite soirée rien que tous les deux loin de Washington ça te dis ? »



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Jenna Scott
Admin ღ Never a failure, always a lesson.
Nombre de message : 437
Age : 36
Date de naissance : 11/07/1982
Date d'inscription : 04/02/2018
Emploi/loisirs : Avocate chez Scott & Associates
Habitation : Une maison à West End
Célébrité choisie : Kerry Washington ღ
Multicomptes : Lilianna, Gabriella & Soraya
Gifs : "A baby fills a place in your heart that you never knew was empty." ღ Tess


"It's you, it's always been you.." ღ Andrew


"I'm gonna dance on broken glass."


Jeu 11 Oct - 14:17

❝ Les seuls beaux yeux sont ceux qui vous regardent avec tendresse. ❞
 The girl said she was too cynical about love, but how could you not be? On the surface, relations between men and women were all soft kisses and white gowns and hand-holding. But underneath they were a scary, complicated, ugly mess, just waiting to rise to the surface.
Ça fait maintenant une semaine qu'Andrew s'est pointé chez moi et que j'ai décidé de lui laisser la chance de se rattraper de ces deux mois où il est parti. On a passé une nuit plus que mémorable, c'est une certitude mais j'ai malgré tout énormément de mal à passer au dela de cette histoire même si je ne dis rien. Après tout, c'est normal et j'ai besoin de temps pour aller de l'avant, je peux pas oublier deux mois ainsi, surtout deux mois de ma grossesse. Il est pourtant plein de petites attentions envers moi, je sais qu'il fait son possible pour me montrer qu'il ne partira plus et qu'il tiendra ses promesses. Ça reste malgré tout un peu difficile pour moi, mon coeur a été torturé et brisé avec sa fuite. Je sais que je l'aime quand même énormément, que j'en suis amoureuse et que je veux être avec lui mais d'un côté... J'ai si peur, ça me terrifie. Peur de tomber à nouveau dans ses bras pour souffrir encore un peu plus en fin de compte... Peur qu'il me lâche, qu'il s'en aille, qu'il trouve mieux ailleurs, j'en sais trop rien. Je me torture sûrement pour rien et je le sais mais j'ai toujours été ainsi malheureusement. Dans le fond, je ne sais même pas ce que nous sommes à l'heure actuelle.

J'ai quand même été travailler chaque jour de la semaine, du lundi au vendredi malgré l'accumulation de fatigue à cause de ses dernières semaines, le montage des derniers meubles de la chambre que j'ai terminé il y a une semaine à peine et j'en passe. Autant dire que le samedi, je suis restée bien au chaud chez moi pour me reposer de cette longue semaine. J'ai déjà commencé par me lever à 9h30 et, après m'être vêtue d'un t-shirt, d'un jeans et d'une simple paire de chaussures, j'ai été acheter des pâtisseries dans une boulangerie pas loin de la maison. J'ai extrêmement bien mangé avant de m'installer dans le canapé pour regarder un épisode d'une série sur Netflix, l'espace de 40 minutes quoi. J'ai ensuite été prendre une douche et je me suis sécher et lisser les cheveux juste après, j'ai compléter ce fameux carnet de grossesse que j'aime tant remplir pour me souvenir de chaque détail aussi... J'ai également appliquer de la crème sur mon ventre, ce qui plait toujours à la petite princesse puisqu'elle se colle très souvent contre ma main dans ces moments là. Bref, j'ai pu profiter de cette journée pour me reposer, me détendre et prendre soin de moi. Autant dire que ça m'a fait énormément de bien et que je me sens déjà mieux. J'ai pu penser à mon bien-être et à celui de ma petite princesse à venir et j'ai également pu profite un peu de ma grossesse dans le plus grand des calmes.

Il est approximativement treize heures trente lorsque j'entends toquer à la porte. Je me lève pour aller ouvrir et j'admets être surprise en voyant Andrew. Je pensais qu'il travaillait ou quelque chose ainsi et que je ne le verrais pas aujourd'hui en réalité. Ça me fait pourtant très plaisir de le voir. Je prolonge tendrement son baiser, arquant un sourcil lorsqu'il me dit avoir une surprise pour moi. Je ne sais absolument pas à quoi m'attendre venant de lui, je dois l'admettre. Mais toi aussi tu m'as manqué tu sais. Ah oui...? Je serre doucement sa main, n'ayant vraiment pas imaginé ça non plus. Autant dire que je ne sais vraiment pas quoi penser, enfin je ne sais surtout pas ce qu'il compte faire ce soir et ça titille ma curiosité. Si tu me laisse le temps de me changer avant, pourquoi pas. Par contre, il faudra que tu m'aides concernant ce que je vais porter parce que je ne sais pas du tout ce que tu comptes faire et je ne voudrais pas que tu me dévoiles cette surprise. Je ne sais même pas si je suis sensée prévoir quelque chose de bien particulier ou quoi que ce soit. Je sais absolument rien excepté qu'on va passer une soirée ensemble et moi qui suit très curieuse... J'ai vraiment hâte de voir ça.

(c) Miss Pie

Voir le profil de l'utilisateur

_________________
It's always been you, I just want to be yours.

I'll meet you there at the altar as I fall down to my knees. Don't let me drown. So pull me up from down below 'cause I'm underneath the undertow. Come dry me off and hold me close.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Weird people in the street
Nombre de message : 58
Age : 56
Date de naissance : 18/05/1962
Date d'inscription : 01/10/2018
Emploi/loisirs : chirurgien
Habitation : petit appartement à adams morgan
Célébrité choisie : tony goldwyn © shiya
Multicomptes : Aucun
Gifs : « Aimer, ce n'est pas se regarder l'un l'autre, c'est regarder ensemble dans la même direction. » (JENNA)

Jeu 11 Oct - 19:39


Les seuls beaux yeux sont ceux qui vous regardent avec tendresse.

 
jenna scott  ϟ  andrew hunter .

Je voulais sincèrement me rattraper auprès d’elle. J’avais prévu une petite soirée rien que tous les deux pour pouvoir lui prouver mon amour et surtout lui montrer que je serais toujours là pour elle quoi qu’il arrive. Je voulais lui déclarer ma flamme, comme si c’était la première fois qu’on était ensemble, en même temps c’était un peu comme si c’était le cas en faite car je voulais qu’on reparte sur de bonne base tous les deux, je voulais pouvoir tout faire pour la reconquérir et qu’on vive heureuse de nouveau même si je sais que cela va être difficile pour nous deux. Elle avait besoin de temps et c’est bien normal après tout ce que je lui fait. Mais je compte bien lui prouver que maintenant je serais toujours là, qu’elle peut compter sur moi et avoir confiance, enfin retrouver confiance petit à petit. J’ai fait cet erreur stupide une fois et je ne la referais jamais plus. Je ne veux plus la perdre, je l’aime comme un dingue. Je ne vois qu’elle, je ne vis que pour elle, c’est la femme de ma vie et plus jamais je ne la laisserais s’éloigner de moi. J’avais déjà en tête tout ce que je comptais lui dire lors de ma déclaration, je voulais que tout soit parfait, pas aussi bien qu’une demande en mariage non plus, mais presque. Je voulais que ça soit un moment mémorable comme notre soirée de retrouvailles, je voulais vraiment que tout soit parfait. J’avais même un peu le trac il faut dire. Tout était près, j’avais un jet privé rien que pour nous deux grâce à un de mes patients, on ne va pas se plaindre. Bien sur j’ai avant tout spécifier à l’équipage que la femme de ma vie était enceinte et qu’elle ne pouvait donc pas boire de coupe de champagne, ils ont été très gentils et ont ainsi tout prévu pour notre arrivé samedi soir.

J’avais le trac, je devais me préparer pour le grand jour. Chaque jour je passais chez Jenna pour lui déposer des fleurs devant chez elle, des petits mots d’amours ou autre signe d’affection ou d’attention mais là ce n’était pas pareil. Je voulais lui déclarer ma flamme, lui dire ce que j’avais sur le coeur, ce n’était pas des mots en l’air car je compte bien apporter toute les preuves que je veux, d’où le fait que j’ai tout organiser. Je sais bien qu’on ne conquérir pas le coeur d’une femme avec la parole, surtout pas un coeur brisé d’ailleurs. Je voulais que le cadre soit parfait, que le voyage se passe bien et que la soirée soit réussi. Je ne voulais pas me tromper dans ce que je voulais lui dire, même si mon coeur parlera tout seul, je voulais quand même avoir une petit fiche pour ne pas bafouiller ou quoi. Je stressais énormément. C’était un énorme pas en avant que je voulais faire vers elle avec tout cela, bien plus qu’avec les fleurs, les repas ou autres, je voulais la reconquérir vraiment. Je pris le temps de me faire beau pour elle, un beau costume blanc avec une chemise grise, une cravate également comme toujours, du parfum. Mon coeur battait vite dans ma poitrine, j’avais l’impression d’être un adolescent qui allait demander à sa petite amie de sortir avec lui pour la première fois. J’étais stressé mais c’est un bon stress.

Je fini par arrivé devant chez Jenna, la femme de ma vie. On était encore en début d’après midi, à peine 13h, j’espère juste que je ne la dérange pas et qu’elle sera contente de me voir. J’avais hâte de voir sa réaction mais je ne voulais pas trop non plus en dire pour lui garder la surprise. J’attendis devant la porte d’entrer en remettant le col de ma chemise en attendant que la porte s’ouvre. Je souffla un peu pour faire évacuer le stress et sourit en voyant la porte s’ouvrir devant moi. Je la pris contre moi pour l’embrasser amoureusement posant mes mains sur ses joues, un baiser partagé, c’est déjà bon signe. Je souris tendrement en la regardant doucement. Elle m’avait tellement manquée « C’est vrai ça ? Oui, j’espère qu’elle te plaira d’ailleurs ». J’espère surtout qu’elle n’avait rien de prévu pour ce soir, pour ne pas non plus lui dire la destination, je lui dit que ça sera quand même loin de Washington. Cela va nous changer un peu de notre quotidien et je pense que ça pourrait nous faire du bien. D’ou le fait que j’ai choisi la Californie et son fameux parc connu dans le monde entier. Ca va être magique, j’espère que ça lui plaira « Bien sur que te laisse le temps de te changer Jenna ! Je t’aiderais sans soucis, je veux garder la surprise jusqu’au bout car je veux que tu sois heureuse et je veux voir ta réaction quand on arrivera ! » En même temps, elle pouvait s’habiller comme elle voulait, elle est belle comme un coeur quoi qu’elle ne fasse, c’est moi qui devait me faire beau pour elle, c’est moi qui devait la conquérir, pas elle. Elle, elle avait déjà mon coeur entre ses mains depuis le premier jours ou je l’ai rencontrer. Je lui pris la main et entra doucement en fermant derrière nous, posant mon autre main sur son ventre. Je lui tend l’autorisation de son gynécologue, premier indice du coup.. ils vont prendre l’avion.



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Jenna Scott
Admin ღ Never a failure, always a lesson.
Nombre de message : 437
Age : 36
Date de naissance : 11/07/1982
Date d'inscription : 04/02/2018
Emploi/loisirs : Avocate chez Scott & Associates
Habitation : Une maison à West End
Célébrité choisie : Kerry Washington ღ
Multicomptes : Lilianna, Gabriella & Soraya
Gifs : "A baby fills a place in your heart that you never knew was empty." ღ Tess


"It's you, it's always been you.." ღ Andrew


"I'm gonna dance on broken glass."


Jeu 11 Oct - 20:31

❝ Les seuls beaux yeux sont ceux qui vous regardent avec tendresse. ❞
 The girl said she was too cynical about love, but how could you not be? On the surface, relations between men and women were all soft kisses and white gowns and hand-holding. But underneath they were a scary, complicated, ugly mess, just waiting to rise to the surface.
En même temps, quand on fait un rapide retour en arrière, il est vrai qu'Andrew et moi n'avons jamais été en couple. On a vécu une relation compliquée par le passé puisqu'on couchait ensemble sans aucune attache, du moins c'était supposé être ça sauf que les sentiments se sont développés. Ensuite, je suis partie pendant quatre mois et je suis revenue enceinte de lui, puis c'est lui qui est parti... Donc en réalité, malgré les sentiments, nous n'avions jamais réellement été ensemble même si lorsqu'on s'est revu à l'aéroport, on s'est admit qu'on s'aimait. Quoi qu'il en soit... Ce samedi était pour moi. J'ai pu penser à moi toute la matinée en me chouchoutant un peu avec des pâtisseries, une douche, la rédaction de ce fameux carnet de grossesse et j'en passe. J'avais réellement besoin de me reposer et d'être calme l'espace d'une journée sans le boulot, sans rien. Juste moi et moi seule même si ça peut paraître égoïste. Je dois avouer que ces derniers mois ont été fatiguant, j'ai énormément forcé au delà de mes limites. En plus de ça, j'approche quand même doucement de la quarantaine, je suis enceinte de six mois, c'est pas rien non plus et je dois faire attention à moi si je ne veux pas risquer un repos forcé dans les prochaines semaines ou un accouchement prématuré. Je dois simplement faire attention à mes limites et aux messages que mon corps m'envoie.

C'est d'ailleurs parce que j'ai décidé de m'écouter un peu que j'ai préférer m'occuper un peu de moi et de ma fille par la même occasion. Autant dire que ça m'a fait énormément de bien, j'avais réellement besoin de tout ça pour me sentir bien et ne plus sentir l'accumulation de la fatigue de ces derniers jours. Je sais que tôt ou tard, il faudra que je prennes congé du cabinet mais je ne me sens pas encore prête à le faire pour autant. Je commence déjà à diminuer les heures que j'y travailles, c'est pas mal. Je ne m'attendais cependant pas à tout ça, loin de là. J'imaginais plutôt une journée calme et paisible en étant seule. Je pensais qu'Andrew travaillait à vrai dire donc je ne me posais pas réellement la question. J'évite au maximum de réfléchir, c'est bien mieux pour moi pour l'instant, ça m'évite surtout de me torturer mentalement pour pas grand chose surtout. Je m'étais simplement vêtue d'un pantalon et d'un t-shirt pour profiter du salon, allongée avec un plaisir et pleins de coussins lorsque j'entends qu'on frappe à la porte. Il est seulement une heure et demi et je n'attendais pas de visite, je suis donc assez curieuse de savoir de qui il s'agit.

Je ne peux que sourire lorsque je le vois là, sur le pas de ma porte alors que je n'attendais absolument pas sa visite maintenant. Je me laisse aller contre lui et prolonge son baiser avec douceur et tendresse. Je suis encore assez surprise de le voir là, je ne suis pas vraiment sûre de comprendre en réalité. Il me dit finalement qu'il m'a réservé une petite surprise, une soirée rien que tous les deux. Il ne m'en dit pas plus. Ni comment on va y aller, combien de temps ça va prendre, si je dois embarquer quelques affaires avec moi, comment je dois m'habiller... Absolument rien. Il me laisse dans la surprise totale et ne semble pas déterminé à cracher le morceau. Bien... Oui. J'en suis certaine, tu t'inquiètes pour rien. Sa réponse me fait sourire, le fait de garder la surprise est tout à son honneur et je peux largement comprendre d'ailleurs. Cependant, j'ai quand même besoin qu'il m'aiguille concernant la tenue que je peux ou non porter, simple question de sécurité. Je peux comprendre et je ne poserais qu'une seule autre question, sinon je patienterais. Est-ce que je dois emporter quelque chose avec moi ou pas du tout ? Suis moi alors, on va voir ce qui pourrait potentiellement convenir ou non. J'attrape sa main pour l'emmener jusqu'à la chambre afin d'essayer des vêtements quo pourraient m'aller et qui sont bien mieux que ce que je porte actuellement.

Une fois arrivés, je le pousse doucement pour qu'il s'installe sur le lit. Je prends une robe et des sous-vêtements avant d'aller m'habiller dans la salle de bain pour avoir la surprise jusqu'au bout. J'essaie une tenue qui peut aller pour beaucoup de choses différentes. Imaginons qu'il me fait rencontrer quelqu'un ou qu'il m'emmène au restaurant par exemple, ou bien qu'on passe un moment tout simple mais rien que tout les deux, je suis certaine que cette robe peut convenir pour ce genre d'évènements. Je me regarde rapidement dans le miroir juste après avoir enfilé une paire de tout petits talons, l'histoire de trois centimètres. Vu mon ventre, je n'allais pas m'oser à mettre des talons de dix centimètres vu mon dos qui souffre déjà pas mal. J'en profite pour me maquiller de manière très naturelle avant de le rejoindre dans la chambre. Je fais un petit tour sur moi-même, ayant enfilé une jolie robe rose qui moule les parties de mon corps que j'aime mettre en valeur ces derniers temps. Une tenue assez simple mais dans laquelle je me sens vraiment à l'aise. Je lui souris doucement avant de lui demander finalement. Alors, qu'est-ce que tu en dis ? Ça le fait pour ce que tu nous as prévu ? Lui demandais-je, curieuse de savoir ce qu'il en pense réellement et si ça convient avec ce qu'il a en tête. Je ne voudrais pas regretter non plus, faut me comprendre.

Sa tenue:
Je sais que ce n'est pas Kerry mais c'est juste pour montrer la robe en question.

(c) Miss Pie

Voir le profil de l'utilisateur

_________________
It's always been you, I just want to be yours.

I'll meet you there at the altar as I fall down to my knees. Don't let me drown. So pull me up from down below 'cause I'm underneath the undertow. Come dry me off and hold me close.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Weird people in the street
Nombre de message : 58
Age : 56
Date de naissance : 18/05/1962
Date d'inscription : 01/10/2018
Emploi/loisirs : chirurgien
Habitation : petit appartement à adams morgan
Célébrité choisie : tony goldwyn © shiya
Multicomptes : Aucun
Gifs : « Aimer, ce n'est pas se regarder l'un l'autre, c'est regarder ensemble dans la même direction. » (JENNA)

Ven 12 Oct - 23:34


Les seuls beaux yeux sont ceux qui vous regardent avec tendresse.

 
jenna scott  ϟ  andrew hunter .

Je voulais vraiment la reconquérir, je voulais tout faire me rattraper et pour lui prouver que je serais maintenant toujours là pour elle. Je voulais maintenant tout faire pour lui montrer que c’est la femme de ma vie, que je ne compte plus jamais partir et que je compte faire tout mon possible pour ne pas rater cette seconde chance qu’elle me donne. Je comptais lui déclarer ma flamme, pour qu’on soit ensemble et que je lui prouve qu’elle peut être heureuse avec moi, je sais bien qu’elle ne pourra pas me redonner sa confiance comme auparavant après tout ce que j’ai fais mais je veux pouvoir de nouveau faire partie de sa vie et de celle de notre enfant. Je voulais que cette déclaration d’amour soit la plus mémorable qui soit, qu’elle soit encore plus graver dans nos mémoires que la nuit de nos retrouvailles. C’est pas parce que j’ai eux cette seconde chance que je dois tout prendre pour acquis, non je dois encore tout réaliser justement et je me donnerais coeur et âme pour y parvenir quoi qu’il arrive. Je me battrais pour elle, je me battrais pour lui prouver que mes sentiments pour elle sont sincère et surtout je lui prouverais que plus jamais je ne la laisserais tomber. C’est la femme de ma vie, et la femme qui compte vraiment le plus pour moi sur cette terre. Une semaine s’était passé depuis notre soirée de nos retrouvailles, depuis chaque jours je lui montre mon amour avec des petites attentions, des gestes et des actions concrètes pour lui montrer que j’étais sincère. Que ce soit les fleurs devant chez elle, les petits repas que je lui apportait, des bougies déposer ici et là, des petits mots d’amour aussi bien sur pour accompagné cela. Mais surtout le fait que je voulais vraiment prendre soin d’elle, quand on se voyait on partageait des baisers langoureux, je m’occupais d’elle pour qu’elle puisse se reposer. Je voulais être l’homme idéal, être encore mieux que l’homme que j’étais avant de partir. Cette fuite m’a servit de leçon, j’ai jouer au con, il faut que je sois encore meilleur qu’avant pour avoir une chance, et je ferais tout ce que je peux.

J’avais organiser cette petite soirée rien que tous les deux avec l’aide d’un de mes patients. En effet, mon patient était un dirigeant d’une grande entreprise et il m’avait accorder le privilège de lui demander tout ce que je voulais pour lui avoir sauver la vie. J’aurais pu lui demander plein de chose, mais non, j’ai pensé à la femme de ma vie, lui offrir un voyage en jet privé pour passer une petite soirée loin de Washington et décompressé de tout ça, puis pouvoir en profiter pour faire ma déclaration. J’avais pris le temps de tout prévoir, j’ai demander à son gynécologue si le voyage était possible pour Jenna, il m’avait même fait une autorisation au cas où quelqu’un le demanderais avant l’embarquement, j’avais réservé une décapotable pour pouvoir circuler et nous rendre à la destination que j’avais en tête. Tout était près, il ne restait plus qu’à attendre le jour J. L’attente était vraiment dur, mais au moins j’avais le temps de peaufiner et de réfléchir sur la façon dont je voulais que se déroule ma déclaration, des grandes lignes de ce que j’aimerais lui dire même si au final je sais bien que c’est mon coeur qui prendra la parole pour tout le reste mais bon quand même, cela me permettait de retirer un stress qui pesait en moi. Car oui, j’étais de plus en plus stressé à l’approche de ce grand jour.

Samedi.. le grand jour est enfin arrivé. Le week end était commencé et je savais que Jenna serait chez elle, surement à se reposer. J’espère juste qu’elle voudra bien partir avec moi, que ce n’est pas trop tôt. Et surtout j’avais peur qu’elle refuse quand je lui ferais ma déclaration d’amour. J’avais très peur c’est sur, mais bon, je ferais tout pour que ça se passe bien. Je sais que je n’ai qu’une seule chance, et cette chance je ne la raterais pas. J’avais pris le temps de prendre une douche et de me faire beau pour elle, alors qu’il était passé midi. Je voulais qu’on parte tôt pour qu’on puisse profiter là bas avant le couché du soleil. Je mis un magnifique costume blanc trois pièce avec veston et veste par dessus ainsi qu’une chemise grise et une cravate avant de me coiffer et me parfumer. Je voulais vraiment être irréprochable. Une fois près je commença donc à me mettre en route, sentant mon coeur qui bat de plus en plus vite au fur et à mesure que je m’approche de chez elle. Lentement je marcha vers la porte et fini par toquer. Le trac grandi de plus en plus, j’avais l’impression que mon coeur allait sortir de ma poitrine. Je souris en la voyant ouvrir la porte et ne pu m’empêcher de la prendre contre moi pour l’embrasser amoureusement. J’avais une surprise pour elle, mais je ne voulais pas non plus lui en dire trop non plus car je voulais garder la surprise justement « Je m’inquiéterais toujours tu sais ! Surtout pour toi Jenna ! » Je souris tendrement en restant proche d’elle avant de refermer la porte derrière nous. Je ne lui donnerais pas plus d’indice, sauf l’autorisation venant de son gynécologue, au moins elle sait qu’on prendra l’avion. Mais c’est tout, elle ne saura rien d’autre sur la destination ou sur ce qu’on fera sur place. « Toutes les questions que tu veux tant que ce n’est pas sur la destination ou sur la raison de cette surprise. Tu peux toujours prendre des affaires supplémentaires oui, car on sait jamais si notre soirée s’éternise un peu, mais je pense que ça devrait aller ! J’ai hâte de voir cela alors Jenna ! ». Je souris en lui serrant la main et marcha avec elle jusque sa chambre en souriant. J’étais tellement heureux, le fait de la voir aussi enthousiasme me rassurait il faut dire, au moins mon idée n’était pas si mauvaise et elle avait accepté la surprise. Reste à voir la suite des évènements et surtout ce qui se passera là bas.

Je souris doucement quand elle me poussa sur le lit pour que je m’y installe. Je m’assis donc en la regardant prendre une robe et des sous-vêtement avant de s’éclipser dans la salle de bain. J’attendis patiemment, sagement, attendant qu’elle revienne pour la voir et l’admirer. J’avais hâte de voir la tenue qu’elle avait choisir. Je n’avais pas vraiment de tenue en tête, je voulais juste qu’elle se sente bien et belle. Pour moi, quoi qu’elle mette elle est parfaite alors je savais que sa tenue me plairait avant même qu’elle ne sorte de la salle de bain. Je souris en la voyant arrivé, j’en avais des étoiles dans les yeux et le fait de la voir faire un tour sur elle même pour me montrer la tenue était vraiment sublime. Doucement je me leva pour m’approcher et posa doucement mes mains sur ses hanches en la regardant dans les yeux en souriant « Ta tenue est vraiment parfaite, je n’aurais pas espérer mieux comme tenue pour cette soirée ! Elle est sublime et met magnifiquement bien ton corps en valeur ! » Je fini par lui déposer un bisou sur les lèvres tendrement. J’avais tellement hâte de pouvoir lui faire ma demande, surtout hâte de savoir ce que cela allait donner et sa réaction. Je la garda contre moi un petit peu pour profiter de son corps contre le mien.



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Jenna Scott
Admin ღ Never a failure, always a lesson.
Nombre de message : 437
Age : 36
Date de naissance : 11/07/1982
Date d'inscription : 04/02/2018
Emploi/loisirs : Avocate chez Scott & Associates
Habitation : Une maison à West End
Célébrité choisie : Kerry Washington ღ
Multicomptes : Lilianna, Gabriella & Soraya
Gifs : "A baby fills a place in your heart that you never knew was empty." ღ Tess


"It's you, it's always been you.." ღ Andrew


"I'm gonna dance on broken glass."


Sam 13 Oct - 18:50

❝ Les seuls beaux yeux sont ceux qui vous regardent avec tendresse. ❞
 The girl said she was too cynical about love, but how could you not be? On the surface, relations between men and women were all soft kisses and white gowns and hand-holding. But underneath they were a scary, complicated, ugly mess, just waiting to rise to the surface.
Ces derniers temps ont été assez compliqués pour moi, le moral a été assez bas et ça ne me ressemble absolument pas d’être ainsi. Je suis de nature assez méfiante, j’ai du mal à accorder ma confiance et j’ai du mal avec l’amour aussi mais je ne parvenais plus à me reconnaître. Ça a été très difficile à vivre pour moi, c’est un coup que j’ai un peu du mal à encaisser et je ne peux pas le nier. Elliott a été là pour le voir et me soutenir d’ailleurs, il ne m’avait jamais vu dans un tel état. Il n’a probablement pas idée des efforts que j’ai pu fournir pour m’accrocher aux petites choses de la vie, en particulier à l’arrivée de ma fille. C’est pour elle que j’ai tout fais au point de me faire passer au second plan sans écoutes mes propres besoins. Mon bébé n’imagine pas à quel point je l’aime, mon amour pour elle n’a aucune limites pour ainsi dire et pourtant, elle n’est pas encore arrivée et ce n’est pas pour tout de suite. Cependant, maintenant qu’Andrew cherche à se rattraper, il me ménage un peu concernant le moral et aussi quelques tâches qu’il m’évite comme la préparation du repas. Le soucis est que ces derniers jours, j’ai énormément gardé le nez dans les dossiers malgré que je termine le boulot plus tôt et je n’ai pas réellement pu me reposer ou me détendre alors que j’en ai réellement besoin.

C’est pour ça que ce samedi là, je me suis levée assez tard tout en sachant que je me suis couchée tôt la veille. Je me suis simplement habillée rapidement d’un pantalon et d’un t-shirt pour aller chercher un petit quelque chose histoire de bien manger sans devoir préparer quoi que ce soit. J’ai regardé un épisode d’une série sur Netflix que je n’ai pas eu l’occasion de regarder avant d’aller prendre un bon bain bien chaud. Je me suis rhabillée et j’ai lissé mes cheveux avant de remplir le carnet de grossesse que j’aime tant compléter assidûment pour en garder un maximum de souvenir. Je sais que j’aurais besoin de pouvoir me replonger dedans lorsque j’aurais accouché et en plus de ça, l’idée de pouvoir le montrer à ma fille lorsqu’elle sera en âge de le lire me plait énormément. Qui sait, peut-être que je lui lirais un des petits textes que j’ai écris à son égard, ou même que je lui parlerais de cet amour puissant que j’éprouvais déjà à son égard avant même qu’elle ne pointe le bout de son nez. J’ai ensuite pris soin de ma peau, voulant en prendre soin au maximum. C’est peut-être la seule chose que j’ai réellement suivi depuis le début de ma grossesse avec ce fameux carnet à vrai dire. Ces petits moments rien qu’à moi où j’ai pu prendre soin de moi et me reposer m’ont fait le plus grands des biens, j’aurais dû y penser bien plus tôt.

Étant seule et en pensant qu’Andrew était au travail, j’avais pour plan de rester allongée un peu. Lire un livre me semblait être un bon plan puisque j’allais certainement pas être capable de faire une sieste vu l’heure à laquelle je me suis levée ce matin. Seulement, j’aurais dû me douter qu’il faut toujours quelque chose d’imprévu puisqu’on frappe à la porte. J’espère surtout que ce n’est pas quelqu’un que je n’ai pas envie de voir, pour les seuls moments que je m’octroie réellement… Quand j’ouvre la porte, c’est face à Andrew que je me retrouve. Je le laisse me prendre contre lui tout en prolongeant son baiser avec douceur et tendresse.

Mais c’est inutile tu sais ? Je t’assures, ça va.

Je prends cette lettre qu'il me tend et je la lis, comprenant que c’est une autorisation pour prendre l’avion mais je n’en sais pas plus que ça à l’heure actuelle. Ma curiosité est piquée au vif, j’ai vraiment hâte de découvrir ce qu’il me réserve. Je lui promets cependant de ne pas poser trop de question hors de savoir s’il faut que je prépare des affaires en plus pour ce soir ou si j’ai besoin de quelque chose en particulier. Je ne voudrais pas manquer de quoi que ce soit mais hors de ça, je le laisse faire sa surprise jusqu’au bout sans la gâcher en cherchant absolument à savoir où il va m’emmener.

Je vais préparer ça en plus dès que je serais habillée dans ce cas-là. Ne t’en fais pas, je ne veux pas en savoir plus de toute façon. Je veux garder l’effet de la surprise jusqu’au bout avec ce que je sais pour l’instant et aucune information supplémentaire.

Je l’emmène jusqu’à la chambre où je le pousse sur le lit pour qu’il s’y installe. Je prends les vêtements dont j’ai besoin avant de filer jusqu'à la salle de bain pour les enfiler, passant finalement d’un jeans et d’un t-shirt à une jolie robe rose me moulant parfaitement mon ventre de grossesse et les zones que j’aime mettre en valeur. J’enfile avec ça de tout petits talons mais pas non plus des escarpins à talons hauts comme j’aimais tant le faire auparavant. Vu mon ventre, je les retrouverais que d’ici quelques mois mais l’attente en vaut parfaitement la peine. Je mets une légère touche de maquillage pour être fin prête. Je rejoins finalement la chambre pour lui montrer la tenue choisie par mes soins, faisant même un petit tour sur moi-même. Rien que son regard me rassure énormément, je suis heureuse que la tenue lui plaise réellement. Je relève le regard vers lui alors que ses mains se posent sur mes hanches.

N’exagères pas non plus. Ça me rassure, surtout que je me sens vraiment bien dedans. Tu le penses vraiment… ?

Je rougis à l’entente de ses paroles. Je caresse doucement sa joue et lui vole un rapide baiser. Je me recule juste le temps de préparer mes affaires, ne voulant pas le retarder sur son programme. Je sors un tout petit sac pratique pour voyager et j’y prends une tenue de rechange et quelques affaires dont j’estime avoir réellement besoin. Je veux prendre le strict minimum mais sans manquer de quoi que ce soit pour autant. Dès que c’est fait, je m’approche à nouveau de lui.

Je suis prête, je récupère mon sac à main dans le salon et on peut y aller !
(c) Miss Pie

Voir le profil de l'utilisateur

_________________
It's always been you, I just want to be yours.

I'll meet you there at the altar as I fall down to my knees. Don't let me drown. So pull me up from down below 'cause I'm underneath the undertow. Come dry me off and hold me close.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Weird people in the street
Nombre de message : 58
Age : 56
Date de naissance : 18/05/1962
Date d'inscription : 01/10/2018
Emploi/loisirs : chirurgien
Habitation : petit appartement à adams morgan
Célébrité choisie : tony goldwyn © shiya
Multicomptes : Aucun
Gifs : « Aimer, ce n'est pas se regarder l'un l'autre, c'est regarder ensemble dans la même direction. » (JENNA)

Dim 14 Oct - 13:11


Les seuls beaux yeux sont ceux qui vous regardent avec tendresse.

 
jenna scott  ϟ  andrew hunter .

Je voulais vraiment que tout soit parfait, je voulais vraiment pouvoir reconquérir son coeur et pouvoir lui prouver qu’entre elle et moi il peut y avoir une belle histoire et qu’elle sera heureuse à mes côtés. Je ferais tout pour qu’elle le soit, je ferais tout pour lui faire comprendre que je veux être un meilleur homme pour elle, un homme qui sera prêt à tout pour elle, prêt à faire passe la vie de celle qu’il aime avant tout, lui faire des petits plats, l’aider dans les tâches ménagères, lui prouver mon amour quoi qu’il advienne. Je l’aime plus que tout, mon coeur ne bat que pour elle et jamais je ne pourrais imaginer ma vie sans elle. Plus jamais je ne partirais et plus jamais je ne la laisserais tomber. C’est pour ça que je la couvrais de petites attentions et que je faisais tout pour prendre soin d’elle et qu’elle se repose un maximum avec sa grossesse. Ainsi, j’ai organiser cette soirée avec l’aide de mon patient qui me prêta le jet privé de son entreprise mais aussi avec l’aide de mon collègue, gynécologue de Jenna, qui me donna l’autorisation pour qu’elle puisse prendre l’avion. Bon il m’avait mis en garde qu’elle devait quand même se reposer quoi qu’il arrive et quoi qu’on fasse durant le séjour mais je m’en chargerais, elle n’aura pas à se fatigué quoi qu’il arrive. Je veux qu’elle se ménage et profite. Je ne veux pas lui risquer quoi que ce soit avec sa grossesse. Je n’ai déjà pas été présent, je compte bien l’être maintenant et tout faire pour la protéger et protéger notre enfant qui grandi en elle.

Je voulais être prêt pour ce grand soir, je voulais que tout soit parfait, je ne voulais pas bafouiller et tout gâcher. Je n’ai qu’une seule et unique chance de pouvoir faire cette déclaration et je ne compte pas passer à côté. C’est quand même un pas en avant il faut dire, mais j’avais peur d’aller trop vite, peur qu’elle me dise non ou quoi, même si je ne lâcherais rien et que je me battrais pour elle, elle avait besoin de temps et c’est normal après tout ça. Le grand jour une fois arrivé, je pris soin de me faire beau pour elle, un jolie costume trois pièces, le trac commençait à monter petit à petit il faut dire. Un peu de parfum avant que je me rende enfin chez elle. Le trajet me parut long il faut dire, j’avais pris ma voiture sur je laisserais sur le parking de l’aéroport jusqu’à notre retour. Je ne voulais pas prendre un taxi ou quoi et le faire attendre devant la porte, non on avait du temps devant nous avant le décollage du jet et je voulais qu’on soit que tous les deux. Doucement je m’avança jusqu’à sa porte une fois la voiture garée devant chez elle.

Je fini par toquet à sa porte en souriant encore plus en la voyant ouvrir la porte. Je souris et la serra contre moi en l’embrassant tendrement sans réfléchir. Je la regarda en souriant lui demandant comment elle allait, bien entendu que je m’inquiéterais toujours pour elle « Je sais mais c’est comme ça, je t’aime trop c’est pour ça. Tant mieux alors ». Je lui dis bien sur que j’avais une surprise pour elle, c’est normal en même temps. Mais je ne lui dirais pas tout en détail sinon ce n’est pas une surprise, je voulais surtout qu’elle sache qu’elle prend l’avion pour pas qu’elle n’ai peur ou quoi pour sa grossesse, c’est pour ça que la première chose que je lui tendis c’était la lettre l’autorisant à prendre l’avion de la part de son gynécologue. Je la connais, je sais bien qu’elle est curieuse mais je ne dirais rien, je veux qu’elle le découvre en arrivant et je veux qu’elle ai des étoiles dans les yeux face à la beauté de la Californie et surtout la beauté du parc naturel ou je vais l’emmener. Elle me demanda si elle devait prendre des affaires supplémentaire. Je lui souris en lui faisant oui de la tête, surtout au cas ou « Pas de soucis Jenna, j’espère en tout cas que tout ce que j’ai prévu pour cette soirée te plaira, je ne te dis pas comment ça me stresse, je veux que tout soit parfait pour toi ! J’ai hâte de voir ta réaction quand on arrivera ». Je lui caressa la joue avant qu’elle me prenne la main pour m’entrainer dans la chambre ou elle me poussa sur le lit pour que je m’installe et que je l’attend pendant qu’elle allait s’habiller. Je l’attendis donc patiemment. Je savais qu’elle sera magnifique quoi qu’elle mette, et je m’en mords la lèvre inférieure d’avance. Je tourna la tête vers elle quand elle ouvris la porte et sortie de sa salle de bain en faisant un tour sur elle même pour me montrer sa tenue. Doucement je me leva, les étoiles dans les yeux devant une telle beauté et je m’approche d’elle en posant mes mains sur ses hanches. Elle était vraiment sublime, je ne pus m’empêcher de lui dire. « Je n’exagère pas du tout Jenna ! C’est le principal, puis oui je le pense vraiment sinon je ne le dirais pas tu sais ? » Je prolonge doucement le baiser qu’elle me vola et je lui laisse le temps de terminer de préparer son sac en souriant. Je l’admira, la matant un peu à chaque fois qu’elle se pencha ou quoi j’avoue. Je lui souris tendrement quand elle s’approcha de moi en me disant qu’elle n’a plus que son sac à main à prendre avant qu’on puisse y aller « Allons-y alors ! » Je la porte doucement pour rejoindre le salon pour qu’elle récupère son sac avant de la porter en direction de la voiture pour l’y installer avec douceur.



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Jenna Scott
Admin ღ Never a failure, always a lesson.
Nombre de message : 437
Age : 36
Date de naissance : 11/07/1982
Date d'inscription : 04/02/2018
Emploi/loisirs : Avocate chez Scott & Associates
Habitation : Une maison à West End
Célébrité choisie : Kerry Washington ღ
Multicomptes : Lilianna, Gabriella & Soraya
Gifs : "A baby fills a place in your heart that you never knew was empty." ღ Tess


"It's you, it's always been you.." ღ Andrew


"I'm gonna dance on broken glass."


Dim 14 Oct - 21:22

❝ Les seuls beaux yeux sont ceux qui vous regardent avec tendresse. ❞
 The girl said she was too cynical about love, but how could you not be? On the surface, relations between men and women were all soft kisses and white gowns and hand-holding. But underneath they were a scary, complicated, ugly mess, just waiting to rise to the surface.
Je me sens légèrement mieux depuis son retour même si je ne me sens pas encore heureuse pour autant. La peine et la douleur de son départ sont encore là et je ne peux rien y faire. Je me sentais physiquement et émotionnellement épuisée depuis près de deux mois en réalité. Les doutes ont été présent chaque jours tout comme les peurs et les nombreuses questions que je me posais. Je me suis donnée à fond pour pouvoir assurer la meilleure vie qui soit à mon bébé sans réelles limites. Forcément, tôt ou tard, j'en récolte les conséquences. Je me sentais totalement à bout, ayant besoin d'une vraie bonne nuit de repos. C'est pour ça que je me suis couché tôt la veille tout en faisant une grâce matinée. J'en avais réellement besoin tout comme ma fille. Je n'avais rien de prévu hors de prendre un peu soin de moi, c'est à dire de me détendre un peu et de profiter de moi surtout. Ça peut paraître égoïste mais j'ai tellement pensé aux autres avant de penser à moi qu'il faut réellement que je me centre sur moi l'espace d'une journée, que je puisse me sentir réellement bien sous tout point de vue.

J'ai donc profité de cette matinée pour me relaxer et prendre un peu soin de moi que ce soit avec un bon petit déjeuner, une douche bien chaude ou un moment de détente. Je ne pensais pas voir Andrew avant ce soir puisque je l'imaginais au travail en réalité. Je n'ai pas de programme bien précis pour ma journée, faisant selon mes désirs et mes besoins du moment. Penser un peu à moi me fait le plus grand bien et je ne peux pas nier les faits. Je vais très certainement devoir faire ça plus souvent si j'ai envie de me sentir bien et épanouie, je le sais très bien. J'aimais prendre soin de ma peau vu les changements qui s'y effectuent et j'ai toujours aimé prendre notes d'un tas de trucs divers et variés concernant ma grossesse mais c'est encore bien les seules choses que je faisais pour me détendre. J'ai plus tenté de me remettre du départ d'Andrew tout en me préparant à accueillir ma fille en montant les meubles et j'en passe.

J'entends quelqu'un frapper à la porte. Ce qui me paraît un peu bizarre, c'est que je n'attendais aucune visite... Je me décide quand même à aller ouvrir la porte et je suis surprise de voir qu'il s'agit d'Andrew. Moi qui le pensais à l'hôpital, c'est quand même une sacré surprise qu'il soit là mais j'avouerais que ça me fait plaisir. On échange un baiser, rougissant lorsqu'il me dit juste après qu'il m'aime trop même si je ne réponds pas à ses dires. Ce n'est pas pour autant que ce n'est pas réciproque, loin de là en réalité. C'est juste assez délicat vu la situation qu'on vient de vivre. Je prends la lettre qu'il me tend et je l'ouvre, constatant que c'est simplement pour me laisser prendre l'avion. Je ne sais pas du tout où il compte m'emmener mais je ne veux pas gâcher sa surprise, je lui demande simplement s'il faut que j'emmène quelque chose d'autre comme des vêtements de rechange par précaution.

Pourquoi stresser ? Il ne faut pas te mettre la pression pour ça, je suis certaine que ça sera chouette. Tu verras ma réaction le moment venue et si ça peut te rassurer, j'estime quand même ne pas être trop difficile... Du moins, de ce côté là.

Je prends sa main et l'emmène jusqu'à la chambre où je le pousse sur le lit. Je prends les vêtements dont j'ai besoin avant de rejoindre la salle de bain où j'enfile cette robe que j'aime tant et dans laquelle je me sens très à l'aise. Je l'accompagne de petits talons, ayant délaissés mes escarpins tant aimés. J'y ajoute une touche de maquillage, quelque chose d'assez léger pour que ça soit quand même suffisamment naturel. Je sors finalement de la salle de bain dès que je suis totalement prête, faisant même un petit tour sur moi même pour lui montrer le résultat. Ses mains se posent sur mes hanches, je le regarde en souriant doucement. Sa réponse me rassure énormément.

Un tout petit peu quand même. Sait-on jamais, hm?

Je le regarde et attrape un petit sac que je remplis du strict minimum sans trop savoir ce qu'il a prévu. Je ne m'encombre pas trop non plus, voulant pas partir trop chargée non plus. J'y met une tenue de rechange par précaution, quelques affaires dont je ne peux pas me passer et c'est un peu près tout, surtout en sachant que je vais prendre mon sac à main en plus de ça. C'est d'ailleurs la seule chose qui me reste à prendre. Il me porte pour rejoindre le salon, me laissant l'occasion de récupérer cet indispensable pour moi avant de prendre la direction de la voiture où il m'installe. Je m'attache en souriant, ayant vraiment hâte de voir où il m'emmène. Je suis de nature très curieuse, c'est vrai mais je ne voudrais pas gâcher sa surprise pour autant. Par conséquent, je me montre donc très patiente. Je sais qu'il a probablement assuré de toute manière donc je ne me stresse pas pour si peu.

(c) Miss Pie

Voir le profil de l'utilisateur

_________________
It's always been you, I just want to be yours.

I'll meet you there at the altar as I fall down to my knees. Don't let me drown. So pull me up from down below 'cause I'm underneath the undertow. Come dry me off and hold me close.

❝ Contenu sponsorisé ❞
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Les seuls beaux yeux sont ceux qui vous regardent avec tendresse.
» Les seuls beaux yeux sont ceux qui vous regardent avec tendresse.
» T'as toujours d'aussi beaux yeux ϟ Pabo
» Je ne changerais pas d'avis pour tes beaux yeux ! /Neil/
» [JETONS] T'as d'beaux yeux, tu sais !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: