Partagez|

Ohé ohé capitaine, abandonné ! (Erik A. Collins)

avatar

Léo J. Collins

I'm a travellerI'm a traveller
Nombre de message : 129
Date d'inscription : 28/01/2018 Emploi/loisirs : Agent immobilier
Multicomptes : Aucun pour le moment
Sam 3 Mar - 15:53
 
Ohé ohé capitaine, abandonné !

Repos, repos, repos ! Demain je suis de repos ! Je sens que je vais pleinement en profité ce soir ! Ce n'est comme ça qu’en un tour de clic... Enfin presque, je contacte une bonne partie de mon répertoire téléphonique pour organiser une fiesta digne de ce nom ! Bon Lyra ne pourra pas venir faire la fête avec moi puisqu'elle, elle travaille et même très tôt, mais les restes répondent quasiment tous oui ! De plus j’ai obtenu une petite maison dans la journée, je sens que ça va être le top pour s’éclater !

Je passe donc le reste de la journée, lorsque je ne suis pas au bureau à préparer tout ça, je prends surtout beaucoup d’alcool puis lorsque viens le moment de faire la fête croyez- moi je en suis pas le dernier pour ça ! Bien au contraire ! Je bois autant que je peux, je pique des têtes dans la piscine de la maison, je danse avec les plus belles nanas d’Albuquerque, je profite pleinement de la soirée quoi ! D’ailleurs c’est vers 4 heures du matin que ça commence à stagner et moi je décide, complètement bourré, de rentrée chez moi !

Sauf que je ne trouve plus les clés de ma voiture… Merde… Ou est-ce qu’elles sont ces petites coquinnette ! Bon… Tant pis… On va aller à pied ! Heureusement que je suis dans le bon quartier, mais… Mais je suis pas tout sur, hm… Où est-ce que se trouve ma maison. Peut-être que si je l’appèlerais… L’appeler... ? L’appel… Bon ! Si je lui crie « ouh ouh,, où es-tu » elle va me répondre ! Souriant de ma super idée je crie à travers la rue, sous la fenêtre de la maison de mon frère sans m’en rendre compte.

-OUH OUH MAISOOOOOONNNN OU EST-TU?!!! COQUIIIIINE
Codage par Libella sur Graphiorum




Voir le profil de l'utilisateur

_________________
avatar

Erik A. Collins

Weird people in the streetWeird people in the street
Nombre de message : 16
Date d'inscription : 28/01/2018
Sam 3 Mar - 22:26
Enfin le week-end après un samedi mouvementé à la boutique me voilà enfin en week-end pour le dimanche et lundi. Je rentre donc le samedi soir enfin chez moi dans ma maison et retrouve mes deux petites princesses dont je m'occupe car ma femme s'en est déjà occupé toute la journée elle mérite bien un peu de repos. Je leur donne alors le bain puis je prépare à manger pendant qu'elles jouent calmement dans leur chambre et vu que c'est samedi c'est le soir parfait pour une soirée lasagne télé. C'est le genre de soirée qu'on aime bien organisé on regarde un disney que l'on choisi à main lever tout en mangeant des super lasagnes faites maison par papa Erik. Une fois les lasagnes prêtes nous votons et ce soir ce sera la Belle et la bête.

La soirée se passe tranquillement une fois le repas fini je regarde ce chef d'oeuvre de l'animation avec mes filles blottis contre moi. Une fois le film terminé nous couchons les petites puis ma femme et moi regardons un autre film d'adulte avant d'aller nous coucher et de nous endormir paisiblement l'un à côté de l'autre.

C'était sans compter au petite heures du matin un abruti qui crie dans la rue. Nous réveillant tout les deux. Mon épouse me demande sur un ton à moitié endormi d'aller voir avant qu'il ne réveille les filles. Je me lève donc en râlant enfilant mon peignoir de soie bordeaux brodé à mes initiales et d'ouvre la fenêtre et les volets.

"Vous pourriez arrêter de... Leo ??!!"

Putain c'est mon frère l'abruti qui crie dans la rue !

"Chérie je descend c'est mon frère !"

J'accours du coup en bas en me demandant ce qui avait bien pu passer par la tête de cet idiot ! Arriver en bas j'approche de lui.

"Léo qu'est ce que tu fou dehors à cet heure ?!"
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Léo J. Collins

I'm a travellerI'm a traveller
Nombre de message : 129
Date d'inscription : 28/01/2018 Emploi/loisirs : Agent immobilier
Multicomptes : Aucun pour le moment
Sam 3 Mar - 22:33
 
Ohé ohé capitaine, abandonné !

Ouh ouh ! Ou tu es ?! Petite maisooooon ! La maison répond moi ! J’ai beau crier elle ne me répond pas ! Je regarde alors partout autour de moi et me retiens à quelque chose qui se trouve sur le côté je crois que c’est un muret ! Ou… Un mur, enfin quelque chose de solide et en brique en tout cas ! Je crie à nouveau parce que peut-être que je n’avais pas assez de souffle parce que je ne me tenais pas assez ! Qui sait ! Mais… Soudainement quelqu’un prononce mon prénom. Je me stoppe net et ouvre de grands yeux.

-Ooooh petite maison tu te rappelles de mon nom ?!

Je regarde partout autour de moi et soudainement… Quelqu’un débarque devant moi, je reconnais Erik !! Mon frère ! Tout heureux j’ouvre de grand bras et l’attrape soudainement par les bords de sa nuisette… Chemise de nuit… Peignoir ?! Ah oui voilà !

-Oooh madame de Collins a sorti son peignoir tout doux !

Je me mets à pouffer de rire et tape un peu le torse de mon frère.

-Bah je cherche ma maison ! Ça se voit pas ?! Et toi ?! Tu dors pas ?!! Ce n'est pas bien ça Erika ! Il faut dormir la nuit !

Et je finis ma phrase dans un fou rire parce que moi-même je ne dors pas !
Codage par Libella sur Graphiorum
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
avatar

Erik A. Collins

Weird people in the streetWeird people in the street
Nombre de message : 16
Date d'inscription : 28/01/2018
Sam 3 Mar - 23:04
Je me frappe le front quand je l'entend demander à sa maison comment elle peux se souvenir de son prénom. Il doit vraiment être rond comme une queue de pelle pour confondre ma voix avec celle de sa maison. Quand j'arrive son visage s'illumine et sans que j'ai le temps de rien dire il ouvre grand les bras et me tire part mon peignoir. J'ouvre de grands yeux surpris et ouvre un peu la bouche puis je lui donne une pichenette au surnom qu'il me donne.

"ne m'appelle pas comme ça toi !"

Je recule quand il tapote mon torse et le saisi par le bras et le secoue légèrement.

"Ne parle pas si fort tu va réveiller les filles! et.. tu empeste l'alcool frangin ! Où est ce que tu es encore allez faire la fête !"

Je le regarde et il est dans un état pitoyable, il empeste l'alcool et est à moitié débraillé. Je soupire et l'attire à l'intérieur de chez moi en soupirant. Je ne peux clairement pas me résoudre à le laisser vagabonder dans les rues dans cet état on ne sais jamais ce qu'il peux arriver même dans un quartier calme comme le notre.

"Tu va dormir dans la chambre d'ami car la clairement t'es pas en état de rentrer chez toi... j'aurai pas l'esprit tranquille de te laisser seul dans cet état !"
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Léo J. Collins

I'm a travellerI'm a traveller
Nombre de message : 129
Date d'inscription : 28/01/2018 Emploi/loisirs : Agent immobilier
Multicomptes : Aucun pour le moment
Sam 3 Mar - 23:34
 
Ohé ohé capitaine, abandonné !

Je regarde partout autour de moi, mais je ne vois pas ma maison ! Je l’entends, mais je ne la vois pas ! Elle pourrait avoir des bras et les secouer comme moi ! Tiens ! Je vais secouer les bras comme ça peut-être qu’elle me verra et qu’elle… Elle viendra me chercher ! Oui oui c’est bien ça ! Enfin… Là… C’est plutôt Erik que je vois soudainement apparaître devant mon nez ébahit ! Oui ! Un nez ça peut être ébahi ! Je l’attrape donc soudainement pour lui parler, mais soudainement je me prends un coup de la part de mon frère… Je touche immédiatement l’endroit où il m’a frappé, cessant net mon rire et je le regarde les yeux ronds.

-Mais euh ! Hey ! Fait pas un bleu a mon visage magnifiquement parfait ! Je choppe comment de la gonzesse après !

Je m’exclame fort, vraiment fort... Peut-être trop parce que le frangin me dit de me taire et me tire à l’intérieur d’une maison, je me retourne soudainement vers mon frère, lui tombant à moitié dessus.

-Mais Erika tu comprends paaaas !!

M’accrochant à lui je relève mes yeux bleus vers les siens.

-Ma maison elle est toute seule et abandonnée ! Elle va pleurer si je la retrouve pas ! Il faut que tu m’aides moussaillon Erik !
Codage par Libella sur Graphiorum
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
avatar

Erik A. Collins

Weird people in the streetWeird people in the street
Nombre de message : 16
Date d'inscription : 28/01/2018
Lun 16 Avr - 0:35
Cette pichenette était mérité je le maintiendrai toujours et devant n'importe qui, il passe son temps à m'appeler comme ça à cause de mon passé un peu flou. Et il sais que ça me gêne du moins dans son état sobre il le sais. Suite à ma pichenette il s'arrête de rire et me regarde comme si je venais de lui faire un affront terrible. Je le regarde en levant les yeux au ciel.

"Je comprend ton désagrément mais tu sais ton épaule ne fait pas encore partie de ton visage donc je ne risque pas trop de te défigurer"

Je confirme, il est complètement ivre cet idiot. Et la cela devient surréaliste, il me maintien que sa maison est seule et abandonné et qu'il doit la retrouvé, hors... je ne peux clairement pas le laissé rentrer chez lui dans cet état il serai capable de mourir noyer dans un verre d'eau tellement il est bourré. Je secoue la tête doucement.

"On la retrouvera demain, et puis tu ne t'inquiétait pas de la laissé seule quand tu es sorti te bourrer la gueule ce soir !"
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Léo J. Collins

I'm a travellerI'm a traveller
Nombre de message : 129
Date d'inscription : 28/01/2018 Emploi/loisirs : Agent immobilier
Multicomptes : Aucun pour le moment
Mar 17 Avr - 13:02
 
Ohé ohé capitaine, abandonné !

Erik me regarde et semble totalement désespérer de moi-même… Ou de lui-même ou de… J’en sais trop rien en fait ! C’est Erik après tout ! Il est juste bizarre et comme ça c’est tout ! Je le regarde dès qu’il me frappe, comme s’il avait commis la pire erreur de sa vie, pire même ! De l’humanité !!! Oui rien que ça ! L’humanité tout entière ! Lorsqu’il me parle de mon épaule et de mon visage je le regarde un instant, surement le regard totalement vide de toute compréhension puis, passant de mon épaule à son propre visage, je finis par me remettre à pouffer de rire.

-Tu es un rigolo toi hein !

Je soulève mon indexe en sa direction tout en secouant doucement ce dernier et en le désignant. Je finis par réclamer à mon frère de ne pas laisser ma maison seule, mais ce dernier parle de mon état. Je me redresse alors du mieux que je peux en m’appuyant sur lui puis le regarde dans les yeux, même si les miens ne doivent plus être très clairs quoiqu'ils doivent briller d’alcool.

-Hey oh ! Tu deviens méchant Erika là ! Je ne suis pas bourré d’abord ! Je prends juste exemple sur toi, je suis juste très gaie !

Je finis par rire à nouveau et me repose sur mon frère, fatigué.
Codage par Libella sur Graphiorum
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

Contenu sponsorisé

Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Erik FERLING (1733-1808)
» Parcs abandonnés
» Opéras imaginaires, rêvés, abandonnés...
» Albert Collins tuning: EGEGBE
» P.Collins "The time they're ..." votre avis?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: