Partagez|

Soirée alcoolisée (Francis)

avatar

Angela S. Jones

Admin ღ You create your reality.Admin ღ You create your reality.
Nombre de message : 93
Age : 46
Date de naissance : 01/06/1971
Date d'inscription : 10/01/2018 Emploi/loisirs : Rédactrice en chef dans une maison d'édition et maman à temps plein.
Habitation : Une grande maison dans South Albuquerque
Célébrité choisie : Sandra Bullock
Multicomptes : Camilla, Anaïs, Jenna & Savannah
Gifs : "From the moment they placed you in my arms, you snuggled right into my heart." ღ Olivia


"...And she loved a little boy very, very much. Even more than she loved herself." ღ Kyle


"It's a complicated world. People have a hard time finding each other and when they do... They're scared to take the risk." ღ Francis


"I try not to miss you but in the end, I still do."

Lun 29 Jan - 16:36

Soirée alcoolisée
Mes journées se ressemblent de plus en plus : le boulot et les enfants. J'aime mes enfants, je n'en serais pas là sans eux et c'est une évidence. Ils sont ce que j'ai de plus cher mais je m'oublie de plus en plus derrière. Je n'ai plus l'habitude de prendre du temps pour moi afin de voir mes amis ou plus généralement les gens que j'aime. Ce sont eux ma priorité, le reste n'est qu'une banale option à mes yeux. Cependant, je dois admettre que ça me manque un peu de voir mes proches, ceux que j'ai volontairement éloigné de ma vie pour me protéger et m'éviter des souffrances inutiles. Je me rends tout simplement compte que ce n'est peut-être pas la bonne manière de vivre, que ça pourrait peut-être me rendre plus heureuse. Bref, je suis dans un grand moment de réflexion intérieure. C'est une face de moi qu'on ne soupçonnerait même pas d'exister et pourtant... Je cache juste très bien mon jeu, je crois.

C'est d'ailleurs à ce moment là que je reçois un message de Francis qui me propose d'aller boire un verre. Sûrement pour fêter un truc ? J'en sais trop rien à vrai dire, je ne cherche pas à savoir le pourquoi du comment. Alors qu'habituellement j'aurais refusé sa proposition, je me surprends moi-même en l'acceptant. Une fois qu'on a décidé du lieu et de l'heure, il ne me reste plus qu'à attendre. Pour se faire, je vais prendre une bonne douche bien chaude et ça me prend bien une vingtaine de minutes. Ensuite, je me sèche les cheveux, les laissant cependant au naturel. J'enfile une jolie robe noire ainsi que des escarpins de la même couleur. J'y vais assez doucement côté maquillage. Je n'ai pas non plus l'envie de ressembler à un pot de peinture ! D'habitude, je ne fais pas tant d'efforts mais j'ai envie de changer un peu, de faire des choses qui sortent de ma routine de tous les jours.

C'est Olivia qui s'occupe de son petit frère pour l'occasion. Ça me fait d'ailleurs plaisir qu'ils passent un moment entre frère et soeur sans que je ne sois là pour surveiller. Elle n'a, pour ainsi dire, jamais l'occasion de s'en occuper et pourtant je sais qu'elle l'adore. Elle le protège tout comme je le fais. Je suis réellement fière de mes enfants. Je les embrasse tous les deux avant de prendre mon sac à main. C'est en voiture que je me rends jusqu'à East Albuquerque, plus précisément au Marble Brewery.  C'est un endroit où je n'ai pas l'habitude d'aller mais il faut bien parfois accepter quelques changements, pas vrai ?! Je gare ma voiture que je ferme ensuite à clé, entrant dans ce bar. Je cherche Francis du regard mais il ne semble pas encore être là. Je me commande un verre de Tequila. Certes, je ne sors pas mais il m'arrive quand même de boire un verre de temps à autre. Je m'installe à une petite table où il reste de la place pour lui quand il arrivera, patientant sagement en buvant mon verre.

Codage par Libella sur Graphiorum
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
I'll find strength in pain.
Admets le, tu es tombée amoureuse de lui alors que tu disais que cela n’arriverait jamais. ~  C’est tellement plus simple de fuir que de se battre pour ce qu’on veut vraiment.
avatar

Francis Steal

Weird people in the streetWeird people in the street
Nombre de message : 76
Age : 40
Date de naissance : 18/05/1977
Date d'inscription : 22/01/2018 Emploi/loisirs : Officiellement ? je suis le larbin d'Angie. Officieusement je... tricote des pulls avec le club du 3ème âge !
Habitation : une villa dans le south
Célébrité choisie : Ryan Reynolds
Multicomptes : Elliott, Maxi, Alex, Lau' & Eno
Gifs : Je me suis planté là par hasard un beau soir de dèche
Le blues au cul le coeur gros et le gosier à sec


Couchés sur le trottoir un paquet de pauvres mecs
Et une super panthère qui te propose son bifteck


Dans le Boxon, Boxon
Ousque tous les paumés vont Boxon, Boxon,Boxon!


Et c'est l'genre de tango qui fait bander la patronne...

Mar 30 Jan - 1:38


L'alcool: c'est de l'eau ?
Feels like I was always drunk, I lost myself in someone's song.... △
Francis & Angie
Vous connaissez, ce genre de soirée pleine de promesse, de rires, de danse, de drague, et peut être même d'une nana dans son lit si on a pas été trop nul ? Eh bien oubliez tout de suite vos clichés. Car ce soir, ce n'était pas une de ces soirées que j'allais vivre. Mais quelque chose de plus... Et aussi de moins... Enfin, il n'y avait pas franchement de mots pour qualifier l'enfer. Mais sans vraiment savoir pourquoi, une pulsion m'avait poussé à appeler Angela, afin de fêter ce juteux contrat qui allait donner à sa maison d'édition une deuxième jeunesse... Et par la même occasion, peut être même me faire avoir une augmentation. Ca n'aurait pas été de trop, croyez moi !

Aussi surpris que je le suis en y repensant, elle a accepté. Ce qui m'a à la fois enchanté et embêté. Peut être que je ne tenais pas plus que ça à sortir avec elle ce soir là. Ni tous les autres, d'ailleurs, si on allait par là. Enfin, maintenant qu'on y était...
Trainant des pieds, j'ai tout de même tenu à me faire beau. Ce que je suis naturellement, bien sur, mais tout de même. Un brin de toilette ne faisait pas de mal. Douche rapide, rasage de précision, -passer trois heures à se faire la barbe pour donner l'illusion que l'on était mal rasé, c'était ça, le secret de la barbe de trois jours par Francis Steal !- une chemise, chaussures de ville noires, pantalon gris, assorti à la veste de mon costume ainsi qu'à ma cravate, j'étais beau comme un dieu. Ou peut être que la cravate était de trop... Ouais. Ressembler à un pingouin, c'était pas non plus le projet. Retirant cette merde, ouvrant un, puis deux boutons de ma chemise, j'ai sauté dans la voiture, arrivant quelques minutes plus tard sur les lieux, en bon retardataire. Et après l'avoir cherchée du regard quelques secondes, j'ai fini par la trouver. Il y avait cette place, qui n'attendait que moi, juste en face d'elle... Et lui faisant la bise, j'ai fini par dire :

- Désolé. Je suis en retard. Le trafic, tout ça... Mais je vois que vous n'avez pas attendu ! vous avez bien fait. J'vais commander un verre pour moi ! vous en voulez un autre ?

©BESIDETHECROCODILE
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Angela S. Jones

Admin ღ You create your reality.Admin ღ You create your reality.
Nombre de message : 93
Age : 46
Date de naissance : 01/06/1971
Date d'inscription : 10/01/2018 Emploi/loisirs : Rédactrice en chef dans une maison d'édition et maman à temps plein.
Habitation : Une grande maison dans South Albuquerque
Célébrité choisie : Sandra Bullock
Multicomptes : Camilla, Anaïs, Jenna & Savannah
Gifs : "From the moment they placed you in my arms, you snuggled right into my heart." ღ Olivia


"...And she loved a little boy very, very much. Even more than she loved herself." ღ Kyle


"It's a complicated world. People have a hard time finding each other and when they do... They're scared to take the risk." ღ Francis


"I try not to miss you but in the end, I still do."

Mar 30 Jan - 2:10

Soirée alcoolisée
Je pourrais pas dire que je suis particulièrement ravie que cette sortie se passe en compagnie de Francis. Je ne comprends pas ce qu'il lui faut pour m'inviter ce soir particulièrement. Je l'ai appris par moi-même, on a rien sans rien. C'est un donné pour un rendu. Si il souhaite me voir, c'est qu'il a besoin de quelque chose mais bon. Je ne peux pas refuser non plus. J'aurais cependant préféré sortir avec des vraies amies, qui n'attendent rien de moi. Soit il veut obtenir quelque chose de moi, ou alors il veut fêter quelque chose. Quoi qu'il en soit, j'y serais et tant pis. Adviendra que pourra après tout, pas vrai ? Je n'ai rien à perdre à pointer mon nez à ce fameux bar après tout. Dans le meilleur des cas, j'aurais une occasion pour boire un verre et sortir de chez moi. Je préfère voir les choses de manière positive, pour une fois !

Me préparer me prend du temps mais ce n'est pas tous les jours. J'ai l'habitude de me faire classe mais ce sont des tenues du quotidien pour moi, rien d'exceptionnel. Il faut bien que je fasse un effort de temps en temps, non ? Voilà. J'ai exceptionnellement laissé mes cheveux lâchés. Pas cette queue de cheval qui me donne un air sévère ou stricte. Juste moi comme je ne me montre jamais. De toute manière, je ne sais même pas si il remarquera ces quelques efforts fournis mais ce n'est quand même pas pour lui que je les ai fait. Non, c'est pour moi et ma fierté intérieure. J'ai pris une robe qui me met en valeur et dans laquelle je me sens réellement à l'aise mais qui reste assez sobre, un minimum classe. Il ne faut pas non plus me demander un miracle insurmontable, quoi !

Je patiente sagement assise, sirotant ma boisson que je termine juste avant qu'il arrive. Je fais de gros yeux quand il me fait la bise. Autant quand on est entourés de gens que nous connaissons, je comprends mais ici ? Je ne connais absolument personne, je pense que c'est la même chose pour lui. Je le laisse cependant s'installer si l'envie lui fait.

Non mais... Une brique vous est tombé sur la tête ces dernières heures ou bien...? L'invitation, la bise... C'est définitif, vous avez dû avoir un choc ! Lui dis-je avec une certaine ironie dans la voix. Quelle autre explication logique y aurait-il? Je ne savais pas si vous seriez à l'heure, j'ai préféré prendre un peu d'avance. Je ne dirais pas non à un second verre en tout cas, merci. Cette fois-ci, je me fais un peu plus calme. Un peu moins sur la défensive aussi, mais ça reste notre petit secret.

Codage par Libella sur Graphiorum
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
I'll find strength in pain.
Admets le, tu es tombée amoureuse de lui alors que tu disais que cela n’arriverait jamais. ~  C’est tellement plus simple de fuir que de se battre pour ce qu’on veut vraiment.
avatar

Francis Steal

Weird people in the streetWeird people in the street
Nombre de message : 76
Age : 40
Date de naissance : 18/05/1977
Date d'inscription : 22/01/2018 Emploi/loisirs : Officiellement ? je suis le larbin d'Angie. Officieusement je... tricote des pulls avec le club du 3ème âge !
Habitation : une villa dans le south
Célébrité choisie : Ryan Reynolds
Multicomptes : Elliott, Maxi, Alex, Lau' & Eno
Gifs : Je me suis planté là par hasard un beau soir de dèche
Le blues au cul le coeur gros et le gosier à sec


Couchés sur le trottoir un paquet de pauvres mecs
Et une super panthère qui te propose son bifteck


Dans le Boxon, Boxon
Ousque tous les paumés vont Boxon, Boxon,Boxon!


Et c'est l'genre de tango qui fait bander la patronne...

Mar 30 Jan - 11:22


L'alcool: c'est de l'eau ?
Feels like I was always drunk, I lost myself in someone's song.... △
Francis & Angie
Je regrettais amèrement, ma décision de me montrer un tant soit peu sympatique. Quoiqu'au fond, elle ne m'avait rien fait, si ce n'était ... AH, si. Son caractère, qui me gonflait. Enfin, ce n'était pas tant ça, ce que je veux dire c'est... Vous avez déjà eu affaires, vous, avec quelqu'un toujours sur les dents, méfiant, et plus sévère que votre prof de maths qui vous foutait les boules au lycée ? Moi, oui. Tous les jours. Et cette personne s'appelait Angela Jones. Tremblez, Ô, vous qui entendez ce nom. Car si ça se trouve, elle vient pour vous, elle est en chemin ! peut être se cache-t-elle déjà, sous votre lit ! soyez prudent, en regardant, surtout ! enfin soit. Je m'égare. J'en avais vu des pires, après tout. Je n'avais qu'à prendre mon mal en patience, et observer. Finalement, je crois que je sais, pourquoi je l'avais appelée ce soir là. Ce n'était pas la faute d'un coup sur la tête, d'une faiblesse, ou d'un quelconque coup de folie incontrôlable, non. Mais je pensais qu'aussi exécrable puisse-t-elle être, elle avait du talent dans ce boulot qu'elle semblait aimer. Et ce contrat, il n'était pas tombé du ciel. C'était elle, qui l'avait eu. Comme quoi, toujours être sur la défensive et ne jamais desserrer les crocs, ça pouvait finalement avoir du bon...

Je suis arrivé légèrement en retard. Mlle Jones... enfin, Angela, elle, venait de terminer son verre. Et tout naturellement, je lui en ai proposé un second. Pas pour la saouler, elle faisait ce qu'elle voulait, et je n'en avais pas grand chose à faire... Simple fait de politesse, m'voyez ? Enfin... ce verre, je lui ai proposé juste après la bombe. Enfin, la brique sur la tête. Bon esprit, bonne ambiance. Finalement, peut être qu'il était encore temps, de rentrer. Ma voiture était garée juste devant, le trafic n'était pas si dense... et puis un prétexte, ça se trouvait vite. Mais à la place, j'ai arqué un sourcil, amusé, ne voulant rien montrer de la lassitude qui pointait le bout de son nez, en moi. J'en avais vues d'autres.

- Vous voulez des justifications ? Et continuant, cette fois-ci en parlant moins fort : L'invitation ? c'était le contrat avec De Maesmaker... J'ai pensé que vous le méritiez. Et pour le reste... imaginez que le gouvernement aie envoyé des mecs à nos trousses ? qu'on soit surveillés ? Si on se fait griller, je peux dire à dieu à mon business... et bonjour à la peine capitale ! tenez, regardez le petit chauve là bas ! il a l'air vicelard. J'suis sûr qu'il est dans le coup, ce fumier !

Et appelant le serveur, j'ai froncé les sourcils, tentant de me souvenir de ces stupides fiches de renseignements, que j'avais sur Angela. Ses allergies, ses tatouages, le truc pratique en étant à son service, c'est que j'en savais bien plus long sur elle qu'elle pouvait en savoir
sur moi. Mais non, rien, impossible de me souvenir. Moi qui voulais l'impressionner, c'était foiré ! laissant tomber, j'ai fini par dire au serveur:

- Un whisky. Sans glace, s'il vous plait. Et pour vous, Angela ?


©BESIDETHECROCODILE
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Angela S. Jones

Admin ღ You create your reality.Admin ღ You create your reality.
Nombre de message : 93
Age : 46
Date de naissance : 01/06/1971
Date d'inscription : 10/01/2018 Emploi/loisirs : Rédactrice en chef dans une maison d'édition et maman à temps plein.
Habitation : Une grande maison dans South Albuquerque
Célébrité choisie : Sandra Bullock
Multicomptes : Camilla, Anaïs, Jenna & Savannah
Gifs : "From the moment they placed you in my arms, you snuggled right into my heart." ღ Olivia


"...And she loved a little boy very, very much. Even more than she loved herself." ღ Kyle


"It's a complicated world. People have a hard time finding each other and when they do... They're scared to take the risk." ღ Francis


"I try not to miss you but in the end, I still do."

Mar 30 Jan - 13:09

Soirée alcoolisée
Je déteste du plus profond de mes tripes ces gens qui sont capables de lire les pensées les plus intimes des autres comme dans un livre ouvert. Je ne veux pas qu'on puisse exercer ce genre de pratique envers moi. Que ça soit cet enfant que j'ai perdu, le décès de mes parents dans un accident de voiture qui leur a été fatal, les souffrances qu'on m'a fait endurer et j'en passe. Avant ? J'étais cette femme souriante, ouverte à tout, me réjouissant d'un petit rien. Bref, j'étais quelqu'un de tout a fait normal. Maintenant ? Je me cache derrière des airs de connasse alors que ce n'est vraiment pas ce que je suis. Je me cache derrière un mur fondé de béton armé, cette carapace que je me suis forgée à force d'aller de déception en déception. Ma gentillesse a tué celle que j'étais avant et l'a enterrée bien profondément. J'adore mon boulot, je sais m'y prendre et je ne lâche pas l'affaire facilement. Cependant, mes enfants restent et resteront ma priorité. Je ne suis absolument pas la même femme avec eux qu'avec tous les autres gens peuplant la Terre. Ce sont mes bébés, mes trésors, ces êtres que je chéris plus que tout au monde et pour qui je me battrais jusqu'à mon dernier souffle.

Je me fiche de patienter un peu. Ça m'a laissé le temps de boire mon verre tranquillement. J'avoue que tant de gentillesse de sa part me surprendrait presque. Il se montre même poli à ma grande surprise. Après tout, pourquoi refuser un verre ? J'admets que le coup de la brique était une petite taquinerie de ma part. Par contre, la bise, ça... Je m'y attendais vraiment pas. Sa justification me surprend davantage, ça m'arrache un petit sourire en coin que je ne peux retenir. Je suis agréablement surprise, je dois l'admettre même si je cache ma surprise, comme à mon habitude. J'ai été vraiment vilaine avec lui, m'enfin... Il doit bien avoir comprit qu'on ne me changera plus maintenant, non? J'espère pour lui, sinon son cas est vraiment fichu !

Et bien merci, dans ce cas-là. Lui dis-je, cachant le fait que ça me fait plus plaisir qu'il ne l'imagine. Alors qu'il se justifie quant à la bise, je ne peux que rire face à la folie de son plan. C'est à s'arracher les cheveux mais au moins, ça m'a fais rire. C'est déjà un miracle ! Je lui répond cependant sans parler trop fort.Je ne pense pas qu'il y ait qui que ce soit à nos trousses, vous savez ? On ne se fera pas avoir. Qui plus est, cet homme à l'air totalement normal. Mais bon, si il veut s'imaginer une théorie du complot ou un truc ainsi, libre à lui de le faire après tout !

J'attend patiemment que le serveur arrive. Je lui adresse un sourire poli. Pour une fois, je me montre un peu moins froide. Second miracle de la soirée. Attention, les planètes vont s'aligner bientôt, c'est sûr ! M'enfin, ça change et j'ai besoin de changement sur des petites choses comme celles-là. Je laisse Francis préciser ce qu'il veut avant de répondre à mon tour.

Je prendrais la même chose, merci beaucoup.

Codage par Libella sur Graphiorum
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
I'll find strength in pain.
Admets le, tu es tombée amoureuse de lui alors que tu disais que cela n’arriverait jamais. ~  C’est tellement plus simple de fuir que de se battre pour ce qu’on veut vraiment.
avatar

Francis Steal

Weird people in the streetWeird people in the street
Nombre de message : 76
Age : 40
Date de naissance : 18/05/1977
Date d'inscription : 22/01/2018 Emploi/loisirs : Officiellement ? je suis le larbin d'Angie. Officieusement je... tricote des pulls avec le club du 3ème âge !
Habitation : une villa dans le south
Célébrité choisie : Ryan Reynolds
Multicomptes : Elliott, Maxi, Alex, Lau' & Eno
Gifs : Je me suis planté là par hasard un beau soir de dèche
Le blues au cul le coeur gros et le gosier à sec


Couchés sur le trottoir un paquet de pauvres mecs
Et une super panthère qui te propose son bifteck


Dans le Boxon, Boxon
Ousque tous les paumés vont Boxon, Boxon,Boxon!


Et c'est l'genre de tango qui fait bander la patronne...

Ven 2 Fév - 1:18


L'alcool: c'est de l'eau ?
Feels like I was always drunk, I lost myself in someone's song.... △
Francis & Angie
Cette fille m'exaspérait. Je ne comprenais pas, pourquoi elle était ainsi, toujours sur la défensive. C'était incroyable. Si je n'avais pas été habitué, j'aurais presque pu me vexer. Ou lui lancer une remarque bien sentie, histoire de lui rappeler combien nos relations pouvaient être changeantes, autant que le temps, au dehors.

Mais au lieu de ça, j'ai ravalé mon impatience, et lui ai répondu calmement, expliquant le pourquoi du comment de cette invitation. Et puis si jamais ça ne lui plaisait pas, elle n'avait qu'à rentrer chez elle, après tout. Personne ne la retenait prisonnière !
Lorsque qu'elle m'a remercié, j'ai souri. Au fond, ce simple verre partagé avec elle me faisait plaisir, quand on s'y penchait de plus près.

Mais lorsque je pars dans mes élucubrations, d'un possible espionnage par ce petit chauve, je me mords la langue, afin de ne pas rire. Tout ce que je veux en réalité, la faire marcher. Lui faire croire que je suis des plus parano, même si en réalité , je ne voulais que m'amuser, en lui faisant cette bise si insignifiante et qui, pourtant semblait être aussi choquante et inconcevable que la coiffure de Donald Trump.

- Vous apprendrez qu'on est jamais trop prudent. Et puis... je suis désolé,mais pour ce qui est de la normalité de ce mec... j'ai un sérieux doute! vous avez vu sa tête ?

Et puis j'ai ri. J'ai pas pu m'en empêcher, à vrai dire. En même temps, ce gars n'avait pas plus l'air d'un espion que moi, d'un malade mental. Lorsque le serveur est arrivé, j'ai finalement pris commande, pour elle et moi, surpris qu'elle veuille elle aussi un whisky sans glace. Mais ça voulait tout simplement dire que c'était une femme de gout: le whisky avec des glaçons, c'était un sacrilège, qui absorbait tous les aromes de ce doux nectar. Un crime de l'humanité, en somme !
Et en attendant que le serveur n'arrive... je réfléchissais. Il y avait tout de même une chose que je n'arrivais pas à m'expliquer, et j'étais bien trop curieux: il fallait que je sache:

- Dites... Je peux vous demander quelque chose ? votre contrat avec De Maessmaker... comment vous avez réussi.. là où tout le monde échouait depuis des années ?

©BESIDETHECROCODILE
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Angela S. Jones

Admin ღ You create your reality.Admin ღ You create your reality.
Nombre de message : 93
Age : 46
Date de naissance : 01/06/1971
Date d'inscription : 10/01/2018 Emploi/loisirs : Rédactrice en chef dans une maison d'édition et maman à temps plein.
Habitation : Une grande maison dans South Albuquerque
Célébrité choisie : Sandra Bullock
Multicomptes : Camilla, Anaïs, Jenna & Savannah
Gifs : "From the moment they placed you in my arms, you snuggled right into my heart." ღ Olivia


"...And she loved a little boy very, very much. Even more than she loved herself." ღ Kyle


"It's a complicated world. People have a hard time finding each other and when they do... They're scared to take the risk." ღ Francis


"I try not to miss you but in the end, I still do."

Ven 2 Fév - 2:15

Soirée alcoolisée
Le but, c'est justement qu'il ne comprenne pas mes réactions, mes pensées ou qui je suis dans la globalité, pour simplifier les choses. J'ai construit des murs autour de mon coeur pour me préserver, pour ne pas finir blessée à nouveau par un énième connard. Qui, par exemple ? Le géniteur de cet enfant qui n'est pas parmi nous, qui aurait du l'être. Ce même mec qui s'est barré quand il a apprit la nouvelle. Un autre con qui préfère nier la responsabilité suite à nos erreurs. La sienne et la mienne aussi, entre autre. Ce genre de personne qu'on ne veut jamais rencontrer, pour son bien et celui des autres.

La réponse calme de Francis m'a prit de court mais oui, ça m'a fait plaisir plutôt que de le voir s'emballer. Un rien et je me braque, me renfermant sur moi-même telle une huître. Il semble doucement le comprendre et trouve la manière de s'y prendre avec moi, du moins ce soir. C'est pour ça que je l'a remercié, aussi. J'ai l'impression que pour une fois, on souhaite tout simplement passer du temps avec moi. Aucune demande, aucune attente, juste un agréable moment quoi. Ça fait vraiment plaisir.

Il part dans un délire total auquel je ne crois pas du tout. Pourtant, j'avouerais que ça me fait rire intérieurement. C'est totalement dingue, à s'arracher les cheveux et j'en passe. Digne d'un bouquin policier ou j'en passe ! En général, on fait la bise aux personnes auxquelles on tient un minimum. J'ai plutôt l'habitude des poignées de mains ou d'un simple bonjour, pour me saluer. Ça me surprend plus que ça ne me choque à vrai dire.

Oui, je l'ai vu et croyez moi, il a l'air tout à fait normal.

Je tente de garder mon sérieux mais j'admettrais qu'une telle folie m'arrache tout de même un sourire. Quant au verre de Whisky... Déjà de 1) les glaçons prennent de la place, ça fait moins d'alcool. Suis-je une alcoolique pour autant ? Non, juste un minimum intelligente. Ensuite, de 2) L'alcool mélangé avec l'eau des glaçons fondus ? Non merci ! Et puis pour finir, de 3) Il faut bien varier, non ? Je vais pas prendre la même chose à chaque fois. Alors qu'il me pose cette fameuse question, je ne peux pas m'empêcher de tenter une touche d'humour. C'est d'un sérieux déconcertant que je réponds à sa question.

Mais enfin, vous ne voyez donc pas? Je lui ai promis une soirée torride inoubliable, enfin ! Faut savoir faire de sacrifices. Je reste toujours très sérieuse... Pendant une minute, deux grand maximum. J'éclate de rire avant de lui répondre quelque chose de plus classique. Non, je vous fais marcher. Disons juste que j'ai mes petits astuces. Si je révèle mes petits secrets... Je ne serais plus un requin !

Codage par Libella sur Graphiorum
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
I'll find strength in pain.
Admets le, tu es tombée amoureuse de lui alors que tu disais que cela n’arriverait jamais. ~  C’est tellement plus simple de fuir que de se battre pour ce qu’on veut vraiment.
avatar

Francis Steal

Weird people in the streetWeird people in the street
Nombre de message : 76
Age : 40
Date de naissance : 18/05/1977
Date d'inscription : 22/01/2018 Emploi/loisirs : Officiellement ? je suis le larbin d'Angie. Officieusement je... tricote des pulls avec le club du 3ème âge !
Habitation : une villa dans le south
Célébrité choisie : Ryan Reynolds
Multicomptes : Elliott, Maxi, Alex, Lau' & Eno
Gifs : Je me suis planté là par hasard un beau soir de dèche
Le blues au cul le coeur gros et le gosier à sec


Couchés sur le trottoir un paquet de pauvres mecs
Et une super panthère qui te propose son bifteck


Dans le Boxon, Boxon
Ousque tous les paumés vont Boxon, Boxon,Boxon!


Et c'est l'genre de tango qui fait bander la patronne...

Ven 2 Fév - 18:37


L'alcool: c'est de l'eau ?
Feels like I was always drunk, I lost myself in someone's song.... △
Francis & Angie
"une tête tout à fait normale" ? non, je persistais peut être, me rendant totalement ridicule par la même occasion, mais non, il n'avait pas l'air normal. C'était plutôt le genre à aimer les petites filles au point de les attendre après l'école. Et pas pour les ramener chez elles, en bon samaritain. Que du contraire.

Enfin, toute cette histoire me faisait tout de même bien marrer. Il était vrai que là, j'avais mis le paquet... Mais ça n'était qu'habituel. C'était pas la première fois que je me faisais de tels films, et à vrai dire, certainement pas la dernière non plus !

Une fois le serveur parti, je lui ai posé la question fatidique, concernant le mystère "De Maessmaker". Car il était vrai que là dessus, elle attisait ma curiosité. Et comme j'aurais pu m'en douter, je n'ai pas réussi à lui arracher un mot. Au départ. Parce que j'étais loin de me douter de ses derniers mots, me laissant sans voix. M'ettouffant à moitié tant j'étais surpris, j'ai ajouté, entre deux toussottements, ouvrant de grands yeux:

- Vous avez fait... QUOI ?!

Je n'en croyais pas mes oreilles. Alors forcément, je n'ai pas pu m'empêcher de lâcher un soupire soulagé à sa seconde version des faits, plus probable, celle là.

- rooooh, allez, ai-je insisté. On peut tout se dire ! je ne me servirai pas de votre "truc"! promis. Je suis juste curieux !

Puis j'ai remercié le serveur, revenu sur ces entrefaits, avant de lever mon verre:

- A votre talent de requin, alors !

©BESIDETHECROCODILE
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Angela S. Jones

Admin ღ You create your reality.Admin ღ You create your reality.
Nombre de message : 93
Age : 46
Date de naissance : 01/06/1971
Date d'inscription : 10/01/2018 Emploi/loisirs : Rédactrice en chef dans une maison d'édition et maman à temps plein.
Habitation : Une grande maison dans South Albuquerque
Célébrité choisie : Sandra Bullock
Multicomptes : Camilla, Anaïs, Jenna & Savannah
Gifs : "From the moment they placed you in my arms, you snuggled right into my heart." ღ Olivia


"...And she loved a little boy very, very much. Even more than she loved herself." ღ Kyle


"It's a complicated world. People have a hard time finding each other and when they do... They're scared to take the risk." ღ Francis


"I try not to miss you but in the end, I still do."

Ven 2 Fév - 18:52

Soirée alcoolisée
J'essaie de ne plus trop prêter à ce genre de détails. Après tout, qu'est-ce qu'on se dit en me voyant ? Que je suis une connasse avec un coeur de pierre, que rien ne me touche ou ne m'atteint. Que je reste de marbre face à toutes ces cruautés de la vie et j'en passe.... Pourtant, je sais que ce n'est pas le cas et j'estime ne pas avoir quoi que ce soit à prouver. Je sais qui je suis, je connais mes qualités et mes défauts, c'est tout ce qui m'importe. Je n'ai aucun compte à rendre, aucune justification à fournir. C'est ça, la liberté !

Je savais déjà qu'il a tendance à partir très loin dans ses délires mais je n'imaginais certainement pas que c'était à ce point. Je ne m'en plains pourtant pas. Au moins, il m'a amusée et ça, c'est déjà un grand miracle. Surtout venant de lui...

Quand à ce contrat que j'ai obtenu, j'admettrais que je ne pouvais pas m'empêcher de lui répondre ça. Il m'a tendue une perche énorme que je ne pouvais pas m'empêcher de saisir de mes deux mains. Sa réaction ne s'est pas fait attendre. Il était surpris à juste titre ! Ce n'est pas moi qui pourrait coucher avec n'importe qui de toute manière. Je ne peux que rigoler face à la situation.

Je vous taquine, vraiment. Vous en faites pas, c'est plutôt à vous que je la réserverais cette nuit torride, vu ce que je vous fais endurer au quotidien ! Lui dis-je à moitié sérieusement, à moitié sur le ton de la blague. Si je rigole ? À moitié.

Je sais que je suis une plaie, que je ne suis pas facile à vivre et j'en ai conscience. C'est peut-être ça le pire ! Enfin... On ne me changera plus après tant d'années après tout ! Je me mordille la lèvre, un sourire en coin.

Hm... Je persiste. Vous ne saurez rien de moi. Il faudra me passer sur le corps pour ça. Ou alors... Je serais obligée de vous tuer, après. Bon évidemment, ça aussi, c'était une plaisanterie ! J'allais pas tuer qui que ce soit, même pas une mouche.

Je remercie le serveur et saisis mon verre, le levant à mon tour.

Et à vous, parce que vous trouvez le courage de me supporter !

Codage par Libella sur Graphiorum
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
I'll find strength in pain.
Admets le, tu es tombée amoureuse de lui alors que tu disais que cela n’arriverait jamais. ~  C’est tellement plus simple de fuir que de se battre pour ce qu’on veut vraiment.
avatar

Francis Steal

Weird people in the streetWeird people in the street
Nombre de message : 76
Age : 40
Date de naissance : 18/05/1977
Date d'inscription : 22/01/2018 Emploi/loisirs : Officiellement ? je suis le larbin d'Angie. Officieusement je... tricote des pulls avec le club du 3ème âge !
Habitation : une villa dans le south
Célébrité choisie : Ryan Reynolds
Multicomptes : Elliott, Maxi, Alex, Lau' & Eno
Gifs : Je me suis planté là par hasard un beau soir de dèche
Le blues au cul le coeur gros et le gosier à sec


Couchés sur le trottoir un paquet de pauvres mecs
Et une super panthère qui te propose son bifteck


Dans le Boxon, Boxon
Ousque tous les paumés vont Boxon, Boxon,Boxon!


Et c'est l'genre de tango qui fait bander la patronne...

Sam 3 Fév - 1:19


L'alcool: c'est de l'eau ?
Feels like I was always drunk, I lost myself in someone's song.... △
Francis & Angie
Cela ne faisait que moins d'une heure que j'étais en sa compagnie, et j'avouais être étonné. Agréablement surpris bien évidemment. Mais je ne m'attendais tellement pas à ce qu'elle soit aussi naturelle. Totalement différente de l'Angela que j'avais l'habitude de cotoyer tous les matins au bureau... Et encore différente de celle que j'avais pu entrevoir auprès de ses enfants. J'étais surpris, c'était le moins que je pouvais dire. Et j'avais le sentiment que je n'étais pas au bout de mes découvertes, avec elle. Remarquez, il fallait dire qu'elle pourrait être étonnée, avec moi aussi. On avait probablement encore tellement de choses à apprendre l'un de l'autre...

Mais lorsqu'elle m'a assuré me promettre la nuit torride, je suis resté sans voix. Enfin... disons que j'étais surpris. Je n'arrivais pas à savoir si c'était bien, ou mal. Enfin, fallait dire qu'elle était loin d'être moche, elle avait du plomb dans le crâne, et ce n'était pas moi, qui aurais refusé une nuit avec elle... En tout bien tout honneur, bien évidemment. Et puis... c'était elle, qui avait proposé, hm ? plus sérieusement, j'ai arqué un sourcil, lui adressant un sourire amusé:

- Faites attention... je risque de vous prendre au mot ! mais... il parait que je ne suis pas un mauvais coup, si ça peut vous rassurer !

Et hop ! un petit compliment pour Popol. Ca fait toujours du bien à l'estime de soi ! et de toutes façons, ce n'était que la vérité.

Mais lorsqu'elle a poursuivi, j'ai ri:

- Vous passer sur le corps, hm ? faites attention, avec ce que vous avez dit juste avant, ça pourrait porter à confusion. Enfin je dis ça...
Un sourire amusé s'est dessiné sur mon visage, alors que je reprenais mon verre, touché par ses dires. Oui, vraiment. Je ne me serais jamais attendu à ce qu'elle admette un jour, qu'elle avait un sale caractère... Comme quoi, finalement, même les miracles pouvaient arriver, hm ? Alors j'ai simplement répondu, d'un ton plus posé, baissant le regard malgré moi:

- Merci mais... je pourrais en dire tout autant de vous. Enfin, j'veux dire, je ne suis pas tendre à votre égard non plus, si l'on va par là.


Et après avoir pris une gorgée de mon verre, j'ai fini par lui dire, des plus sincèrements:

- Vous êtes une femme incroyable, Angela...

Incroyable, oui, c'était le mot. Car elle était capable de se faire détester en moins de deux minutes, et de se faire aimer en tout autant de temps. Quelle était cette sorcellerie ?!
©BESIDETHECROCODILE
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Angela S. Jones

Admin ღ You create your reality.Admin ღ You create your reality.
Nombre de message : 93
Age : 46
Date de naissance : 01/06/1971
Date d'inscription : 10/01/2018 Emploi/loisirs : Rédactrice en chef dans une maison d'édition et maman à temps plein.
Habitation : Une grande maison dans South Albuquerque
Célébrité choisie : Sandra Bullock
Multicomptes : Camilla, Anaïs, Jenna & Savannah
Gifs : "From the moment they placed you in my arms, you snuggled right into my heart." ღ Olivia


"...And she loved a little boy very, very much. Even more than she loved herself." ღ Kyle


"It's a complicated world. People have a hard time finding each other and when they do... They're scared to take the risk." ღ Francis


"I try not to miss you but in the end, I still do."

Sam 3 Fév - 2:11

Soirée alcoolisée
Pour une fois, je me sens réellement à l'aise et... libre. J'arrive à m'ouvrir à lui sans réellement m'en rendre compte. Qui plus est, il se montre plus agréable et gentil envers moi, ça m'aide. Je suis une bonne mère pour mes enfants mais j'avais laissé la femme que je suis au placard pendant trop longtemps. Ce soit, c'est elle qui est là. Angela la vraie femme. Pas la maman, pas Mademoiselle Jones. Non, la Angela qui avait peur de pointer le bout de son nez. Celle que je suis vraiment quoi. En réalité, j'adore rigoler et m'amuser même si on ne pourrait pas le deviner au premier abord. Putain, qu'est ce que ça fait du bien de pouvoir réellement être moi-même. Sans chichis, sans couverture, rien. Il a réussi en une soirée à faire tomber un gros mur en moi. Je ne sais pas pour combien de temps mais c'est déjà pas si mal quand on y penses.

Quant à la nuit torride... Je l'ai cherché. Je lui ai tendu une perche énorme et à sa place, je l'aurais également saisie. Cependant, sa réponse me fait sourire. Je me mordille la lèvre en lui tendant une autre perche. À voir si il la prendra ou si il décidera plutôt de laisser couler.

Oh mais vous savez, je ne crois que ce que je vois. Les rumeurs, pas trop pour moi. Disons que si c'est pour me préfère un avis, je le vérifie...

Alors qu'il continue sur cette voie, je ne peux pas m'empêcher de m'aventurer davantage sur un terrain très glissant. D'un air assez-sûr de moi, je rajoute avec de nombreux sous-entendus.

Oh mais qui vous dis que c'était pas le but attendu, justement? Vous savez... Je suis intelligente. Je dis pas les choses n'importe comment.
Bien-sûr que j'ai conscience de mon caractère. Je me suis forgée une réelle apparence extérieure et je sais que c'est difficile pour les autres parce qu'ils ne comprennent pas la raison pour laquelle je suis devenue ainsi. Je ne veux pas que les gens puissent entrer dans mon intimité ainsi mais avec une telle gentillesse de la part de Francis ce soir... Je peux au moins l'admettre.

Je dirais tout simplement que c'est réciproque.

Je bois une bonne gorgée de mon verre avant de le poser face à moi. Ses paroles me surprennent mais c'est agréable à entendre. Je souris avant de finalement relever, ma voix trahissant quand même un peu le fait que ça me touche réellement. Bon, pas trop non plus mais c'est déjà pas mal.

C'est vraiment ce que vous pensez?

Je suis surprise qu'il puisse réellement penser ça de moi vu la situation dans laquelle je l'ai embarqué contre son gré. Cependant, je découvre une face de lui que je ne connaissais pas et elle me plait beaucoup.

Codage par Libella sur Graphiorum
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
I'll find strength in pain.
Admets le, tu es tombée amoureuse de lui alors que tu disais que cela n’arriverait jamais. ~  C’est tellement plus simple de fuir que de se battre pour ce qu’on veut vraiment.
avatar

Francis Steal

Weird people in the streetWeird people in the street
Nombre de message : 76
Age : 40
Date de naissance : 18/05/1977
Date d'inscription : 22/01/2018 Emploi/loisirs : Officiellement ? je suis le larbin d'Angie. Officieusement je... tricote des pulls avec le club du 3ème âge !
Habitation : une villa dans le south
Célébrité choisie : Ryan Reynolds
Multicomptes : Elliott, Maxi, Alex, Lau' & Eno
Gifs : Je me suis planté là par hasard un beau soir de dèche
Le blues au cul le coeur gros et le gosier à sec


Couchés sur le trottoir un paquet de pauvres mecs
Et une super panthère qui te propose son bifteck


Dans le Boxon, Boxon
Ousque tous les paumés vont Boxon, Boxon,Boxon!


Et c'est l'genre de tango qui fait bander la patronne...

Dim 4 Fév - 2:57


L'alcool: c'est de l'eau ?
Feels like I was always drunk, I lost myself in someone's song.... △
Francis & Angie
Surpris, c'était pas le mot. C'était plutôt... stupéfait ! jamais je n'aurais pensé un seul instant que là, tout de suite, je n'aurais soudain plus envie de me tirer de cet enfer que j'avais créé moi même. Sincèrement, si l'enfer ressemblait à ça, eh bien... qu'on m'y envoie sur le champ, parce qu'on y passe des moments assez sympathiques, en fin de compte !

Je n'étais pas encore certain de ce que l'on faisait. Mais... je crois bien que ça ressemblait à du flirt. Truc que je n'avais pas fait dans de telles circonstances depuis des lustres. Et ça n'était pas pour me déplaire....

- Je n'ai jamais douté du choix de vos mots. Après tout... une maison d'édition... des bouquins... du vocabulaire, il nous en passe tous les jours sous les doigts. Ce serait un comble, si vous ne voyez pas le pouvoir des mots... D'ailleurs... si c'en était le but avoué, alors y'a peut-être moyen qu'on... file à l'anglaise ?

Et puis dans un sourire nonchalant, j'ai récupéré mon verre, attendant sa réaction, pas peu fier de mon petit effet... Et lorsqu'elle me demanda si mes mots étaient réellement pensés, j'ai répondu à l'affirmative, moi même surpris de tant de gentillesse entre nous:

- C'est notre manière de fonctionner. Ca fait le job, et puis... bien que je ne sois pas un pro, je crois pouvoir dire qu'on ne s'en sort pas trop mal, hm?


J'ai marqué une courte pause avant d'ajouter:

- Bien entendu, que je le pense... pourquoi j'irai perdre du temps et de la salive à vous faire croire des trucs complètement débiles ?

Et finissant mon verre, j'ai pris la décision... de prendre un mètre de shots. Oui, juste comme ça. Pour rire ! et dans un regard malicieux, je lui ai lancé d'un ton plein de défi:

- Chiche ? 50 centimètres chacuns, ce qui nous fait... 10 shots chacuns ! qu'en dites vous ?

©BESIDETHECROCODILE
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Angela S. Jones

Admin ღ You create your reality.Admin ღ You create your reality.
Nombre de message : 93
Age : 46
Date de naissance : 01/06/1971
Date d'inscription : 10/01/2018 Emploi/loisirs : Rédactrice en chef dans une maison d'édition et maman à temps plein.
Habitation : Une grande maison dans South Albuquerque
Célébrité choisie : Sandra Bullock
Multicomptes : Camilla, Anaïs, Jenna & Savannah
Gifs : "From the moment they placed you in my arms, you snuggled right into my heart." ღ Olivia


"...And she loved a little boy very, very much. Even more than she loved herself." ღ Kyle


"It's a complicated world. People have a hard time finding each other and when they do... They're scared to take the risk." ღ Francis


"I try not to miss you but in the end, I still do."

Dim 4 Fév - 3:27

Soirée alcoolisée
Je pensais jamais passer un moment si agréable avec Francis. Si on m'avait dit il y a deux semaines encore qu'on passerait ce style de soirée, j'aurais ris en répondant qu'il y a encore plus de chances pour que je gagne à la loterie plutôt que de passer un bon moment en sa compagnie. Alors en plus en lui faisant des avances... Non, définitivement, je n'y aurais jamais cru, c'est une chose sûre. Pourtant, ce moment m'étonne de plus en plus. Ce n'est cependant pas pour me déplaire. C'est d'ailleurs tout le contraire. Je vais en profiter, on ne sait jamais de quoi est fait l'avenir !

Je prend goût à ce petit jeu qui s'installe entre nous. Un mélange entre la taquinerie et la drague. Pour être sincère, je ne sais pas où ça va mener mais... Je me laisserais bien embarquer sans râler, pour une fois. J'aime prendre quelques risques, de temps en temps. Ce risque là en fait partie. Et puis, je risque quoi ? Après tout, on est fiancés officiellement, c'est pas qu'il risque un adultère, et moi non plus d'ailleurs.

Justement. Je choisis mes mots avec précision, pour me faire comprendre. Si ça en était le but? Je me mordille la lèvre avant de corriger ça phrase. Ça en est totalement le but. Et pour répondre à votre question... Bien-sûr qu'il y a moyen de filer à l'anglaise mais... Et oui, sans un "mais", ce n'est pas drôle ! Je finis d'abord mon verre ! C'est pas non plus demander la lune.

Je bois une nouvelle gorgée de mon verre. Il arrive encore à me faire rire.

C'est sûrement notre manière de fonctionner, c'est vrai. C'est peut-être ainsi qu'on bosse le mieux, j'en sais trop rien à vrai dire. Et non, on ne s'en sort pas trop mal !

Il me confirme finalement qu'il le pense réellement. Je n'aurais jamais imaginé entendre une telle chose de sa bouche encore ce matin même. Comme quoi, les gens peuvent nous surprendre au quotidien !

Disons que d'habitude, nos échanges sont plutôt conflictuels. Ça me fait vraiment plaisir, merci.

Je finis à mon tour mon verre. Je pensais qu'on allait filer à l'anglaise mais d'abord, il me lance un défi. J'aime relever les défis en tout genre. Ça fait longtemps que je n'ai pas bu autant mais comment refuser? Je souris, lui répondant d'un air assez sûr de moi.

Chiche !

Codage par Libella sur Graphiorum
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
I'll find strength in pain.
Admets le, tu es tombée amoureuse de lui alors que tu disais que cela n’arriverait jamais. ~  C’est tellement plus simple de fuir que de se battre pour ce qu’on veut vraiment.
avatar

Francis Steal

Weird people in the streetWeird people in the street
Nombre de message : 76
Age : 40
Date de naissance : 18/05/1977
Date d'inscription : 22/01/2018 Emploi/loisirs : Officiellement ? je suis le larbin d'Angie. Officieusement je... tricote des pulls avec le club du 3ème âge !
Habitation : une villa dans le south
Célébrité choisie : Ryan Reynolds
Multicomptes : Elliott, Maxi, Alex, Lau' & Eno
Gifs : Je me suis planté là par hasard un beau soir de dèche
Le blues au cul le coeur gros et le gosier à sec


Couchés sur le trottoir un paquet de pauvres mecs
Et une super panthère qui te propose son bifteck


Dans le Boxon, Boxon
Ousque tous les paumés vont Boxon, Boxon,Boxon!


Et c'est l'genre de tango qui fait bander la patronne...

Lun 5 Fév - 19:00


L'alcool: c'est de l'eau ?
Feels like I was always drunk, I lost myself in someone's song.... △
Francis & Angie
Bonne soirée en compagnie de la "sorcière" ? AHAH. Une bonne soirée ET un jeu de séduction entre nous ? AHAH-AH. AH. Et en plus finir potentiellement dans son lit ? AHAHAH. AH. AH. AHAH Arrêtez, j'en ai mal aux côtes !
C'est réellement ainsi, que j'aurais réagi, encore hier, loin de me douter que pourtant, ce serait bel et bien ce qui se passerait, pas plus tard que ce soir. Lentement, insidieusement et quoi qu'on puisse en dire, une sorte de complicité s'était glissée sans prévenir entre nous et étrangement, ce n'était pas pour me déplaire... j'étais même assez surpris, de sa répartie et de ce lâcher prise, qu'elle décidait d'avoir, petit à petit. Comme si finalement, elle décidait de me montrer ce qu'elle était vraiment, autre que la froideur incarnée, me fascinant totalement par la même occasion, bien que ne n'en montrai absolument pas le moindre indice... Moi qui étais convaincu qu'elle vivait dans un palais de glace, et qu'elle chantait "libérée délivrée" toute la journée -et pas seulement aux toilettes; désolé pour cette blague trop facile, je recommencerais plus, promis !-, j'avouais que cette soirée pour le moins chaleureuse me faisait perdre ces préjugés peut être un peu trop caricaturaux qu'on avait tous à son égard, au bureau. Mais en même temps.. Comment vouliez vous que je la perçoive autrement, après tout, c'était quand même elle, qui me faisait du chantage au mariage, si je ne voulait pas voir mes affaires couler, hm ? Enfin soit. Je m'égarais.

Lorsqu'elle m'expliqua qu'elle voulait finir son verre avant qu'on s'en aille, je me suis contenté de lui adresser un sourire amusé. Alors c'était vraiment ça, qui allait se passer ? Bien sûr, pourquoi pas. On était majeurs et vaccinés, de toutes façons. Et quand bien même, il n'y avait qu'elle et moi, ici. Ce n'était pas comme si quelqu'un du bureau allait nous voir ici, hein... Et puis la discussion continua de plus belle, dérivant sur notre façon de fonctionner ensemble, et nos échanges en temps normal si électriques. Ou conflictuels, comme elle le disait si bien. Et c'était le moins qu'on pouvait dire, moi même longtemps persuadé qu'on finirait par s'entretuer

- On va mettre ça sur le compte de nos forts caractères, hm ?

De toutes façons, il était trop tard, pour ressasser ce qui avait été fait. Mais il fallait admettre que pour elle, comme pour moi, il était souvent bien trop compliqué de faire des concessions...

- Avec plaisir, ai-je finalement ajouté, profitant du calme de nos échanges. Et puis... c'est là que j'ai eu l'idée. Celle des shots. Je ne savais pas encore très bien où cela pourrait nous emmener, mais j'étais convaincu que ça pouvait être marrant. Et puis... c'était LA soirée, celle où l'on allait de surprises en surprises. Alors ce qui pouvait arriver, on le verrait bien assez tôt ! Une fois le mètre de shots à notre disposition, j'ai jubilé. Un peu à l'image d'un gosse sous le sapin, un soir de Noël. Il est vrai que j'étais curieux de voir si Angela tiendrait la route, aussi. Simple curiosité, ni plus ni moins... Enfin soit. Lorsque le serveur a versé le premier sang, j'ai levé mon verre. Le premier d'une longue série de 10, que j'ai fait tinter contre celui d'Angela, signalant alors le lancement des hostilités. Et avant de l'avaler, j'ai lancé:

-Au plus rapide !

J'avais l'habitude de ce genre de jeu stupide. Et tout ce que je souhaitais, c'était qu'aucun de nous deux ne termine dans le caniveau, aussi drôle cela puisse-t-il être...
©BESIDETHECROCODILE
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Angela S. Jones

Admin ღ You create your reality.Admin ღ You create your reality.
Nombre de message : 93
Age : 46
Date de naissance : 01/06/1971
Date d'inscription : 10/01/2018 Emploi/loisirs : Rédactrice en chef dans une maison d'édition et maman à temps plein.
Habitation : Une grande maison dans South Albuquerque
Célébrité choisie : Sandra Bullock
Multicomptes : Camilla, Anaïs, Jenna & Savannah
Gifs : "From the moment they placed you in my arms, you snuggled right into my heart." ღ Olivia


"...And she loved a little boy very, very much. Even more than she loved herself." ღ Kyle


"It's a complicated world. People have a hard time finding each other and when they do... They're scared to take the risk." ღ Francis


"I try not to miss you but in the end, I still do."

Lun 5 Fév - 20:54

Soirée alcoolisée
Avant cette soirée, on ne se se serait même pas imaginé se dire bonjour sans se sauter à la gorge, prêt à se tuer. Pourtant, on agit comme si on était un couple. C'est un peu ironique, non ? On se déteste tellement et ce soir on vit un rapprochement hors du commun. Alors déjà pour que je me montre gentille, et en prime pour le rentre-dedans qu'on se fait... Il faut un réel miracle. Même moi, j'y aurais jamais pensé. À vrai dire j'ai plutôt rêver de le tuer plusieurs fois (dans ma tête uniquement, rassurez-vous !) plutôt qu'imaginer un quelconque rapprochement. Comme quoi l'impossible peut se produire. Je pourrais dire que ce moment me déplait, que je ne me sens pas à l'aise mais ça serait le plus gros mensonge que j'aurais raconté... Après notre mariage, évidemment. C'est presque comme si on avait toujours été proches, comme si cette complicité s'étant installé entre nous date d'il y a déjà longtemps. J'aime réellement ce qui se produit entre nous, même si je ne saurais pas réellement mettre des mots là dessus. Une attirance ? Peut-être. Un amour ? Pas vraiment. Ce n'est pas non plus rien. C'est... Compliqué, ambigu comme tout. Pourtant, j'ai envie de continuer ainsi, de m'amuser en sa présence comme je n'ai jamais osé le faire avant. C'est un changement pour moi mais... Peut-être un changement dont j'ai besoin, dans le fond ?

J'aurais pu refuser, si je le désires. Pourtant, non. Je plonge dedans la tête la première. C'est totalement dingue de ma part, je ne sais pas réellement où ça va nous mener et je m'en fiche. Je ne veux pas m'inquiéter de tout ça ce soir. Après tout, qu'est-ce qu'on risque. Les gens qui nous entourent savent qu'on est "fiancés", ça ne choquera personne. Les seules personnes qui savent réellement qu'on est pas fiancés en réalité, c'est lui et moi. C'est le seul avantage que je vois face à notre situation compliquée en ce moment. Ça change réellement de nos échanges du quotidien, ça me surprend agréablement d'ailleurs. Je souris en coin.

On peut dire ça ainsi, oui.

Un fort caractère ? Oui et non. Je suis une femme forte, je dois l'admettre. Cependant, je ne veux pas prendre le risque de souffrir en m'attachant à nouveau à quelqu'un, comme je l'ai fais aux pères de mes enfants particulièrement. Ça m'a fait souffrir, même si je n'ai jamais rien admit à haute voix. Je ne pleure pas en public, du moins, ça ne m'est jamais arrivé même si ça a été difficile comme période. Ça et le deuil de mon enfant déclaré mort né.. Non, je ne veux pas penser à tant de négatif ce soir.

Ça fait longtemps que je n'ai pas consommé tant d'alcool mais je me lâche ce soir, autant le faire entièrement et jusqu'au bout. Qui plus est, j'aime tellement relever des défis que je ne pourrais pas refuser ! Et puis, j'ai fais face à pire qu'à quelques shots, c'est pas ça qui me tuera tant que ni lui ni moi ne prenons le volant après ça. La sécurité routière, mes enfants ! Je prend le premier, le regardant alors que je n'arrive pas à me séparer de ce sourire qui orne à présent mon visage et ce, depuis que je m'ouvre davantage à lui. Je lève à mon tour mon verre et dès qu'il a finit de parler, je le bois cul sec sans me poser de question. Vient ensuite le second...

Codage par Libella sur Graphiorum
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
I'll find strength in pain.
Admets le, tu es tombée amoureuse de lui alors que tu disais que cela n’arriverait jamais. ~  C’est tellement plus simple de fuir que de se battre pour ce qu’on veut vraiment.
avatar

Francis Steal

Weird people in the streetWeird people in the street
Nombre de message : 76
Age : 40
Date de naissance : 18/05/1977
Date d'inscription : 22/01/2018 Emploi/loisirs : Officiellement ? je suis le larbin d'Angie. Officieusement je... tricote des pulls avec le club du 3ème âge !
Habitation : une villa dans le south
Célébrité choisie : Ryan Reynolds
Multicomptes : Elliott, Maxi, Alex, Lau' & Eno
Gifs : Je me suis planté là par hasard un beau soir de dèche
Le blues au cul le coeur gros et le gosier à sec


Couchés sur le trottoir un paquet de pauvres mecs
Et une super panthère qui te propose son bifteck


Dans le Boxon, Boxon
Ousque tous les paumés vont Boxon, Boxon,Boxon!


Et c'est l'genre de tango qui fait bander la patronne...

Mar 6 Fév - 2:05


L'alcool: c'est de l'eau ?
Feels like I was always drunk, I lost myself in someone's song.... △
Francis & Angie
J'étais stupéfait. Oui oui, c'était le mot. Qui aurait pu dire que deux êtres qui ne pouvaient pas se saluer sans se lancer des insultes ou les pires des cochonneries, seraient là, en train de passer un moment aussi bon ? Je crois que cet instant, j'aurais pu avoir envie qu'il dure, jusqu'à la fin des temps. Peut-être parce que le courant passait particulièrement bien avec Angela. Peut-être parce que les classiques musicaux de ce bar, particulièrement bien choisis, me mettaient en joie, totalement dans la veine de ce que j'écoutais habituellement chez moi, lors de mes rares moments de repos. Des musiques qui sentaient le soleil, la bonne humeur et la naïveté des années soixante-dix. Et pour une fois depuis bien longtemps, je me sentais bien autre part que dans la violence du monde dans lequel je régnais en maître.

Lorsqu'en général, j'invitais quelqu'un à boire un verre, c'était pour sceller un contrat avec de grosses pointures, les mettre en confiance, pour qu'elles m'achètent un maximum d'armement. Ou encore, dans des moments plus... détendus, je venais généralement passer les heures, tout simplement. Je regardais les gens défiler sous mes yeux, et, parfois, arrêtais une blonde, une brune ou toute nana avec laquelle j'aurais été susceptible de passer la nuit... Mais si vous trouvez cela cruel pour ma "fiancée", souvenez vous qu'elle et moi, ce n'était qu'une pièce de théatre, se jouant au quotidien. D'ailleurs, je me demandais comment les gens avaient pu y croire un seul instant. Peut-être... peut être que nos chamailleries incéssantes étaient plus que probables et réalistes, pour un couple composé de deux personnes si différentes. Pourtant ce soir, j'avais le sentiment d'être proche d'elle. De peut être pouvoir même la comprendre. Je buvais ses paroles à mesure que les verres défilaient, m'intéressant à chacun de ses rires, de ses soupirs, qui se graveraient dans ma mémoire pour encore longtemps.

Elle me troublait, bien que je ne montrai rien. Je ne comprenais pas encore tout à fait ce qu'il se passait dans ma tête. Tout était flou. Je me souviens seulement de ce sentiment de légereté et de bien être. Mais sans doute avions nous trop bu. Cela devait être pour cette raison, que je me sentais aussi léger, apaisé, en sécurité.
Et puis les shots sont arrivés, Angela prenant de l'avance, avalant son premier d'une traite, alors que je finissais ma phrase... refusant de perdre, j'en ai avalé deux, aussi rapidement que j'eus l'impression de les avaler simultanément. Bientôt, le cinquième... puis le sixième... plus de la moitié: le plus dur était fait ! j'étais sur la dernière ligne droite. Et lorsque je terminais mon dixième et dernier shot, que je reposais bruyamment sur la table, je constatais avec amusement qu'Angie avait terminé, à la même vitesse que moi. Pile en même temps ! et dans un sourire amusé, dans un ton peut être un peu ironique, je lui ai lancé:

- Eh bien, quelle synchronisation ! belle décente, en tous cas ! Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais... ça vous dirait d'aller prendre l'air ?

L'air dans la pièce devenait irrespirable. Et puis... j'avais besoin d'une cigarette... peut être même deux, si le coeur m'en disait...
©BESIDETHECROCODILE
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Angela S. Jones

Admin ღ You create your reality.Admin ღ You create your reality.
Nombre de message : 93
Age : 46
Date de naissance : 01/06/1971
Date d'inscription : 10/01/2018 Emploi/loisirs : Rédactrice en chef dans une maison d'édition et maman à temps plein.
Habitation : Une grande maison dans South Albuquerque
Célébrité choisie : Sandra Bullock
Multicomptes : Camilla, Anaïs, Jenna & Savannah
Gifs : "From the moment they placed you in my arms, you snuggled right into my heart." ღ Olivia


"...And she loved a little boy very, very much. Even more than she loved herself." ღ Kyle


"It's a complicated world. People have a hard time finding each other and when they do... They're scared to take the risk." ღ Francis


"I try not to miss you but in the end, I still do."

Mar 6 Fév - 3:08

Soirée alcoolisée
J'ai tellement pas l'habitude de m'ouvrir à n'importe qui. La méfiance, la crainte, la peur. On sait jamais à quel connard on peut potentiellement s'attacher et autant dire que j'en ai rencontré assez que pour prendre le risque de m'attacher à un autre de ces cas. Francis pourrait être ce que j'appelle un con, mais il ne m'a jamais réellement fait mal. Il en serait capable, mais j'ai envie de prendre le risque, de me lâcher un peu. En plus, ce soir est une soirée hors du commun vu les événements qui se produisent. On s'amuse, on rigole, on fait quelques allusions sexuelles aussi, c'est vrai. Je découvre une facette de moi-même que je ne connais pas et qui me plait étrangement... Enfin, soit ça, soit j'ai peut-être un peu exagéré sur l'alcool ce soir. Moi qui ne boit pas en temps normal... Va savoir ! Quoi qu'il en soit, je ne regretterais pas ce qu'il peut se passer ce soir. Je l'ai pas mal tenté avec mes perches et j'en passe, je ne pourrais m'en prendre qu'à moi-même. Puis, je prends réellement du plaisir ce soir. Rien ne me fera regretter ça. Je suis sur un terrain que je ne maîtrise pas, que je ne connais pas dans les moindre recoins et pourtant, ça me plait terriblement. Serais-je tentée par le renouveau ? Peut-être.

Hors de ce petit jeu, lui et moi menions nos vies séparément. Lui voit qui il veut, quand il veut et c'est pareil pour moi. Il m'arrive parfois d'avoir des coups d'un soir de temps à autres, tout comme lui je suppose. Et alors ? En réalité, nous sommes tout de même célibataires, aucun problème quoi ! Je ne veux jamais les revoir, ne prenant à nouveau pas ce risque de m'attacher. C'est ainsi que ça fonctionne, c'est tout simple. Ça peut sembler cruel mais j'ai toujours fonctionné ainsi. Francis est l'exception qui confirme la règle, lui qui a réussi à s'immiscer petit à petit dans ma vie personnelle ce soir. Celui qui commence à voir qui je suis réellement même si ce n'est que le stricte minimum pour l'instant. Qui sait, peut-être que ça s'améliorera par la suite? À nous de le voir ! Cette proximité me procure une sensation que je n'ai pas ressenti depuis longtemps. Le bien-être, le bonheur peut-être ? On ajoute à ça une petite attirance que je ne peux pas nier, et c'est la totale !  Ça me déstabilise un peu, c'est un autre terrain inconnu entre lui et moi et pourtant... On s'y aventure doucement, mais sûrement.

Une fois les shots présents, je ne peux plus me défiler. Tant mieux, je n'en avais pas l'intention ! Je ne prête pas réellement attention à ce qu'il peut se produire autour de nous. Dès le premier shot avalé, j'enchaîne sur le deuxième, et puis le troisième, et ainsi de suite. Évidemment, je prend parfois quelques secondes le temps que ça descende. Je ne m'arrête totalement une fois le dernier shot avalé et pas avant. Je n'allais pas abandonner même si l'alcool me monte un peu à la tête. On a tous les deux terminé en même temps. C'est peut-être l'alcool, mais ce compliment me fait sourire en coin.

Vous n'avez pas idée... C'est une très bonne proposition, oui !

Je récupère mon sac à main, me rendant tant bien que mal vers la sortie. J'ai besoin d'air, tout de suite. C'est une fois à l'extérieur que je patiente quelques instants après Francis. Mon Dieu, ça fait tellement d'années que j'ai pas agis ainsi. Pourtant, ça m'a pas mal plu, surtout en sa compagnie. Alors qu'il me rejoint, je souris en coin et m'approche de lui. Faisant une petite moue, je finis par ajouter. Je n'ai pas envie mettre fin à cette soirée maintenant, je n'ai pas non plus envie de rentrer...

Codage par Libella sur Graphiorum
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
I'll find strength in pain.
Admets le, tu es tombée amoureuse de lui alors que tu disais que cela n’arriverait jamais. ~  C’est tellement plus simple de fuir que de se battre pour ce qu’on veut vraiment.
avatar

Francis Steal

Weird people in the streetWeird people in the street
Nombre de message : 76
Age : 40
Date de naissance : 18/05/1977
Date d'inscription : 22/01/2018 Emploi/loisirs : Officiellement ? je suis le larbin d'Angie. Officieusement je... tricote des pulls avec le club du 3ème âge !
Habitation : une villa dans le south
Célébrité choisie : Ryan Reynolds
Multicomptes : Elliott, Maxi, Alex, Lau' & Eno
Gifs : Je me suis planté là par hasard un beau soir de dèche
Le blues au cul le coeur gros et le gosier à sec


Couchés sur le trottoir un paquet de pauvres mecs
Et une super panthère qui te propose son bifteck


Dans le Boxon, Boxon
Ousque tous les paumés vont Boxon, Boxon,Boxon!


Et c'est l'genre de tango qui fait bander la patronne...

Mer 7 Fév - 16:29


L'alcool: c'est de l'eau ?
Feels like I was always drunk, I lost myself in someone's song.... △
Francis & Angie
Je n'étais pas du genre à jouer avec le coeur des gens. J'avais beau être un sale con, cela ne m'empêchait pas pour autant d'avoir du respect pour l'être humain, peu pouvait importer qui j'avais devant moi: le pire des criminels tout comme Soeur Emanuelle auraient le même égard de ma part. Comme quoi, j'étais assez altruiste, finalement. J'allais peut être pouvoir aller bosser pour quelques trucs de charités. Et puis... Qui sait. Peut être que certains de leurs pensionnaires seraient intéressés par un AK 47 tout droit venu de la mère patrie, la Russie !

Putain. Je devais commencer à être sévèrement touché, pour penser de telles débilités. Enfin soit. Pas le temps de penser à tout ça. Les shots arrivèrent, et j'étais déterminé à leur mettre la misère. Un truc dont on se rappelerait encore longtemps. Ou pas, tout dépendrait de notre ténacité face à ce fléau des temps modernes: l'alcool. Et même si je savais que je tenais bien la route... je me devais de rester un brin méfiant. Les shots, c'était la mort programmée. Mort à laquelle Angie, autant que moi avons survécu. Un signe, non ? Alors je lui ai proposé de partir. Après tout, on n'avait plus grand chose à faire, ici. Mis à part continuer de boire. Mais j'avais envie de me souvenir, ne serait ce qu'un tout petit peu de cette soirée. C'est pour ça, que je lui ai proposé de sortir prendre l'air. Et puis il faisait chaud dans ce bar. Heureusement, si les journées étaient chaudes à Albuquerque, les nuits, elles,étaient fraîches et agréables. Angela m'a précédé, juste le temps que j'aille régler. Et puis je l'ai rejointe, espérant ne pas trop l'avoir faite attendre.

Mon coeur s'est serré, pour une raison que j'ignorais encore, lorsqu'elle m'a avoué ne pas vouloir mettre terme à la soirée. Et dans un sourire, allumant une cigarette, je lui ai répondu:

- Qui a parlé de rentrer ? pas moi en tous cas ! on pourrait se balader un peu dans le quartier, si ça vous dit !


Certes, c'était sans doute la proposition la plus pétée de la planète. Mais marcher nous permettrait de prendre le temps de redescendre un peu... et me laisserait l'occasion de griller une ou deux cigarettes. Pas si con, finalement, ce petit tour du coin...
©BESIDETHECROCODILE
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Angela S. Jones

Admin ღ You create your reality.Admin ღ You create your reality.
Nombre de message : 93
Age : 46
Date de naissance : 01/06/1971
Date d'inscription : 10/01/2018 Emploi/loisirs : Rédactrice en chef dans une maison d'édition et maman à temps plein.
Habitation : Une grande maison dans South Albuquerque
Célébrité choisie : Sandra Bullock
Multicomptes : Camilla, Anaïs, Jenna & Savannah
Gifs : "From the moment they placed you in my arms, you snuggled right into my heart." ღ Olivia


"...And she loved a little boy very, very much. Even more than she loved herself." ღ Kyle


"It's a complicated world. People have a hard time finding each other and when they do... They're scared to take the risk." ღ Francis


"I try not to miss you but in the end, I still do."

Mer 7 Fév - 18:07

Soirée alcoolisée
Certains ne se gênent pas, j'ai trop subit ces menteurs manipulateurs, je ne veux plus accorder ma confiance à n'importe qui. Je prend le temps de savoir à qui j'ai affaire, mais surtout, je prends le temps de m'assurer si la personne que j'ai en face de moi est digne de confiance. J'analyse les gens sous leurs moindres coutures, c'est un peu dingue dit ainsi mais c'est vrai. Pourtant, je n'arrives pas à analyser Francis. Il reste un réel mystère pour moi. Quelqu'un de gentil, sous ses apparences ? Peut-être un peu comme moi, dans le fond. Ou alors, peut-être qu'il s'amuse juste, ce soir ? Je n'en sais rien, je ne veux pas savoir. Je me laisse librement aller, tant pis si j'en paie les pots cassés demain matin. Adviendra que pourra !

C'est pas raisonnables, dix shot, un whisky et une Tequila, le tout sur une seule soirée. Je ne bois presque pas d'habitude, surtout pas autant. Mais c'est pas si grave, je me suis lâchée ce soir. Ça m'a procurer étonnamment beaucoup de bien sur le côté moral. Peut-être que je recommencerais en sa compagnie, un de ces soirs? Qui sait, après tout. On se retrouve vite surpris, cette petite soirée à deux en est la preuve. Je ne réfléchis pas dès que j'ingère ces shots, je ne veux pas penser à quoi que ce soit. J'en viens à bout, heureusement d'ailleurs.  Je ne peux pas garantir que je me souviendrais de chaque détails demain matin, si je me rappelle d'un truc d'ailleurs mais je suis sûre et certaine que Francis se fera un malin plaisir à tout me raconter... Si il s'en souvient, lui aussi. Il me propose finalement d'aller dehors, proposition que j'accepte évidemment. J'avais besoin de prendre l'air donc tant mieux, au fond.

Sa réponse m'arrache un sourire. Lui non plus, ne veut donc pas mettre fin à cette soirée ? Tant mieux, tant mieux. Rien ne nous empêche de faire quelque chose d'autre après tout. Vu qu'il propose une petite balade, c'est une raison de plus d'accepter !

Avec plaisir, oui.

Histoire de ne pas rester là, à le regarder comme une imbécile, je commence donc à marcher en veillant qu'il soit bien à mes côtés. Je me sens étrangement bien ce soir, je suis pourtant incapable de mettre des mots là dessus. Un peu ironique vu mon boulot, non?

Codage par Libella sur Graphiorum
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
I'll find strength in pain.
Admets le, tu es tombée amoureuse de lui alors que tu disais que cela n’arriverait jamais. ~  C’est tellement plus simple de fuir que de se battre pour ce qu’on veut vraiment.
avatar

Francis Steal

Weird people in the streetWeird people in the street
Nombre de message : 76
Age : 40
Date de naissance : 18/05/1977
Date d'inscription : 22/01/2018 Emploi/loisirs : Officiellement ? je suis le larbin d'Angie. Officieusement je... tricote des pulls avec le club du 3ème âge !
Habitation : une villa dans le south
Célébrité choisie : Ryan Reynolds
Multicomptes : Elliott, Maxi, Alex, Lau' & Eno
Gifs : Je me suis planté là par hasard un beau soir de dèche
Le blues au cul le coeur gros et le gosier à sec


Couchés sur le trottoir un paquet de pauvres mecs
Et une super panthère qui te propose son bifteck


Dans le Boxon, Boxon
Ousque tous les paumés vont Boxon, Boxon,Boxon!


Et c'est l'genre de tango qui fait bander la patronne...

Sam 10 Fév - 0:30


L'alcool: c'est de l'eau ?
Feels like I was always drunk, I lost myself in someone's song.... △
Francis & Angie
Peut-etre qu'on avait un peu trop poussé, sur la bouteille, ce soir là. Mais d'un autre côté, j'en avais pas grand chose à faire. On n'avait rien fait de mal, on avait juste passé une soirée, tout comme deux amis l'auraient fait. Deux amis ? oui, je crois que c'était ce qu'on pouvait dire. Bien qu'au fond, je ne savais plus exactement ce qu'on était, le flou probablement cultivé par mon taux d'alcoolémie actuel. Pourtant, une chose était sure: nous n'étions plus des ennemis, comme je semblais le croire au par avant. Est-ce que cela voulait dire qu'à l'avenir, j'arreterais de la chambrer ? certainement pas. J'avais mon égo, et puis... j'étais incapable de faire autrement, que de parler à base de vannes et autres clashs, pourtant pas si malveillants qu'ils en ont l'air... quoique. En réalité, ça dépendait de la personne à qui je m'adressais. En ce qui concernait Angela ? ce n'était ni plus ni moins qu'un jeu.

J'ai fini par sortir du bar après avoir payé. L'air extérieur, contrastait terriblement avec l'intérieur dont l'atmosphère m'étouffait.Rapidement, j'ai enfilé mon manteau, souriant à ma compagne de la soirée. Et lorsque je l'ai entendu m'expliquer qu'elle n'avait pas envie de rentrer, j'ai souri à nouveau. Je n'avais pas envie non plus, à vrai dire. C'est donc avec empressement que j'ai tenté de trouver quelque chose à faire, n'importe quoi, pour faire durer un peu cette soirée qui touchait pourtant en apparence, à sa fin...Une balade dans le quartier. Ca ne payait pas de mine, de prime abord, c'était vrai. Mais quelle importance du moment que le moment continuait un peu plus ?

Angela partante, et partant d'ailleurs sans tarder, je l'ai suivie. Ca ne me changeait pas du bureau, vous me direz. Sauf que là, je n'avais enfin plus cette impression oppressante d'être son clébard. J'étais enfin un être humain. Son égal, ou ce qui s'y serait apparenté le plus. Enfin, je n'avais pas l'impression qu'elle ne me pensait pas à la hauteur, ou que sais-je encore. Vous me direz, j'en avais pas grand chose à foutre, de ce qu'elle pensait de moi. Car ce que j'avais mis en place, cet "empire" sur lequel je régnais, elle n'aurait probablement pas pu le maintenir en vie, aussi forte soit elle. Nos deux mondes étaient si différents... je me demandais encore comment ce truc improbable entre nous pouvait tenir, comment aucun soupçons ne nous étaient tombés sur la gueule. Mais en réalité, ce soir, ce n'était pas notre priorité. Et machinalement, j'ai pensé tout haut. Un truc con. Plus nian-nian que tout ce que j'avais pu dire en la présence d'Angela:

-J'avais jamais remarqué que les rues d'Albuquerque étaient aussi belles, de nuit !
 
©BESIDETHECROCODILE
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Angela S. Jones

Admin ღ You create your reality.Admin ღ You create your reality.
Nombre de message : 93
Age : 46
Date de naissance : 01/06/1971
Date d'inscription : 10/01/2018 Emploi/loisirs : Rédactrice en chef dans une maison d'édition et maman à temps plein.
Habitation : Une grande maison dans South Albuquerque
Célébrité choisie : Sandra Bullock
Multicomptes : Camilla, Anaïs, Jenna & Savannah
Gifs : "From the moment they placed you in my arms, you snuggled right into my heart." ღ Olivia


"...And she loved a little boy very, very much. Even more than she loved herself." ღ Kyle


"It's a complicated world. People have a hard time finding each other and when they do... They're scared to take the risk." ღ Francis


"I try not to miss you but in the end, I still do."

Sam 10 Mar - 13:06

Soirée alcoolisée
Après tout, on a aucun compte à rendre lui et moi. On est libre de faire ce qu'on veut, avec qui on veut. Si on veut boire ? On peut boire. Si on veut se mettre à hurler comme deux cons ? On peut le faire. Rien ni personne ne nous retient quand on y pense alors pourquoi ne pas s'amuser et en profiter un peu? C'est pas tout les soir que je me sens aussi à l'aise en la présence de quelqu'un (hors de mes enfants évidemment). Bon, l'alcool y joue un rôle aussi, je ne peux pas le nier mais ça n'empêche rien après tout. Lui et moi sommes différents l'un de l'autre. Il y a un monde de différente entre nous deux mais pour une soirée, une toute petite soirée, tout se passe plutôt bien. Je suis plus agréable, moins tendue et ça me fait beaucoup de bien. Ça change surtout, quand on me connaît assez bien ! Enfin, les gens n'ont pas l'habitude de me voir ainsi non plus.

Cette soirée se passe si bien que j'ai envie de continuer. Je n'ai pas envie qu'elle s'arrête tout de suite. Pour une fois, c'est si rare aussi ! Je lui ai même fait part de ça. Moi qui ne m'exprime jamais sur mes envies ou mon ressenti... Il a de la chance ce soir. Ou plutôt, j'ai assez bu que pour parler à haute voix de ce que je pense au plus profond de moi. Il propose finalement une balade dans le quartier, ce que j'accepte. À vrai dire, j'aurais été prête à accepter pas mal de chose si ça voulait dire que ce petit moment de calme allait continuer entre nous. Je sais que demain, au boulot, ça ne sera pas du tout pareil. On reprendra nos bonnes vieilles habitudes comme si de rien était.

Je ne me fais pas attendre pour mettre en place cette si bonne idée. Je marche plus lentement le temps de l'attendre un peu quand même afin d'être à ses côtés. C'est totalement à l'opposé des moments qu'on passe habituellement, ça fait plaisir. Ce soir, il n'y a pas de disputes, ni d'engueulade. Juste un moment agréable entre deux personnes et c'est aussi simple que ça. Je me fiche de ce que les gens peuvent penser ou s'imaginer ce soir. Ça me passe bien au dessus de la tête pour être sincère. Je souris et tourne la tête vers lui.

Moi non plus à vrai dire, sûrement parce qu'on ne prête pas assez attention à la beauté du monde qui nous entoure ?

J'étais probablement philosophe dans une autre vie, qui sais ? En tout cas, je pense sincèrement ce que je dis. La seule différence, c'est qu'habituellement, je ne prononce pas ce genre de choses à haute voix. Je me rapproche doucement de Francis avant de finalement, prononcer une parole plus que gentille à son égard. Ça change, quelle miracle !

Merci beaucoup pour ce beau moment, cette si jolie soirée. Je tenais quand même à vous le dire.

Codage par Libella sur Graphiorum
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
I'll find strength in pain.
Admets le, tu es tombée amoureuse de lui alors que tu disais que cela n’arriverait jamais. ~  C’est tellement plus simple de fuir que de se battre pour ce qu’on veut vraiment.
avatar

Francis Steal

Weird people in the streetWeird people in the street
Nombre de message : 76
Age : 40
Date de naissance : 18/05/1977
Date d'inscription : 22/01/2018 Emploi/loisirs : Officiellement ? je suis le larbin d'Angie. Officieusement je... tricote des pulls avec le club du 3ème âge !
Habitation : une villa dans le south
Célébrité choisie : Ryan Reynolds
Multicomptes : Elliott, Maxi, Alex, Lau' & Eno
Gifs : Je me suis planté là par hasard un beau soir de dèche
Le blues au cul le coeur gros et le gosier à sec


Couchés sur le trottoir un paquet de pauvres mecs
Et une super panthère qui te propose son bifteck


Dans le Boxon, Boxon
Ousque tous les paumés vont Boxon, Boxon,Boxon!


Et c'est l'genre de tango qui fait bander la patronne...

Jeu 15 Mar - 16:45


L'alcool: c'est de l'eau ?
Feels like I was always drunk, I lost myself in someone's song.... △
Francis & Angie

Visiblement, ni elle ni moi, n'avions envie que cette soirée ne se termine. Je devais d'ailleurs bien admettre que rien que cette idée de « finir », m'était pénible. Pourtant, en temps normal… j'aurais bien aimé raccourcir mes entrevues avec Angela, lorsqu'il s'agissait du travail. Mais ce soir, j'avais appris à à la connaître. Bien sûr, je ne la connaissais pas encore au point de savoir ce qu'elle pensait rien qu'en la regardant -et fort heureusement, parce que j'étais intimement persuadé qu'un tel niveau d'intimité avec elle serait tout de même bien trop perturbant à gérer- , mais j'avais par exemple bien compris qu'elle était autre chose qu'un robot sans sentiments, bon qu'à faire du chiffre et me gueuler dessus, lorsque ses circuits étaient en surchauffe. Non. Elle était bien plus complexe et bien plus marrante que ça, d'un regard extérieur. Et de la voir se « confier » ne serait-ce que sur son envie de continuer, elle qui ne dit jamais rien, eh bien… je dois bien admettre que ça m'a arraché un sourire de satisfaction. Restait à définir si c'était parce que j'avais le même ressenti, ou alors parce qu'elle avait osé le dire. Putain, j'en savais rien, et d'ailleurs, je m'en fichais, j'étais pas psy. Je souriais, c'est bien le plus important.


Là, on a marché un instant dans les rues d'Albuquerque, sans but apparent. Profiter de la fraîcheur et du calme des rues, probablement. Discuter. Et allonger les heures en espérant que demain n'était qu'une légende urbaine infondée, qui n'arrivait que dans les comptes qu'on racontait aux gosses pour leur faire peur.

A sa phrase philosophique, j'ai esquissé un sourire, encore une fois. Elle avait sans doute raison : on était tellement habitués à certaines choses, qu'au final, on y faisait plus attention, on oubliait le sentiment de beauté ou de grandeur qui nous avait envahis au premier regard sur ces choses. Elles n'étaient plus nouvelles à nos yeux, et l'émerveillement s'était fané, nous laissant un regard plus pragmatique sur les choses les années passant… Et puis… parfois, c'est tout l'inverse. La vie nous fait avoir des aprioris infondés sur les choses, et des le départ, c'est un regard froid, distant, sans saveur, qui nous aveugle et nous donne une vision du monde toute approximative. Comme ça avait été le cas pour Angela par exemple. Je ne voyais en elle qu'une garce, mais lorsqu'elle s'est approchée de moi, me remerciant pour cette soirée, je suis resté stupide, ne comprenant pas réellement pourquoi elle me remerciait. Je l'ai regardée dans les yeux, cherchant quoi lui répondre. Je n'avais jamais fait attention à ces reflets mordorés qui diapraient son regard d'ébène.

- Angela…

Ai-je hésité. Je voulais sortir un truc sympa, peut être touchant, comme l'aurait fait Hugh Grant dans ses comédies romantiques à la con. Mais à la place, j'ai fait le premier truc qui me vienne à l'esprit, espérant ne pas me faire recaler. Prenant son visage dans mes mains, j'ai posé mes lèvres sur les siennes, sans réfléchir. Je n'étais pas un grand romantique, en temps normal, il fallait tout de même le préciser. C'était sans doute l'alcool, qui me faisait agir de la sorte. Mais le temps d'une soirée, on pouvait probablement se le permettre, non ? Et dans le cas contraire, elle n'aurait qu'à me mettre une paire de claques. C'était sans doute la façon la plus efficace de rendre dans l'instant sa sobriété à quelqu'un . 
©BESIDETHECROCODILE
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Angela S. Jones

Admin ღ You create your reality.Admin ღ You create your reality.
Nombre de message : 93
Age : 46
Date de naissance : 01/06/1971
Date d'inscription : 10/01/2018 Emploi/loisirs : Rédactrice en chef dans une maison d'édition et maman à temps plein.
Habitation : Une grande maison dans South Albuquerque
Célébrité choisie : Sandra Bullock
Multicomptes : Camilla, Anaïs, Jenna & Savannah
Gifs : "From the moment they placed you in my arms, you snuggled right into my heart." ღ Olivia


"...And she loved a little boy very, very much. Even more than she loved herself." ღ Kyle


"It's a complicated world. People have a hard time finding each other and when they do... They're scared to take the risk." ღ Francis


"I try not to miss you but in the end, I still do."

Jeu 15 Mar - 22:29

Soirée alcoolisée
Personne n'est capable de lire en moi comme dans un livre ouvert. Tant mieux pour certains, dommage pour d'autres, ça dépend du point de vue ! Il y en a que ça arrangeraient mais pour être sincère ? Heureusement que les gens n'en sont pas capable. Je suis bien trop pudique pour laisser quiconque avoir une connaissance aussi minime soit-elle de mes pensées les plus intimes. Mais ça ne m'empêche pas de me rapprocher parfois de certaines personnes, comme c'est le cas avec Francis ce soir. Enfin... Je reste persuadée que l'alcool nous a bien aidé dans la démarche ! Bon, je ne le déteste pas en soi mais... Ça m'aide surtout à faire tomber quelques barrières un peu inutiles que j'ai dressé, dans le but de me protéger d'une potentielle souffrance. On ne sait jamais, après tout... Je ne veux pas prendre de risques pour des personnes qui ne le méritent pas toujours. Après, j'ai conscience que j'ai un sale caractère, que je suis une workaholic, que je ne jure que par mes enfants et mon boulot. Je sais aussi que ce sale caractère déplait pas mal, mais c'est une arme dont je me sers tout simplement, je suis loin d'être comme ça en réalité. Je ne peux pas leur en vouloir de ne pas le savoir, ils ne peuvent pas non plus le sucer de leur pouce ou l'apprendre d'un claquement de doigt.

Cette petite balade, cet air frais après autant de shots avalés, ça me fait vraiment du bien. Surtout quand on est en bonne compagnie tout comme je le suis. Je ne peux pas empêcher le temps de passer mais si je le pouvais, je le ferais tant cette soirée me semble si différentes de toutes celles qu'on a pu passer ensemble. Après, je compte vraiment bien en profiter, sait-on jamais ! Peut-être que demain, on s'imaginera avoir rêvés... Peut-être que je serais toujours la Angie d'hier encore et que lui sera toujours le Francis qui me tape très souvent sur les nerfs ? Je n'en sais rien, on verra tout ça d'ici demain. L'avenir reste une surprise, mais je peux vraiment profiter du moment présent.

Je reconnais que même moi, ça m'arrive encore trop souvent de ne pas prendre un instant pour faire attention au monde qui m'entoure. Prendre un moment pour admirer le paysage, pour prendre des nouvelles de mes amis ou demander aux gens comment se passent leur journée, ça m'arrive jamais. Les deux seules personnes à qui je m'intéresse vraiment sont mes enfants, sinon, ce n'est que le boulot. Je m'étais bien habituée à ce petit rythme de vie mais j'admets qu'en ce moment, j'éprouve surtout l'envie de changement. Petit pas par petit pas, il ne faut pas non plus me demander la lune mais... La question se pose vraiment. Elle mérite de l'être après tout ! Ça commence aussi par remercier Francis pour ce beau moment, chose qui ne m'arrive jamais. J'entends ensuite mon prénom, je ne sais pas encore ce qu'il va me dire mais je suis curieuse d'en savoir plus. Je le regarde avec un beau sourire.

Oui..?

La suite s'est passée si vite, tout s'est enchaîné très rapidement pour moi. Je sens ses mains attraper mon visage avant qu'il m'embrasse. Je m'attendais pas à ça ! Encore ce matin, je l'aurais violemment giflé pour un tel geste. Je l'aurais aussi probablement insulté, histoire d'en rajouter une couche. Enfin... Concernant la gifle, je ne  l'aurais pas fait en public, on est quand même supposés être fiancés mais seuls... Je ne me serais pas gênée. Ma réaction est pourtant bien différente.  Je l'attrape délicatement par le col de sa chemise alors que je prolonge son baiser d'une douceur insoupçonnée chez moi.
Codage par Libella sur Graphiorum
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
I'll find strength in pain.
Admets le, tu es tombée amoureuse de lui alors que tu disais que cela n’arriverait jamais. ~  C’est tellement plus simple de fuir que de se battre pour ce qu’on veut vraiment.
avatar

Francis Steal

Weird people in the streetWeird people in the street
Nombre de message : 76
Age : 40
Date de naissance : 18/05/1977
Date d'inscription : 22/01/2018 Emploi/loisirs : Officiellement ? je suis le larbin d'Angie. Officieusement je... tricote des pulls avec le club du 3ème âge !
Habitation : une villa dans le south
Célébrité choisie : Ryan Reynolds
Multicomptes : Elliott, Maxi, Alex, Lau' & Eno
Gifs : Je me suis planté là par hasard un beau soir de dèche
Le blues au cul le coeur gros et le gosier à sec


Couchés sur le trottoir un paquet de pauvres mecs
Et une super panthère qui te propose son bifteck


Dans le Boxon, Boxon
Ousque tous les paumés vont Boxon, Boxon,Boxon!


Et c'est l'genre de tango qui fait bander la patronne...

Jeu 5 Avr - 21:44


L'alcool: c'est de l'eau ?
Feels like I was always drunk, I lost myself in someone's song.... △
Francis & Angie
Cela faisait des années, que je n'avais pas pris le temps de regarder les rues d'Albuquerque. Que je n'avais pas simplement profité des choses, sans rien attendre en retour. Sans me dire qu'il fallait absolument que je voie ces choses là, afin d'avoir tel ou tel résultat. Finalement, sans le savoir, Angela me faisait le plus beau des cadeaux : elle m'offrait un répit que je me refusais de prendre en temps normal. Pas que je me prenne pour superman, mais il fallait me comprendre : j'avais un trafic à maintenir. Des grossistes à rencontrer, une affaire entière à faire tourner et des hommes sous mes ordres. Ajoutez à cela une couverture que je me devais de rendre crédible, et vous obtenez… moi. Ma vie se résumait à des nuits de sommeil très courtes, et des journées de travail interminables, que je prolongeais chez moi. J'en étais convaincu, ça finirait par me tuer. Si ce n'était pas de fatigue, ce serait d'un accident de parcours, une balle entre les deux yeux dans un entrepôt. C'était chose courante, dans cet univers, après tout . On ne savait jamais si l'un où l'autre de nos associés allait revenir envie. Sauf si l'associé était un tant soit peu intelligent, débrouillard. Voire simplement un peu plus malin que la moyenne. Ce qui par chance, était mon cas. Mais bon, tout le monde ne s'appelait pas Francis Steal.

Je n'ai jamais autant savouré l'air frais des nuits du nouveau Mexique que ce soir là. Tout semblait presque irréel. Presque comme au cinéma, ces films à l'eau de rose dont toutes les nanas raffolaient et dont j'adorais me moquer. Allez, quoi ! Me dites pas que ça ne vous est jamais arrivé ! Ça ne se passe jamais comme ils le disent, dans la vraie vie ! Ou tout du moins… presque jamais. Car ce qui venait de se passer était digne de l'une des scènes les plus emblématiques de Bridget Jones. Vous savez, celle où elle court après son mec, à moitié à poil dans la neige, qu'il finit par la couvrir de son manteau, et qu'il lui roule un patin si violent, que je me suis toujours demandé comment l'un d'eux ne s''était pas déboîté la mâchoire, au risque de se faire appeler toute sa vie monsieur (ou madame) de-Tronche-en-biais toute sa vie. Ah… elle aurait eu nettement moi de prestance, la Bridget, avec la mâchoire bloquée à droite ! Mais bon. Trêve de plaisanterie, je divague.

J'avouais l'avoir embrassée sur un coup de tête. Mais sincèrement. C'était l'un des plus beaux coups de tête que j'avais pu avoir dans ma vie. Et je ne le regrettais pas le moins du monde. Tout ce dont je pouvais éventuellement avoir peur, était de ses représailles : elle n'était pas femme à se laisser faire, et je le savais pertinemment. Pourtant, sa réaction fut toute autre. Et lorsque ses mains se sont resserrées doucement sur le col de ma chemise, mon coeur s'est serré. Comme si l'ado que j'avais été revenait soudain à la surface. Profitant encore de ce baiser je l'ai doucement serrée dans mes bras, avant de mettre un terme à notre étreinte buccale, et lui ai adressé un sourire légèrement gêné. Putain, c'était à se demander où étaient passées mes couilles. Pourtant, j'étais pourtant bien sûr, de les avoir vues à leur place, ce matin…

N'osant que très timidement la regarder, j'ai souri. Je n'avais aucune envie de la lâcher, mais pourtant, mes bras se sont dénoués doucement, laissant l'étreinte peu à peu s'effacer. Riant un peu surpris de tout ce qui venant de se produire, j'ai éclaté de rire doucement :

- Désolé...j'sais pas ce qui m'a pris.
 
©BESIDETHECROCODILE
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Angela S. Jones

Admin ღ You create your reality.Admin ღ You create your reality.
Nombre de message : 93
Age : 46
Date de naissance : 01/06/1971
Date d'inscription : 10/01/2018 Emploi/loisirs : Rédactrice en chef dans une maison d'édition et maman à temps plein.
Habitation : Une grande maison dans South Albuquerque
Célébrité choisie : Sandra Bullock
Multicomptes : Camilla, Anaïs, Jenna & Savannah
Gifs : "From the moment they placed you in my arms, you snuggled right into my heart." ღ Olivia


"...And she loved a little boy very, very much. Even more than she loved herself." ღ Kyle


"It's a complicated world. People have a hard time finding each other and when they do... They're scared to take the risk." ღ Francis


"I try not to miss you but in the end, I still do."

Jeu 5 Avr - 23:04

Soirée alcoolisée
Je me demande à quoi ressemblerait ma vie si je ne m'étais pas renfermée sur moi-même. Que ça soit le côté professionnel ou le côté personnel. Dans le fond,  à moins de changer, je ne le saurais jamais vraiment et je ne suis pas prête à effectuer tant de changement sur moi-même. J'ai surtout cette crainte constante de souffrir, de m'attacher aux mauvaises personnes. Je dois me concentrer sur mes priorités : Mes enfants. C'est pour eux que je prétend être fiancée à Francis au premier abord même si je ne peux pas nier que je découvre une facette de lui que j'aurais préféré connaître plus tôt. Le pire ? Je suis persuadée que si je m'y étais pris autrement, nous aurions pu être de bons amis. On a des différences mais aussi des points communs indéniables et ça, que ça me plaise ou non. Mais clairement, cette part de lui me plait particulièrement. Chut, si vous révélez ce secret, j'aurais le devoir de vous tuer juste après. C'est pour votre survie !

J'étais encore surprise de cette agréable soirée. Moi qui avait déjà préparer une excuse du tonnerre si jamais je m'ennuyais in peu trop. Pas du style "désolée, j'ai appris par SMS que ma mère est morte" tout en sachant que je n'ai plus de famille depuis toute petite et en plus, c'est un peu ridicule comme excuse mais plutôt un truc plus réaliste. Par exemple, dire que ma vie est un peu saoule et que je dois la récupérer à une soirée. Ça, ça passe mieux ! Mais la seule femme saoule de la famille Jones, c'est moi donc ça passerait plus vraiment non plus maintenant vu mon état déplorable du côté alcool. Quoi qu'en soi, je n'éprouve plus l'envie de lui sortir une excuse débile sur un plateau d'argent pour m'en aller. J'ai même envie qu'elle continue encore un bon moment.

Ce baiser était une autre surprise de cette soirée. Je n'imaginais pas que le laisser m'embrasser sans même penser un instant à lui coller mes cinq doigts en plein visage suivi d'un tas d'insultes pour un tel geste pourrais me sembler si agréable. J'aurais pourtant juré que ça allait être mon premier réflex mais apparemment je me suis trompée sur toute la ligne... Ou alors l'alcool m'influence, peut-être un peu des deux. Je ne peux que sourire, passant ma main dans mes cheveux suite à cet échange plus qu'inattendu. Ça semble faire rire Francis qui me dit simplement qu'il ne sait pas ce qu'il lui a prit. En guise de réponse, je dépose un doux baiser au coin de ses lèvres avant de l'embrasser avec délicatesse. Une délicatesse insoupçonnée d'ailleurs ! Je recule ensuite, un léger rictus au coin des lèvres.

On est deux, comme ça.

Je jurerais que la température grimpe doucement entre nous. Je croise son regard, me mordillant légèrement la lèvre. Je débat quelques instants avec moi-même, je ne sais pas si la proposition que j'ai en tête est une bonne idée. J'ai surtout peur de tout gâcher entre nous mais d'un côté, qu'est-ce que j'ai à perdre ? Dans le pire des cas, je me prendrais un râteau et dans le meilleur des cas... Et bien cette soirée se poursuivra. Qui plus est, je préfère le remords d'avoir agis plutôt que le regret de n'avoir rien fais.

Ça te dirais de... Je sais pas... d'aller à l'hôtel ?

Oui, moi, Angela Sienna Jones, j'étais un peu timide face à ça mais je ne regrette absolument pas de lui proposer. En vrai, j'aurais pu lui proposer de venir chez moi mais c'est un peu trop personnel je trouve d'aller chez l'autre, surtout que mes enfants m'attendent. Je rougis doucement à cette proposition que je viens de lui faire mais je sais qu'il y a un hôtel à deux pas d'ici, ça ne posera donc aucun problème de s'y rendre.

Codage par Libella sur Graphiorum
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
I'll find strength in pain.
Admets le, tu es tombée amoureuse de lui alors que tu disais que cela n’arriverait jamais. ~  C’est tellement plus simple de fuir que de se battre pour ce qu’on veut vraiment.

Contenu sponsorisé

Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» EMISSION > Soirée spéciale Dorothée
» Soirée Pirates' Beachparty
» 1ere soirée des déferlantes d'Argeles sur mer
» 2 nouvelles soirées spéciales MYLENE FARMER en Janvier 2006
» soirée rock&roll le 26 février à Lyon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: